Partager :

Une récente étude de l’OMS révèle que la pollution de l’air serait responsable de 7 millions de morts en 2012. La pollution de l’air est désormais le principal risque environnemental pour la santé dans le monde.

Cette estimation représente le double de la dernière étude datant de 2008.
Cette augmentation s’explique notamment  par une  modification des  méthodes d'enquête, des zones géographiques analysées (prise en compte des zones rurales) ainsi qu’une meilleure connaissance du lien entre qualité de l’air et certaines maladies.

Ces 7 millions de décès liés à la pollution de l'air représentent un huitième du total des décès annuels.
3,7 millions de personnes seraient décédées en raison d'effets liés à la pollution extérieure et  4,3 millions en raison de la pollution de l'air à l’intérieur des maisons (fumées et émanations liées aux appareils de cuisson, chauffés au bois ou au charbon, ou les instruments de chauffage).
Les régions de l'Asie et du Pacifique sont les plus touchées avec 5,9 millions de décès.

A partir de ces constatations globales, l'OMS publiera prochainement des données pour 1600 villes dans le monde ainsi que des estimations d’exposition de population détaillées par pays.

EN SAVOIR + :