Actualité
12 février 2015
Episode de pollution

Le passage du nouvel an marqué par un épisode de pollution atmosphérique

150212_nouvel_an_episode.jpg
Partager :

Le 31 décembre 2014, les taux de pollution ont augmenté nettement à Chamonix, où les traditionnels feux d’artifice sont à l’origine de rejets massifs de particules. La basse vallée de l’Arve n’a pas été épargnée et a même connu les taux de particules les plus élevés de tout l’épisode de pollution, qui a duré du 31 décembre au 9 janvier. 

Durant cette période, la vallée de l’Arve n’a pas été le seul territoire impacté, le bassin lyonnais/nord-Isère et la vallée du Rhône notamment ont été affectés, ainsi que d’autres régions françaises. 

Le temps froid et stable explique pour partie cet épisode de pollution, il a en effet favorisé une hausse des rejets de particules (par le chauffage), et leur accumulation. 

Des recommandations sanitaires ont été diffusées à la population et les autorités ont pris des mesures contraignantes de restriction des activités polluantes. Ainsi, certaines catégories de poids lourds, parmi les plus polluantes, ont été frappées d’une interdiction de circuler dans la vallée de l’Arve. La quantification de l’impact de cette interdiction sur les émissions de particules est en cours de réalisation et sera communiquée ultérieurement. 

Pour en savoir plus, consulter le bilan de cet épisode