Actualité
20 août 2020
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Evaluation de la qualité de l’air
Nuisances (odeurs, bruits, ondes…)

Comment est impliqué Atmo Auvergne-Rhône-Alpes lors d'un incident ou accident industriel ?

Incident_accident_full.jpg
Partager :

Le cœur de métier d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes est de surveiller la pollution chronique, de la suivre au fil des années, de prévoir son évolution chaque jour, voire de faire de la prospective sur le moyen ou long terme. Cependant tout n’est pas prévisible, des évènements peuvent ponctuellement considérablement affecter la qualité de l’air et il est impératif d’en évaluer l’impact, pour adapter si besoin les prévisions, et contribuer à la protection des populations. 
 

Quels sont ces évènements  ? Ce sont des incidents ou accidents industriels pouvant rejeter des gaz toxiques et/ou odorants ou des particules, mais aussi des incendies de toutes sortes (stockages de bois, bâtiments, pneumatiques… )

 

Afin de pouvoir prendre en compte de tels évènements et d’en évaluer l’impact sur la qualité de l’air, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a adapté son organisation et s’est doté de moyens de prélèvements et mesures dédiés.  

Cette adaptation vise par ailleurs à répondre : 

 

Champs d'actions

Cas pris en compte  

  • Incidents ou accidents industriels ; 

  • Incendies ; 

  • Tout autre évènement pouvant potentiellement impacter la qualité de l’air, y compris naturel. 

A noter : seules sont prises en compte les pollutions atmosphériques chimiques (pas les pollutions biologiques ni radiologiques)  

 

Territoire géographique pris en compte  

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes 

  • Autres régions françaises en partenariat avec autres Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) : prêt de matériel, assistance expertise 

Objectifs des interventions 

Expertise en lien avec l’événement : 

  • Recensement des signaux : pollution et nuisances ; 

  • Prélèvements et analyse des matrices « air » et « retombées atmosphériques » ; 

  • Modélisation de la dispersion atmosphérique ; 

  • Exploitation et interprétation des données. 

Communication :  

  • Participation à la cellule de crise préfectorale ; 

  • Participation à la communication préfectorale ; 

  • Communication auprès des populations en cohérence avec les autres acteurs. 

Modalités de mobilisation 

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes peut être saisie par : 

  • Les services de l’Etat : Préfecture, DREAL, ARS ; 

  • Ses adhérents industriels. 

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes peut également s’autosaisir lorsqu’elle le juge pertinent, dans les situations exceptionnelles définies dans le champ d’actions.  

Ressources humaines et organisation 

Afin d’assurer une continuité de service et de pouvoir prendre en charge des évènements imprévisibles, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes s’appuie un dispositif d’astreinte, une équipe chargée de la veille, de l’exploitation des données, et la possibilité de mobiliser des personnes complémentaires en cellule de crise. 

FIR_Ressources humaines et organisation.jpg

 

Moyens matériels et logiciels 

Du matériel est dédié à la prise en charge des incidents/accidents. Le cas échéant, du matériel complémentaire peut être réquisitionné, à la condition que cela n’affecte pas la mission réglementaire de l’AASQA ni ne perturbe trop gravement des études partenariales.

 

Moyens matériels et logiciels FIR.jpg

Infographie créée par freepik.com

 

Retrouvez tout l'hsitorique des alertes incidents : 

https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/alertes/historique