Événement
12 juillet 2016
Plans et programme d'actions

Le Plan Air Energie Climat de la Métropole Grenobloise a 10 ans

vue aerienne grenoble
Partager :

Le plan Air Énergie Climat de la Métropole grenobloise a fêté ses 10 ans le 28 juin dernier à l’occasion de son forum semestriel.

Dès 2005, le territoire se fixe de manière volontaire des objectifs de réduction des consommations énergétiques, d’augmentation de la production d’énergie renouvelable et de diminution des émissions de gaz à effets de serre : c’est la naissance du Plan Climat Local. En 2012, les enjeux de la qualité de l’air sont intégrés dans le plan d’actions, qui devient alors le premier Plan Air Energie Climat (PAEC) de France.

Après 10 ans, l’heure est au bilan. L’observatoire du PAEC de la Métropole grenobloise, issu de la collaboration entre Grenoble-Alpes Métropole, l’Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALEC) et ATMO Auvergne-Rhône-Alpes, est l’outil d’évaluation et d’accompagnement du plan. Le forum du PAEC du28 juin a été l’occasion pour ATMO Auvergne-Rhône-Alpes et l’ALEC de partager avec les partenaires du plan le bilan des évolutions passées ainsi que les défis à relever dans les années à venir concernant l’air, l’énergie et le climat.

Sur la période 2005 - 2014 les objectifs territoriaux ont été pratiquement atteints. Cette tendance globalement favorable repose sur des déterminants complexes qui relèvent à la fois des actions spécifiques du plan air énergie climat mais aussi d’éléments conjoncturels. Les nouvelles compétences de la Métropole en matière de maîtrise de la demande, de production et de distribution d’énergie, ainsi qu’en matière d’aménagement et de voirie constituent un élément important de la réponse à ces enjeux dans le futur.

Pour en savoir plus sur les résultats de l'observatoire : Lettre de l'Observatoire Plan Air Energie Climat - Juin 2016

En savoir plus sur le PAEC de la Métropole Grenobloise

Les actions du PAEC s’articulent selon 6 axes (aménagement du territoire, habitat, déplacement, production et consommation locale, services urbains, mobilisation des acteurs). La démarche est largement fondée sur l’engagement, par la signature formelle d’une charte, des partenaires du PAEC : collectivités territoriales, entreprises et leurs structures consulaires, bailleurs sociaux, fournisseurs et distributeurs d’eau et d’énergie, acteurs de l’enseignement et de la recherche, les associations. L’observatoire du PAEC, mis plan par la Métropole en partenariat avec l’ALEC et ATMO Auvergne Rhône-Alpes assure le l’évaluation du plan et l’accompagnement des partenaires. Les partenaires du PAEC se regroupent régulièrement au sein du Comité de pilotage et du forum semestriel.