Actualité
23 septembre 2021
Evaluation de la qualité de l’air
Transports

Suivi de la qualité de l'air dans le métro lyonnais - Bilan 2019/2020

surveillance_metrolyon-stationlasoie1.jpg
Partager :

Poursuivant sa volonté de rendre la ville plus durable et respirable, le SYTRAL avec l’appui de son opérateur Keolis Lyon, a souhaité anticiper la publication officielle du guide de l’INERIS (protocole de mesure harmonisé de la qualité de l’air dans les EFS), en développant dès 2019 le partenariat déjà initié avec Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif était de mettre rapidement en place une surveillance continue de la qualité de l’air dans le métro lyonnais avec des données publiques et disponibles en direct.

Depuis le début de l’année 2020 et pour donner suite aux mesures déjà réalisées les années précédentes dans le métro lyonnais, une station de mesure de la qualité de l’air a donc été installée à « Saxe-Gambetta ». Cette station délivre un suivi continu horaire des concentrations de particules fines (PM10) et très fines (PM2.5), consultable en direct sur les sites web d’Atmo AuRA et des Transports en Commun Lyonnais (TCL).

Toujours en 2020 et parallèlement aux mesures en continu réalisées à Saxe Gambetta, deux études complémentaires ont été effectuées, conformément au guide de l’INERIS : 

  • une étude de hiérarchisation de 36 stations du métro lyonnais des lignes A, B et D, permettant ainsi de les classer en fonction de leurs concentrations en particules PM10.
  •  une étude consistant à effectuer pendant 15 jours, des mesures continues de PM10 et PM2,5 mais aussi de particules métalliques dans l’air de 3 stations, dont la station fixe de « Saxe Gambetta », sélectionnées à la suite de l’étude de hiérarchisation.

Venez découvrir le bilan 2019/2020 d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes concernant le suivi de la qualité de l'air dans le métro lyonnais, qui présente ces travaux ainsi que leurs conclusions.