Événement
17 mai 2016
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Transports
Urbanisme

TAP 2016 à Lyon : une conférence internationale pour des transports plus propres

header TAP2016
Partager :

Air Rhône-Alpes participera du 24 au 26 mai prochain à l'ENS de Lyon à la 21° conférence internationale sur les transports et la pollution de l'air (TAP 2016).

Organisé par l’IFSTTAR, cet évènement portera sur  "Les transports et la pollution de l’air au carrefour des enjeux territoriaux et de politique publique, face à la transition énergétique et aux défis technologiques". La conférence traitera les aspects relatifs aux émissions de polluants des transports (routiers et non routiers) et les développements technologiques de leur contrôle.  Elle permettra également à tous les acteurs d’échanger sur l’utilisation des résultats des recherches et sur les besoins futurs d’amélioration (acquis marquants des projets, enjeux, réponses aux questions clés, technologies).
Cette édition est volontairement ouverte et élargie aux apports et aux développements technologiques ainsi qu'à la socio-économie des transports. Elle devrait attirer plus de 300 participants principalement des chercheurs, des industriels et des élus.

Un secteur stratégique pour les activités économiques, le lien social et les retombées environnementales. 

Le secteur des transports joue un rôle stratégique dans la définition de l'activité social et économique des territoires. Au-delà des répercussions dans ces secteurs, les changement de technologies, de politiques et d'aménagements dans les transports doivent aujourd'hui impérativement prendre en compte les retombées environnementales. Car au-delà des leviers économiques et sociaux qu'ils apportent, ils peuvent aussi devenir une véritable source de nuisances pour certaines populations, notamment du point de vue de la qualité de l'air. 

1000 milliards de km / an

Avec près de 1000 milliards de kilomètres intérieurs parcourus en france en 2014*, on peut effectivement imaginer l'impact du secteur sur la qualité de l'air. Par exemple, en Rhône-Alpes, le secteur des transports demeure le principal émetteur de NOx, responsable de 60% des émissions totales pour ce polluant (majoritairement imputables aux véhicules Diesel). Dans son bilan 2015 de la qualité de l'air , Air Rhône-Alpes souligne que la bordure des grands axes de circulation routière et le centre-ville sont toujours affectés par la présence de niveaux importants de dioxyde d’azote, situation sans évolution favorable ces dernières années, impactant des dizaines de milliers de personnes, malgré un enjeu réglementaire fort (contentieux européen en cours). 

C’est également le secteur responsable de plus d’un tiers des émissions de GES, de 20% des émissions de particules et d’un quart des émissions de dioxines.

 

en Rhône-Alpes, le secteur des transports demeure le principal émetteur de NOx 

 

Pour une transition énergétique et des transports plus propres

La bonne nouvelle c'est que des solutions existent. Technologies, idées, changements de comportement... un écosystème d'outils et de perspectives sont à disposition de tous pour faire évoluer l'organisation des transports vers quelque chose de plus propres et respectueux de notre environnement.

C'est l'objectif de la 21° TAP (Transport & Air Pollution) conférence qui se tiendra à Lyon du 24 au 26 mai prochain. Organisée par l'Institut français des sciences et technologies des transports, du développement et des réseaux (IFSTTAR), elle vera réunir des scientifiques, des experts internationaux, les utilisateurs et les décideurs pour partager leurs contributions sur les connaissances scientifiques actuelles de la pollution atmosphérique due aux émissions provenant des systèmes de transport.

Les pouvoirs publics et les agences gouvernementales nationales ou locales ayant compétence sur le transport ou la qualité de l' air, les groupes communautaires, les opérateurs, les transporteurs commerciaux, à but non lucratif et autres entités commerciales sont également invités à participer.

Air Rhône-Alpes partenaire institutionnel et financier

Air Rhône-Alpes est partenaire institutionnel et financier de cet événement et participera notamment à la table ronde "Air pollution in the cities, Air quality improvement for the well-being of citizens" ou encore "Air quality measurement, monitoring and modelling".

L'occasion pour l'observatoire de présenter sa vision, ses outils et dispositifs d’accompagnement, comme la plateforme air-bruit ORHANE, pour faire valoir une approche plus durable des transports contribant à améliorer la qualité de l’air dans les territoires,  et donc la qualité de vie.

 

*Chiffres clés du transport, Repères, mars 2016, Commissariat général au développement durable, Ministère de l'Environnement, de l'énergie et de la mer