Actualité
4 octobre 2019
Air et Santé
Pollens (ambroisie, graminées, …)

Le mystère de la poudre jaune…

140929_poudre_jaune.jpg
Partager :

Chaque année, de fin septembre à octobre, des particules jaunes se déposent sur le sol, sur les voitures, les mobiliers de jardins, provoquant inquiétude et questionnements au sein de la population. Rejets industriels, poussières sahariennes ?

Rien de tel, il s’agit de grains de pollens de cèdre, conifère originaire du Moyen-Orient mais acclimaté en Europe, et très utilisé en ornementation dans nos parcs et jardins. C’est le dernier arbre, avant l’hiver, à relâcher des pollens, au gré du vent.

actu_140929_pollen_de_cedre.jpg

Le cèdre, comme le pin, produit des pollens de couleur jaune en grande quantité, mais la saison de pollinisation diffère : printemps pour le pin, automne pour le cèdre.

La structure du grain de pollen de cèdre, muni de deux ballonnets remplis d’air (cf. photo), le rend très volatil, de sorte qu’il peut voyager sur de longues distances. Il mesure de 50 à 90 µm de diamètre, soit 5 à 9 fois plus gros qu’une particule PM10 régulièrement mesurée et surveillée par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes !

Le potentiel allergisant du pollen de cèdre est très faible. Cependant, en présence de très grandes quantités, notamment à proximité de l’arbre, les personnes sensibles peuvent être incommodées. Il est alors conseillé de consulter un médecin en cas de fortes gênes.

Pour en savoir plus sur les pollens : www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/allergie-pollen/indice-pollinique