Actualité
8 août 2020
Air et Santé
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Episode de pollution

Episode de pollution : l'ozone gagne du terrain

ozone-full_12.jpg
Partager :

Par un effet d’accumulation, des concentrations élevées d’ozone sont constatées sur l’ensemble de la région. Le couloir rhodanien, ses coteaux et les zones les plus proches sont les plus touchées, mais l’Auvergne et le sillon alpin ne sont pas épargnés. Le seuil d’information a été approché hier, il pourrait être dépassé aujourd’hui et demain sur certains territoires. Les pics d’ozone ont lieu l’après-midi, comme les pics de chaleur : éviter les efforts physiques voire les sorties de 13h à 20h protège donc à la fois des effets de la canicule et de la pollution.

Quelles sont les évolutions attendues et Quelles zones sont concernées  Comment apparaît l'ozone ? Que faire pour s'en protéger ? Comment rester mobilisé pour diminuer nos émissions de polluants ? On fait le point sur l'évolution de cet épisode.

Episode de pollution actuel 

Mercredi 5 août : la qualité de l’air a été moyenne sur toute la moitié ouest de la région, et bonne sur la moitié est.

Jeudi 06 août :  la qualité de l'air était globalement moyenne, médiocre sur le sud du bassin lyonnais et la vallée du Rhône.

Vendredi 7 août : la qualité de l'air était moyenne à médiocre, le seuil d'information (180 µg/m3 pour l'ozone) a été approché sur plusieurs secteurs, notamment le bassin lyonnais nord-isère, mais pas dépassé.

Samedi 08 août : les températures continuent de monter. De plus, le vent va basculer en milieu de journée. Ces conditions vont entraîner un risque de dépassement du seuil d'information et de recommandations pour l'ozone sur le bassin lyonnais/nord Isère et le bassin stéphanois.

Dimanche 09 août : la journée pourrait être la plus chaude de l'épisode caniculaire. Le risque de dépassement devrait perdurer sur le bassin lyonnais/nord Isère et le bassin stéphanois. Il pourrait aussi concerner la vallée du Rhône, le bassin grenoblois et la zone des côteaux.

La vigilance jaune est activée sur la zone des coteaux, le bassin grenoblois et la vallée du Rhône. Le bassin stéphanois et le bassin lyonnais/nord Isère sont en vigilance orange. Même s'il n'est pas prévu de dépassement de seuil, les autres zones de la région ne sont pas épargnées, la hausse des concentrations est généralisée.

Lundi 10 août : les températures pourraient très légèrement diminuer. Néanmoins, un risque de dépassement sera encore présent sur plusieurs secteurs de la région.

Prochain bulletin demain à 13h30, pour reçevoir le bulletin par mail abonnez-vous

 ​=> Suivez l'évolution de l'épiosde au fil des jours 

 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Les actions mises en place

Crit'air et véhicules

Pour connaitre le détail des actions, notamment les périmètres de restriction de circulation, rendez-vous sur :

- le site  de la préfecture du Rhône. Des questions? Contactez la cellule d'information : 0800970169

- le site de la préfecture de l'Isère

- le site de la préfecture de la Loire

- le site de la préfecture de l'Ardèche

- le site de la préfecture de la Drôme

 

Je me protège

 
enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution :