Actualité
16 mai 2019
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Comment parler de la qualité de l'air aux enfants ?

festisciences_actu_sensi_full.jpg
Partager :

Chaque année, l’événement Festi’sciences, organisé par l’Institut de l’Education Nationale, propose différents ateliers dédiés aux élèves de maternelle et primaire avec l’idée de rendre la Science accessible et attractive et de les initier aux démarches d’investigations scientifiques.

Un tel évènement s’est tenu le lundi 29 et mardi 30 avril dernier à Chamonix. L’occasion pour les éducatrices à l’environnement de la Communauté de Communes Pays du Mont Blanc de tenir un stand sur « la qualité de l’air » avec le soutien d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, dans le cadre du partenariat du projet européen BB_Clean de sensibilisation des citoyens à la qualité de l’air.  A l’instar de leurs ainés, les enfants ont été amenés à réfléchir à une des plus grandes problématiques « qualité de l’air » de la vallée :

« Pourquoi, parfois, la pollution reste bloquée dans la vallée pendant plusieurs jours ? »

Trois temps distincts ont permis d’aborder les thématiques intrinsèques à cette question. Entre une discussion sur la variété des polluants et de leurs sources et une expérience pour illustrer le déplacement et le mélange des masses d’air, les animatrices ont utilisé un des microcapteurs de la Captothèque® pour matérialiser l’existence des particules fines et pour aborder la question de la mesure de cette pollution.

Le microcapteur a permis aux enfants de visualiser la présence de sources de pollution en air intérieur grâce à un outil ludique et didactique, excellent atout lorsque l’on s’adresse à des enfants sur un sujet complexe et peu attrayant. De plus, l’existence d’un organisme en charge de la surveillance la qualité de l’air a été mis en avant auprès des enfants, de même que celle d’outils utilisables à l’échelle individuelle, comme ce microcapteur de particules fines. Au total, une cinquantaine d’enfants âgés de 7 à 10 ans a pu tester l’utilisation du microcapteur, et ainsi se rendre compte que certaines actions du quotidien peuvent être génératrice de pollution.

Dans le cadre du partenariat entre Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et de la CCPMB pour le projet européen BB-Clean, les animatrices ont également été sollicité pour co-animer un atelier participatif sur le thème « Comment parler de la qualité de l’air aux enfants ». Ce prêt de microcapteur fait suite à cette collaboration, illustrant la façon dont ces nouveaux outils peuvent être utilisés par des acteurs locaux pour sensibiliser et initier le jeune public à la thématique de la qualité de l’air.