Partager :

Un rapport diffusé par le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) expertise les valeurs monétaires de référence disponibles en France et dans l’Union Européenne pour chiffrer le coût des impacts sanitaires associés à la pollution de l’air.

Un rapport récent de la Commission des Comptes et de l'économie de l'environnement a réalisé une première estimation du coût annuel, pour la santé, de la pollution de l'air. Comme le précise le document, les résultats chiffrés obtenus (entre 20 et 30 milliards d'euros, Mds€) sont étroitement dépendants des valeurs monétaires des impacts sanitaires utilisées, et en particulier de la valeur statistique de la vie humaine.

actu_130423_couv_rapport.jpg

L'objectif du rapport du CGDD est d'expertiser, de façon approfondie, les valeurs monétaires disponibles en France et dans l'Union Européenne pour chiffrer le coût de chaque impact sanitaire (mortalité, épisode morbide), de préciser les incertitudes et les précautions à prendre lors de leur utilisation. Il vise également à identifier les valeurs dont il conviendrait, en priorité, de réduire les incertitudes, compte tenu des données actuellement disponibles et de leur importance relative dans le coût global de la pollution de l'air.

Ce rapport se décompose en 3 parties : 

  • Les effets sanitaires de la pollution atmosphérique et leur méthode de quantification.
  • la valorisation monétaire des effets sanitaires de la pollution de l’air.
  • L’application des valeurs monétaires aux indicateurs sanitaires physiques dans l’évaluation monétaire des coûts des effets sanitaires de la pollution atmosphérique.

POUR EN SAVOIR + : 
Télécharger  le Rapport n°81 d'Avril 2013 du CGDD sur le site du Minsitère en charge de l'Ecologie« Quelles valeurs monétaires pour les impacts sanitaires de la pollution atmosphérique ? Enjeux, limites et perspectives »