Actualité
27 avril 2016
Activités industrielles
Evaluation de la qualité de l’air

Surveillance renforcée de la qualité de l’air à Pont-de-Claix (agglomération grenobloise)

pont_de_claix_full_actu.jpg
Partager :

Depuis décembre 2015, des travaux sont menés par Rhodia Chimie sur la plate-forme chimique de Pont-de-Claix afin de prévenir une contamination des eaux souterraines à l'emplacement d'une ancienne zone d'enfouissement de déchets industriels. Pendant la durée de cette opération, Air Rhône-Alpes effectue une surveillance spécifique de plusieurs polluants atmosphériques dans les zones habitées ou fréquentées au voisinage de la plateforme, pour évaluer et limiter l'impact du chantier.

pont_de_claix_illu_actu.jpg
Chantier décharge Ouest plateforme chimique de Pont-de-Claix - Engin de forageCrédit photo : Rhodia Chimie

Entre 1956 et 1979, 76 500 tonnes de déchets organiques issus des activités industrielles de la plate-forme chimique de Pont-de-Claix ont été enfouis dans la partie ouest du site. L’exploitation de cette décharge a été réalisée selon les pratiques de l’époque, sans mesure préventive particulière vis-à-vis d’une éventuelle contamination des eaux souterraines. La surveillance des eaux souterraines initiée en 2007 a mis en évidence des interactions entre les déchets présents dans la décharge et les eaux souterraines. Rhodia Chimie a fait réaliser entre 2008 et 2015 des études visant à définir une solution de réduction de l’impact de la décharge ouest sur les eaux souterraines.

Afin de vérifier la pertinence et l’efficacité de la solution retenue, un pilote industriel est réalisé sur site pour une durée de 9 mois, depuis décembre 2015. Compte tenu de la nature des travaux réalisés (circulation d’engins, terrassement, forage dans le massif de déchets…), de leur environnement et de la proximité des populations riveraines, la maîtrise des émissions de polluants et leur suivi constituent un enjeu fort. 

Intervention d’Air Rhône-Alpes 

Deux principales sources de polluants atmosphériques en lien avec la mise en œuvre de ces travaux ont été identifiées : 

  • La remise en suspension de terres polluées par la circulation des engins et les travaux de terrassement : certains sols de la plateforme chimique de Pont-de-Claix sont pollués par des dioxines et des PCB (Cf. ci-contre : Programme de surveillance des dioxines/furanes et métaux  résultats 2008 du programme de surveillance d’Air Rhône-Alpes) ;
  • La libération de polluants organiques issus du massif de déchets lors des opérations de forage.

L’arrêté préfectoral DDP-ENV-2015-12-2 relatif au pilote industriel de réhabilitation de la décharge ouest de la plateforme chimique de Pont-de-Claix prévoit par conséquent la mise en œuvre : 

  • D’actions de prévention des émissions de polluants atmosphériques et des odeurs ;
  • De mesures de retombées de poussières et de polluants gazeux en air ambiant afin d’évaluer l’impact spécifique du chantier ;
  • D’un dispositif d’alerte basé sur des seuils à partir desquels des mesures de prévention ou d’arrêt des travaux doivent être mises en œuvre.

Dans ce contexte, Air Rhône-Alpes a déployé un dispositif spécifique de surveillance, permettant de mesurer plusieurs polluants (particules, dioxines, PCB, hydrocarbures aromatiques polycycliques, composés organiques volatils) durant toute la durée du chantier. 
Ce dispositif repose sur deux sites de surveillance, au nord de la plateforme (Ecole Jean Moulin) et au sud-ouest (parking relai), dans des secteurs urbanisés ou fréquentés pouvant être impactés. Deux remorques abritant le matériel de prélèvements et d’analyse d’air sont installées, complétées par des dispositifs de recueil des retombées atmosphériques. 
En cas de dépassements des seuils retenus, Air Rhône-Alpes avertit le gestionnaire du chantier et la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). 

Information de la population

Les données recueillies par les analyseurs automatiques sont accessibles depuis notre site internet, régulièrement un récapitulatif complet des mesures sera mis en ligne et à l’issue du chantier un rapport global sera publié.

Ce jeudi 28 avril à 18 heures, une réunion publique, à laquelle participe Air Rhône-Alpes, est organisée par Rhodia Chimie sur la plate-forme chimique du Pont de Claix. Ce sera l’occasion de présenter à la population le dispositif de surveillance de la qualité de l’air et de visiter le chantier. Compte tenu des consignes de sécurité pour pénétrer sur la plateforme chimique, nous vous invitons à vous inscrire auprès du service de communication de la plateforme chimique de Pont-de-Claix au 04 76 69 51 61.