Actualité
4 juillet 2019
Air et Santé
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Episode de pollution

Pollution à l'ozone : le soleil s'intensifie, l'ozone fait son retour

actu_ozone_full.jpg
Partager :

A peine la canicule terminée, la chaleur revient cette fin de semaine, accompagnée de nouveaux épisodes de pollution. Comment apparaît l'ozone ? Quelles zones sont concernées  et quelles sont les évolutions attendues ? Que faire pour se protéger ? On fait le point. 

Episode en cours 

Jeudi 4 juillet, avec le retour d’un temps très ensoleillé et chaud, les concentrations d’ozone repartent à la hausse. 

Evolution de la situation 

Jeudi 4 juillet, avec le retour d'un temps très ensoleillé et chaud, les conditions sont favorables à la formation d'ozone à partir des émissions de polluants primaires. Les niveaux devraient atteindre le seuil d'information dès aujourd'hui sur le sud du bassin lyonnais nord-Isère, le nord de la vallée du Rhône et le nord de la zone Ouest Ardèche.

Demain, vendredi 5 juillet, la tendance à la hausse des concentrations se poursuivra et d'autres zones seront touchées : les contreforts du massif central et le bassin stéphanois ainsi que le bassin grenoblois. En conséquence, la vigilance orange est mise en place sur le bassin lyonnais nord-Isère, l'ouest Ardèche et la vallée du Rhône. La vigilance jaune est mise en place sur les contreforts du massif central et le bassin stéphanois ainsi que le bassin grenoblois.

Samedi 6 juillet, une dégradation météorologique est annoncée, elle devrait limiter la hausse des concentrations, néanmoins le risque de dépassement est toujours présent en fonction de l'arrivée plus ou moins tardive dans la journée de cette dégradation.

Prochain bulletin demain vendredi 5 juillet à 13h30 : pour reçevoir le bulletin abonnez vous par mail 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Actions mises en place

peripherique_lyon_actu_dispositif_prefectoral_teaser.jpg

RHONE :   le préfet du Rhône a activé le niveau 1 d'alerte. A partir de demain, 5h00 seuls les véhicules disposant des vignettes crit’air 0, 1, 2 et 3 peuvent circuler. 

Il existe un certain nombre de dérogations. Par exemple un véhicule de crit'air 4 ou 5, qui selon l'arrêté ne pourrait pas circuler, peut le faire à partir du moment ou il transporte 3 personnes ou plus. 

Pour connaître les mesures en détails, ainsi que le périmètre de restriction : Site de la préfecture du Rhône ou contactez le numéro vert d’informations 0 800 970 169.

ISERE, DROME et ARDECHE :  le Préfet de l'Isère et de l'Ardèche ont activé le niveau 1 d'alerte à compter de ce jour 17h, ce qui a entraine la mise en oeuvre de mesures d'urgence comme la limitation de vitesse. Pour connaître les mesures en détails  :  prefecture de l'Isèrepréfecture de l'Ardèche

Retrouvez ici la Classification des véhicules.

 

Qu'en est-il des autres mesures de réduction des émissions ?

Les actions peuvent légèrement différer d'un département à un autre, voire entre zones particulières mais d'une manière générale, les mesures de restriction des émissions polluantes liées aux niveaux d'alerte s'appliquent également aux autres secteurs que le trafic routier, à savoir les secteurs industriel, résidentiel et peuvent aussi toucher l'organisation de manifestations ponctuelles, comme les feux d'artifices, les feux de St-Jean, les compétitions ou rassemblements automobiles.

Résidentiel : les éventuelles dérogations d'écobuages sont suspendues et toute source de combustion est interdite, comme l'utilisation d'engins thermiques pour des travaux d'entretien (espaces verts en particulier), les groupes électrogènes et les barbecues (les déclinaisons électriques de ces matériels sont autorisés). Les travaux de nettoyage et d'entretien avec des produits à base de solvants sont aussi à reporter.

Industries et entreprises : sont interdites toutes les opérations utilisant des chaudières biomasse, les opérations de maintenance ou de chantier émettrices de COVNOx ou particules et pouvant être différées. Certaines industries importantes ont des prescriptions particulières pour réduire leurs opérations et même directement leur activité, les plus polluantes pouvant même être arrêtées. Le secteur du BTP doit mettre en place des actions de réduction de poussières et limiter l'utilisation d'engins et de matériels thermiques.

Je me protège

enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 
     

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution :