Actualité
19 février 2019
Air et Santé
Evaluation de la qualité de l’air
Nuisances (odeurs, bruits, ondes…)

Les citoyens européens les plus vulnérables à la pollution de l’air et au bruit sont aussi les plus pauvres

mesure-du-bruit_f.jpg
Partager :

Un rapport de l’Agence Européenne pour l’Environnement publié début février souligne que les personnes les plus vulnérables – personnes démunies, enfants et séniors -  sont aussi les plus exposées à la pollution atmosphérique, au bruit et aux températures extrêmes. 

Ce rapport met en garde contre le fait que la santé des citoyens européens les plus vulnérables reste touchée de manière disproportionnée par ces dangers, en dépit d’améliorations globales de la qualité de l’environnement en Europe.

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’observatoire Atmo accompagné du Cerema et d’Acoucité, déploie une plateforme d’exposition conjuguée air et bruit pour mieux localiser ces nuisances, informer les populations et accompagner les décideurs locaux. 

Le Sud et l’Est de l’Europe particulièrement concernés

Les régions d’Europe orientale (dont la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie) et les régions du sud de l’Europe (dont l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Grèce), où les revenus et l’éducation sont plus faibles et les taux de chômage sont supérieurs aux moyennes européennes, étaient plus exposées aux polluants atmosphériques, dont les particules (PM) et l’ozone troposphérique (O3). 

Les régions plus riches, notamment les grandes villes, tendent à enregistrer, en moyenne, des niveaux plus élevés de dioxyde d’azote (NO2), principalement en raison de la forte concentration du trafic routier et des activités économiques. Cependant, dans ces régions elles-mêmes, ce sont encore les communautés les plus pauvres qui ont tendance à être exposées à des niveaux locaux de NO2 plus élevés.

Exposition aux PM 2.5 cartographiées par rapport au PIB par habitant, 2013-2014

Exposition aux PM 2.5 cartographiées par rapport au PIB par habitant, 2013-2014

Source : Agence Européenne pour l'Environnement

 

Une Europe qui protège tous ses concitoyens

Si, ces dernières décennies, la politique et la législation de l’UE ont permis d’améliorer sensiblement les conditions de vie, tant sur le plan économique qu’en termes de qualité environnementale, les inégalités régionales persistent. Le rapport souligne qu’une meilleure harmonisation des politiques sociales et environnementales et une meilleure action locale sont nécessaires afin de remédier aux problèmes de justice environnementale

« La Commission européenne n’a cessé de souligner qu’en matière d’environnement, nous sommes une Europe qui protège. […] L’Agence européenne pour l’environnement doit être félicitée pour ce rapport, qui se penche sur les risques auxquels les personnes démunies, âgées et très jeunes sont les plus exposées du fait de la mauvaise qualité de l’air, du bruit excessif et des températures extrêmes. Il oriente nos efforts visant à faire en sorte que nous soyons une Europe qui protège tout le monde », a déclaré Karmenu Vella, commissaire européen en charge de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche.

En Auvergne-Rhône-Alpes, une plateforme pour identifier son exposition à la pollution de l’air et au bruit

Même si la région Auvergne-Rhône-Alpes ne fait pas partie des zones les plus exposées, il n’en reste pas moins que l’exposition conjuguée air et bruit est souvent localisée le long des axes majeurs de circulation et donc susceptible de toucher des populations plus vulnérables. Il est donc nécessaire de cartographier finement les zones les plus exposées, d’informer les populations résidentes et d’accompagner les politiques locales pour résorber ces inégalités.

C’est pourquoi, Acoucité, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et le Cerema, soutenus par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes déploient l’Observatoire Régional Harmonisé Auvergne-Rhône-Alpes des Nuisances Environnementales (ORHANE). La plateforme, consultable par le grand public et les décideurs locaux à l’adresse www.orhane.fr, fournit des cartes d’état des lieux et de l’exposition de la population à la pollution atmosphérique et aux nuisances sonores. ORHANE permet ainsi de valoriser les territoires non ou peu altérés à préserver, ou de repérer les zones à enjeux sur lesquelles il conviendrait d’agir en priorité.

La plateforme offre la possibilité : 

  • aux acteurs du territoire, qu’il s’agisse de collectivités territoriales, des services de l’Etat ou de gestionnaires d’infrastructures, de bénéficier d’un diagnostic environnemental,
  • aux citoyens de consulter des cartographies et des données d’expositions annuelles Air-Bruit en tout point du territoire Auvergne-Rhône-Alpes.
image_orhane_full_actu.jpg

Carte issue de la plateforme ORHANE