Partager :

Depuis plusieurs années, des micro-capteurs relativement peu couteux et à la performance croissante sont disponibles. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et ses partenaires ont engagé des travaux visant à en caractériser les performances et à en identifier les conditions d’usage les plus adaptées. Ils sont d’ores et déjà mobilisés dans le cadre d’études ou dans une logique d’appropriation citoyenne. En outre, l’intégration de réseau de micro-capteurs dans l’observatoire constitue une piste d’évolution à moyen terme qui permettrait d’en augmenter la résolution spatiale et temporelle ainsi que la capacité à prendre en compte des évènements localisés ou atypiques. Ce type d’approche pourrait à l’avenir compléter les approches existantes d’observation, sans toutefois se substituer aux mesures homologuées qui fondent l’observatoire. 

On distingue 2 types de micro-capteurs : les capteurs mobiles permettant principalement aux citoyens de tester leurs environnements en tous lieux et de s’approprier les problématiques de qualité de l’air, et les capteurs fixes plus orientés vers le développement d’observatoires citoyens permettant de comparer leur environnement avec celui des autres.

La Captothèque, la vision d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes pour réunir les citoyens et la surveillance de la qualité de l’air

Le dispositif de Captothèque est ainsi imaginée pour utiliser les micro-capteurs mobiles et fixes comme lien entre les citoyens et l’observatoire citoyen. Elle vise à offrir à tous les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes, sans condition de ressources, la possibilité de mesurer l’air qu’ils respirent en empruntant gratuitement un capteur de mesure. Chacun pourra ainsi découvrir son environnement atmosphérique, apprendre et partager ses découvertes grâce notamment à une plateforme web. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes expérimente son projet de Captothèque® avant son déploiement depuis cet hiver sur la métropole grenobloise (projet CheckBox PRIMEQUAL) et sur la communauté de communes des pays du Mont-Blanc (projet BB-Clean Interreg Alpine Space) et actuellement sur la métropole de Clermont-Ferrand.

Encore en développement, la Captothèque® sera proposée sur des territoires pilotes dès la fin de l'année 2019.

Une nécessaire harmonisation des mesures

L’intégration de réseaux de capteurs à un observatoire citoyen, passe cependant en amont par la normalisation et la validation des mesures avant de pouvoir être partagées et comparées. Ainsi Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et ses partenaires travaillent sur des méthodologies qui permettront à court terme d’orienter les citoyens dans la construction et le déploiement de réseau qui pourront être connectables à la Captothèque.

Découvrir la mesure de la qualité de l’air : Un atelier de montage de micro-capteurs de particules organisé pour les grenoblois

Les ateliers visant à découvrir le fonctionnement, l’assemblage et la configuration de micro-capteur, et s’enrichissant de l’expertise des réseaux des associations agrées de surveillance de la qualité de l’air permettent ainsi de rapprocher les observatoires.

L’atelier citoyen de construction de micro-capteur fixe de type luftdaten, qui se déroulera sur deux séances  les 7 et 14 Juin 2019 prochains, à la Casemate, et organisé conjointement par l'association Enairgie-commune et le fablab de la Casemate de Grenoble s'inscrit dans la démarche d'un projet collaboratif venu d'Allemagne et préfigurent de la démarche Captothèque® régionale initiée par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Les participants pourront construire leurs capteurs, les installer à leur domicile et enrichir un observatoire citoyen. Ces données ne sont pas encore connectables à la Captothèque mais visent à le devenir.

Cet atelier est ouvert au grand public et ne nécessite pas de prérequis particulier dans le domaine de l'électronique ou de la pollution de l'air.
Il est soutenu financièrement par la Métropole Grenobloise dans le cadre du fond de participation métropolitain. Les inscriptions sont ouvertes et les places limitées. 

Lieu : La Casemate,  2 Place Saint-Laurent, 38000 Grenoble