Partager :

Selon une étude commanditée par un consortium d’ONG regroupées dans l’Alliance européenne pour la santé publique (EPHA) la pollution de l’air coûte plus de 166 milliards d’euros par an à l’échelle des principales villes européennes, avec une moyenne d’environ 1 000 euros par européen. Des indicateurs socio-économiques qui doivent nous inciter à l’action.

En effet, le Sénat, dans une étude réalisée en 2015, évaluait à 11 milliards d’Euros par an le bénéfice qui pourrait être tiré de mesures visant à réduire la pollution atmosphérique. Ainsi, il est évident que des politiques efficaces pour améliorer durablement la qualité de l’air demeurent beaucoup moins coûteuses que la réparation des dommages sanitaires et économiques occasionnés par la pollution.

Comment ont-été calculés les coûts de la pollution de l'air présentés dans cette nouvelle étude ? 

Cette étude réalisée par et réalisée par le cabinet d’audit CE Delft, se fonde sur les résultats d’analyse de qualité de l’air de 432 villes (dont 67 en France) sur 2018. Trois principaux polluants ont été pris en compte : les particules fines, le dioxyde d’azote et l’ozone. A chaque polluant sont associés des coûts socio-économiques tels que les frais médicaux pour traiter des asthmes ou des bronchites chez les enfants, les hospitalisations pour des pathologies respiratoires ou cardiaques, la baisse de l’espérance de vie, les journées de travail perdues… 

En France, sur la base des 67 villes étudiées, la pollution coûte en moyenne 770 euros par an et par habitant. Avec 1 602 euros, Paris occupe la tête du classement national devant Lyon avec 1 134 euros par habitant.

 

Focus sur les principales agglomérations d’Auvergne-Rhône-Alpes

Côut de la pollution de l'air dans les prinicpales agglomèrations de la Région

Agglomération

Coût annuel par habitant

Lyon

1134 €

Grenoble

758 €

Saint-Etienne

596 €

Chambéry

802 €8

Clermont-Ferrand

630 €

Annecy

831 €

Valence

855 €

Les coûts sociaux-économiques indicatifs proposés dans cette étude restent dans un ordre de grandeur comparable à ceux publiés il y a quelques années par le Sénat. Dans une étude publiée en 2015, le Sénat estimait les coûts sanitaires, sociaux et économiques de la pollution de l’air de l’ordre de 68 à 97 milliards d’Euros par an en France. Cela correspond à une facture de 1150 à 1630 € par an et par français.

 

Pour aller plus loin sur cette nouvelle étude des coûts de la pollution de l'air :