Actualité
20 février 2020
Activités industrielles
Evaluation de la qualité de l’air

Incident de la péniche à Sablons : les mesures de la qualité de l'air continuent

sabon_peniche_accident_full-8.png
Partager :

Dans la nuit du lundi 17 février au mardi 18 février, une péniche transportant du chlorure de vinyle a été endommagée en sortant de l’écluse de Sablons sur le Rhône, dans l'Isère (38). Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a été sollicité par les services de l’Etat mardi 18 février pour réaliser des mesures de ce gaz dans l'air environnant. Les mesures de la qualité de l'air vont perdurer tout au long des opérations de mise en sécurité et de dépotage de la péniche.

​Déploiement de moyens pour effectuer des analyses

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a en effet déployé, à la demande des services de l'Etat, des moyens pour mesurer les concentrations de polluants dans l’air. L’objectif de ces mesures est de fournir des éléments de diagnostic à l'État et aux autres services intervenant dans le dispositif de crise et post-crise, chargés d’analyser l’ensemble des impacts sur la pollution.

Les mesures effectuées depuis le 18 février vont permettre de vérifier l’absence d’impact pour la population le jour J et lors de l’opération prévue les jours suivants visant à pomper le chlorure de vinyle présent dans la péniche pour le déplacer dans un autre bateau, la péniche n’étant plus en état de naviguer.

Des prélèvements instantanés d'air ont été effectués autour de l'incident pour mesurer le chlorure de vinyle et à l'aide  de canisters. Le canister est un récipient métallique d'une contenance de quelques litres dans lequel un vide artificiel est créé : il suffit d'ouvrir la vanne du canister pour qu'il se remplisse d'air. Le prélèvement est ensuite réalisé au laboratoire d'Atmo Auvergne-Rhône-Alpes pour analyse. 

Le  chlorure de vinyle, qu’est-ce que c’est ?
Le chlorure de vinyle monomère (CVM) est un produit chimique de synthèse, très volatil, qui intervient dans la fabrication du PVC. C'est un cancérogène connu de longue date.
Classé dans le groupe 1, « cancérogène certain pour l’homme », par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), depuis 1987, c’est un facteur de risque avéré pour l’angiosarcome hépatique, un cancer du foie rare et de très mauvais pronostic.

Description des sites investigués

Dés mardi 18 février, 6 points de mesures avaient été mis en place. Ce jeudi 20 février, au vu de l'évolution des conditions météorologiques et de l'opération de dépotage, de nouvelles mesures vont venir compléter le dispositif mis en place.

carte_sablons_emplacement_canister.png

Localisation des sites de prélèvement​

En conséquence, le dispositif  prévu est fondé sur :

- des prélèvements de courte durée (30 minutes) le jour J (18/02) sur plusieurs sites de mesures avec les caractéristiques suivantes : proches de la source, proche de la population au sud ouest, sud est, nord et nord ouest.
- des prélèvements de durée plus longue  le jour J et pour les jours suivants  sur plusieurs sites proche de la population au sud est et  au nord ouest.

Les mesures vont donc perdurer dans les prochains jours, le temps que les autorités puissent procéder au dépotage de la péniche. 

Un rapport complet de l’intervention sera diffusé sur ce site web après réception de l’intégralité des résultats d’analyses et interprétation des données.