Actualité
24 juillet 2019
Activités industrielles
Evaluation de la qualité de l’air
Transports

Etude de zone dans le sud grenoblois : Résultats des mesures réalisées en air ambiant.

etude_zone_sud_grenoble_full_actu.jpg
Partager :

Une étude de zone dans le sud grenoblois a été lancée en janvier 2013 sous l’égide du SPPPY, sur 18 communes du secteur. 
Elle vise à interpréter l’état des milieux au regard de leurs usages avérés par la population riveraine, afin d’évaluer l’impact cumulé des émissions de l’ensemble des activités (urbaines, industrielles, agricoles) et de proposer des mesures de suivi et/ou de gestion adaptés.

C’est une démarche longue, définie par une méthodologie nationale, qui s’articule en 3 phases :
  • Phase 1 : Etat des lieux des données et études existantes, et interprétation de ces données. Achevée en 2014, cette phase a permis de définir les mesures complémentaires à effectuer dans les milieux d’exposition. Résultats disponibles sur le site SPPPY
  • Phase 2 : Campagnes de mesures et analyses complémentaires dans l’environnement pour compléter la connaissance de l’état des milieux. Les mesures ont été réalisées entre 2015 et 2019 dans l’air, les sols et les végétaux impactés par les retombées atmosphériques.
  • Phase 3 : Interprétation de l’état des milieux. Cette phase devrait être terminée d’ici l’été 2020.

Le 17 juin 2019, une réunion publique a été organisée par les Services de l’Etat à la maison des associations sur la commune Le-Pont-de-Claix, pour présenter les conclusions de la phase 2 de l’étude.
Consultez les résultats des campagnes de mesures en air ambiant réalisées par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

 
Rappel du contexte

La prise en compte des enjeux de qualité de l’air sur des territoires présentant des sources d’émissions multiples et variées (grandes zones industrielles, axes routiers majeurs, secteurs résidentiels…) requiert une surveillance adaptée, concernant parfois des composés chimiques spécifiques. Il s’agit d’une approche complémentaire à la surveillance en continu déjà assurée par les observatoires pour les polluants réglementés. 
Afin de contribuer à l’amélioration des connaissances dans ce domaine, une première étude « Air et Santé » avait été menée en 2006-2007, permettant pour la première fois d’évaluer les niveaux de 85 polluants simultanément sur 3 zones multi-émettrices de la région Rhône-Alpes : le Sud Lyonnais, Le Pays Roussillonnais et le Sud Grenoblois.
À la suite des conclusions et recommandations de la 1ère phase de l’étude de zone, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a réalisé des campagnes de mesures en 2015 et 2016 qui ont permis d’améliorer les connaissances sur les niveaux de plusieurs polluants ciblés et d’apporter des éléments complémentaires d’aide à la décision pour la surveillance de ces composés dans le Sud Grenoblois.