Partager :

Cet appel à projets fait suite à l’expérimentation démarrée en 2013 dans la Vallée de l’Arve et à l’appel à manifestation d’intérêt de juin 2015 pour lequel Grenoble Alpes Métropole, la Communauté de Communes du Pays du Grésivaudan, la Communauté d'agglomération du Pays Voironnais, la Métropole de Lyon et la communauté d’agglomération d’Annemasse avaient répondu.

Il vise les territoires inclus dans une zone dans laquelle a été constaté au moins un dépassement d’une valeur limite pour les PM10 lors des 5 dernières années, et dont la contribution du chauffage individuel au bois aux concentrations de particules fines sur leur territoire est significative.

Il a pour objectif d’accompagner les collectivités dans l’étude, la mise en place et l’animation d’un fonds d’aide au renouvellement des appareils de chauffage au bois individuels non performant sur les territoires.

Différentes échéances de clôture de l'appel à projets sont prévues : 15 décembre 2016, 15 mai 2017 et 2 octobre 2017.

Les équipes d'ATMO Auvergne-Rhône-Alpes se tiennent à la disposition des territoires pour échanger et transmettre des éléments de diagnostic concernant la qualité de l'air et le chauffage au bois.

De plus, ATMO Auvergne-Rhône-Alpes contribue à l’accompagnement technique de cette démarche et à la sensibilisation pour réussir à concilier au mieux chauffage au bois et qualité de l’air.