Actualité
2 mai 2018
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Evaluation de la qualité de l’air
Innovation

La Captothèque se dote de stations portables de mesure de la qualité de l’air : les acteurs du secteur sont sollicités !

microcapteur_actu_mobicitair_actu_full.jpg
Partager :

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes est en train de construire le dispositif « Captothèque » qui propose aux citoyens des solutions de mesure collaborative de la qualité de l’air. Le choix des meilleures solutions de mesure disponibles repose notamment sur la diffusion d’un cahier des charges à destination des acteurs du secteur concernant la fourniture de stations portables. Les réponses sont possibles jusqu'au 30 mai !

Le service "Captothèque", en cours de construction par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, offrira à chaque citoyen de la Région la possibilité d’emprunter des capteurs de pollution de l’air afin de réaliser une auto-évaluation de son exposition personnelle et de participer à une collecte collaborative de données de qualité de l’air. La Captothèque constitue la suite logique de l’expérimentation citoyenne Mobicit’Air conduite en 2016-2017 qui a montré que la mesure individuelle constituait un levier puissant d’appropriation des enjeux de la qualité de l’air. Ce dispositif disponible dès début 2019 est conçu et développé avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole grenobloise et d’autres territoires de la région.

 

La Captothèque doit donc se doter de stations de mesure de la qualité de l’air et Atmo Auvergne-Rhône-Alpes sollicite les acteurs du secteur en diffusant un cahier des charges qui concerne la fourniture d’un lot de plusieurs stations portables permettant de mesurer l’exposition individuelle à la pollution atmosphérique.

 

Les réponses sont attendues avant le 30 mai 2018.