Actualité
2 août 2019
Air et Santé
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Pollens (ambroisie, graminées, …)

Premiers grains de pollen d'ambroisie attendus autour du 3 août en Auvergne-Rhône-Alpes !

actu_allergie_ambroisie_full.jpg
Partager :

Le mois de juillet marque le début de la période de floraison de l'ambroisie, particulièrement présente en Auvergne-Rhône-Alpes. Compte tenu des conditions météorologiques qui ont régné depuis le début de l'année, le RNSA donne la date du 3 août pour l'apparition des premiers symptômes liés au pollen d'ambroisie sur la région lyonnaise. Ces dates peuvent être avancées de 3 à 4 jours au sud de Lyon (moyenne vallée du Rhône), et retardées de 2 à 3 jours au nord de Lyon.

Du fait du fort pouvoir allergisant des pollens d'ambroisie, les personnes sensibles pourront être rapidement affectées. Face à ces nuisances polliniques, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes propose des outils pour s’informer (carte de prévision) et lutter contre l’expansion de la plante (plateforme de signalement).

Pour se protéger, restez informés !

Pour l'été 2018, le RNSA prévoit des quantités suffisamment importantes dès le tout début du mois d'août en région lyonnaise et dans les fortes zones d'infestation pouvant provoquer les premiers symptômes.

Une carte de prévision hebdomadaire du risque allergique à l’ambroisie est donc mise à disposition du public tous les vendredis au cours de la saison pollinique (août/septembre), dès le 27 juillet, en collaboration avec le RNSA sur la page ambroisie de notre site.

Ces cartes de prévisions permettent aux personnes allergiques ou sensibles d’adapter leur comportement et leur éventuel traitement médical aux conditions à venir.

Carte de prévision du risque Ambroisie

Exemple de Carte de prévision du Risque Allergique d’Exposition aux Pollens d’ambroisie (RAEP) en 2018

 

En 2018, la synthèse de l'exposition aux pollens d'ambroisie révèle que 86 % de la population de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont potentiellement exposés plus de 3 semaines à un risque allergique (RAEP) à l'ambroisie supérieur ou égal à 3 (moyen à très élevé).Ce chiffre évolue peu par rapport à 2017.

 

Lutte contre l’ambroisie : tous concernés !

La plateforme interactive Signalement-Ambroisie est un outil participatif pour lutter contre cette plante envahissante qui gagne du terrain sur le territoire et dont les grains de pollens sont un véritable enjeu de santé publique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (région française la plus touchée par l’ambroisie, en particulier dans la vallée du Rhône).

Lancée en 2014 par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et ses partenaires (ARS, RNSA et Région Rhône-Alpes), la plateforme « Signalement Ambroisie » permet à chaque habitant de la région (y compris sur le territoire auvergnat) de signaler la présence de la plante (site internet, application mobile, mail et/ou téléphone) et ainsi d'alerter des référents sur le terrain, qui coordonneront les actions de lutte et de destruction des plants.

Mise en place de plans de lutte départementaux

La coordination de l’ensemble des acteurs locaux dans la lutte contre l’ambroisie est primordiale devant l’enjeu de santé publique et pour tenter de réduire ses impacts sur la santé publique et les couts de santé engendrés. Cette coordination s’exprime de manière opérationnelle par différents programmes d’actions, dont : 

  • L’instruction ministérielle du 20 août 2018 relative à l’élaboration d’un plan d’actions local de prévention et de lutte, préconisant la rédaction de plans d’actions départementaux de prévention et de lutte contre l’ambroisie dans les départements où la présence de ces végétaux envahissants est constatée ou susceptible de l’être. Ces plans sont en cours d’adoption dans la plupart des départements de la région, sous l’égide des préfets, appuyés par l’Agence Régionale de Santé,

 

Partenaires : Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, RNSA, Valence Romans Sud Rhône-Alpes.