Partager :

A la fin de l'année 2017, la Métropole de Lyon a lancé une campagne pour réduire la pollution atmosphérique : le fonds air bois. La prime air bois permet d’aider financièrement les particuliers à remplacer leur cheminée ancienne génération.

label_prime air bois

Afin de réduire la pollution liée au chauffage individuel au bois et d'améliorer la qualité de l'air sur le territoire, la Métropole de Lyon soutient les particuliers dans le remplacement de leur cheminée ancienne génération via la prime air bois. Il s’agit d’une aide financière destinée au remplacement des appareils de chauffage au bois non performants, d'un montant de 500 euros ou pouvant être portée à 1000 euros sous conditions de ressource (sur critères de l'Anah).

 

Les critères pour obtenir l'aide financière sont les suivants :

  • habiter dans l'une des 59 communes de la Métropole de Lyon,
  • occuper une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans,
  • remplacer la cheminée ouverte ou le poêle installée avant 2002,
  • choisir un nouveau poêle ou un insert labellisé Flamme verte 7 étoiles ou équivalent,
  • faire réaliser l'installation par un professionnel qualifié RGE Quali'bois par Quali'Ent ou Qualibat'Enr Bois (liste des professionnels disponibles ici)
  • faire détruire l'ancien appareil de chauffage au bois.

 

La prime air bois est compatible avec le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et l'éco-prêt à taux zéro.

Travaux de rénovation énergétique

D'autres aides sont également disponibles afin deréduire la consommation énergétique de son logement. En effet, il est possible de bénéficier d'une aide visant à réaliser d'importants travaux de rénovation énergétique dans son logement. Il faut que le projet de travaux permette de réaliser une performance énergétique d'au moins 35 %. Ce gain énergétique, gagné par une isolation des combles ou encore un changement du mode de chauffage, doit être constaté dans les trois ans après réception de l'aide. Le montant de l'aide varie en fonction du montant des ressources et des travaux. Les travaux ne peuvent commencer qu'à partir de la réception de la décision attribuant l'aide. Il demeure important de tenir au courant son assureur lors de la tenue d'éventuels travaux. En effet, le prix de son assurance habitation peut varier en fonction des changements effectués ou du type d'assurance comme l'assurance multirisque généralement plus complète et donc plus chère), et également en fonction de votre localisation et votre statut dans le logement à savoir propriétaire ou locataire. De plus, plus le risque à couvrir est important, plus le prix des cotisations est élevé. Le contrat d’assurance multirisque habitation est le contrat le plus utilisé et recommandé en assurance habitation si vous souhaitez avoir une couverture plus ample avec des garanties optionnelles à la carte.