Actualité
1 mars 2021
Air et Santé
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Pollens (ambroisie, graminées, …)

Reprise de la saison des allergies polliniques – Informez-vous !

fotolia_62394018_s_bouleau_pollen_copy_fotolia_jackf.jpg
Partager :

À l'approche du printemps, c’est la reprise de la saison pollinique, elle dure généralement entre 8 et 9 mois par an. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec le RNSA, met tout en œuvre pour informer sur les risques allergiques, et a donc débuté les analyses de pollens dans l’air pour différents sites de la région. Elle diffuse les indices polliniques depuis le 6 février et jusqu’à octobre.

Indispensables pour le développement des végétaux, les pollens anémophiles, transportés via le milieu aérien d’une fleur à une autre, peuvent impacter la santé des individus. Dès le milieu de l’hiver, plus ou moins tôt suivant les conditions météorologiques, les grains de pollens refont leur apparition. Selon les pollen et selon les personnes, les symptômes allergiques sont plus ou moins forts, Ils peuvent être responsables d’allergies chez 10 à 20 % de la population.

Les pollens d’arbres sont les premiers à apparaitre entre l’hiver et le printemps, Actuellement, dans la région, ce sont surtout les pollens d'aulne et de cyprès qui sont les plus présents dans l'air avec un risque associé de niveau moyen à élevé. Les pollens de frêne montent aussi en puissance avec un risque d'allergie faible à localement moyen. Les pollens de peuplier sont responsables d'un risque d'allergie de niveau faible tout comme les pollens de noisetier qui arrivent en fin de floraison.

Et pas de répit en vue, puisque suivront à partir de fin mars les pollens de bouleau dont le pouvoir allergisant est plus important. Ce sera ensuite le tour des pollens d’herbacées, dont les graminées. Puis dès l’été, et en particulier au mois d’août, une surveillance accrue sera effectuée pour l’ambroisie (plante sauvage envahissante), dont le fort pouvoir allergisant des pollens suscite une vraie préoccupation de santé publique en Auvergne-Rhône-Alpes. Des plans départementaux de lutte contre cette plante sont d’ailleurs en place.

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes participe activement à la surveillance de cette pollution biologique de l’air en effectuant des relevés et des comptages de pollens sur trois sites (Clermont-Ferrand, Grenoble et Roussillon), les autres sites étant opérés par le RNSA.

Chaque semaine, les comptages de grains de pollens dans l’air pour chaque espèce, sont traduits en risque allergique, en fonction de la météo attendue et s’échelonnent de 0 (pas de risque allergique) à 5 (très fort risque allergique) : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/allergie-pollen/indice-pollinique 

calendrier pollinique 2019.jpg

Les bons gestes à adopter 

infographie_bonsgestes_pollens.png

Comment s’informer ?

En partenariat avec le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), qui fournit les prévisions de risque allergique, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes diffuse les informations polliniques chaque semaine auprès de tous via le site internet et les bulletins d’information.

  • Consulter la carte régionale du risque allergique aux pollens à partir de la page d’accueil du site ou rendez-vous directement à la rubrique « Episodes polliniques ».
  • Vous pouvez également recevoir, en même temps que les informations de qualité de l’air, les indices polliniques dans les bulletins périodiques (« Bulletin quotidien de l'air ») : abonnez-vous !