Alertes Incidents

Filtrer la recherche par :

Résultats 1 à 10 sur 23.
  • Partager :

    Incendie Portes-les-Valence

    Date de début de l'alerte :
    24 août 2018 09:30
    Date de fin de l'alerte :
    28 août 2018 10:45
    Zones géographiques :
    CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes
    État :
    Terminé

    Des mesures de qualité de l’air complémentaires au réseau de surveillance fixe sont déployées, à la demande de l’Etat, en proximité du lieu de l’incendie de Portes-les-Valence depuis vendredi 24/08 16h.

    Si certaines analyses doivent être réalisées « offline », d’autres nous permettent de connaitre les concentrations dans l’air en temps réel.

    Les concentrations de particules (PM10), SO2 et NO2 ont été particulièrement élevées en fin d’après-midi de vendredi 24/08 en zone proche à moins de 1km au sud de l’incendie. Une diminution significative de ces concentrations a été observée au cours de la soirée retrouvant des niveaux habituels à la fois en dioxyde de soufre, dioxyde d’azote et en particules.

    Des mesures concomitantes réalisées par micro-capteurs PM vendredi et à notre station de Valence Sud en continu nous ont permis de constater que les zones habitées n’avaient pas touchées par ces fortes concentrations.

    Depuis les niveaux relevés sont tous de l’ordre de ceux mesurés simultanément dans la région.

    Nous continuons à surveiller avec attention les taux de pollution autour de Valence et remettrons cette actualité à jour en cas d’évolution significative de la situation.

  • Prélèvement d'air site de surveillance de Feyzin-ZI
    Partager :

    Incident technique - Raffinerie de Feyzin

    Date de début de l'alerte :
    17 août 2018 07:00
    Date de fin de l'alerte :
    17 août 2018 18:00
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    Rhône
    Feyzin
    État :
    Terminé

    Vendredi 17 août, nous avons été informés par la Raffinerie de Feyzin d’un incident technique durant la nuit, ayant conduit à l'arrêt d'unités de production. Pour des raisons de sécurité, cet arrêt occasionne l'utilisation de torches pour brûler des gaz. Cette combustion génère des fumées.

    Pour plus d'informations concernant cet incident et le remise en marche des unités de production, vous pouvez contacter l'établissement industriel au 04 72 09 50 50.

    Atmo Auvergne Rhône-Alpes n’a mesuré pour le moment aucune élévation atypique des taux de particules (PM10), de dioxyde de soufre (SO2) ou de composés organiques volatils (COV) sur les analyseurs situés autour de la Raffinerie (Feyzin-Stade, Saint-Fons, Pierre-Bénite, Gerland).

    Nous continuons à surveiller avec attention les taux de pollution autour de la Plateforme de Feyzin et remettrons cette actualité à jour en cas d’évolution significative de la situation.

  • Incendie domerat_Photo @Florian Salesse
    Partager :

    Incendie sur le site industriel d’Environnement Recycling à Domérat (Allier)

    Date de début de l'alerte :
    01 août 2018 13:30
    Date de fin de l'alerte :
    04 août 2018 12:30
    Zones géographiques :
    CA Montluçonnaise
    Allier
    Domerat
    Montlucon
    État :
    Terminé

    Un incendie de grande ampleur a débuté mercredi 1er août aux alentours de 13h30 sur le site industriel d’Environnement Recycling à Domérat, 4 kilomètres au nord de Montluçon. Le feu concernait essentiellement des appareils électro-ménagers en passe d’être recyclés.

    Atmo-Auvergne Rhône-Alpes a été sollicité par les services de l’Etat mercredi 1er août en fin de journée pour réaliser au plus vite des mesures en air ambiant et dans les retombées autour de la zone de sinistre. Cette demande fait l’objet d’un arrêté préfectoral.

    En attendant l'arrivée des moyens de mesures mobiles, les équipes d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes ont scruté avec attention les niveaux recensés sur la station de mesures située Rue Hector Berlioz à Montluçon, 4 km au sud du site industriel. Aucun franchissement des valeurs réglementaires n’a été observé sur ce site depuis le début de l’incendie, malgré deux légères augmentations des concentrations de particules fines (PM10) mesurées le 1er août entre 23h et minuit, puis le 2 août entre 11h et 13h. L'incendie a été maîtrisé par les pompiers jeudi 2 août en début d'après-midi.

    D'importants moyens de mesures mobiles de qualité de l'air ont été déployés jeudi 2 août en fin de matinée sur une zone au sud-ouest de l'incendie. Plus de 80 composés vont être mesurés jusqu'en début de semaine prochaine (particules, oxydes d'azote, oxydes de soufre, Composés Organiques Volatils, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, dioxines, furannes, métaux, PCB, etc.).

    Les résultats d'analyse de l'ensemble des composés prélevés devraient nous parvenir progressivement jusqu'à la fin du mois d'août.

  • Montluçon_vue_centre_teaser
    Partager :

    Montluçon : odeurs persistantes et inhabituelles ressenties

    Date de début de l'alerte :
    18 juin 2018 14:00
    Date de fin de l'alerte :
    28 juin 2018 15:00
    Zones géographiques :
    CA Montluçonnaise
    Allier
    Montlucon
    État :
    Terminé

    Ce lundi 25 juin, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a été informé que des odeurs persistantes et très inhabituelles sont ressenties depuis environ une semaine par plusieurs habitants de la ville de Montluçon, notamment à proximité du site de l'usine All'Chem. Celle-ci a confirmé qu’un développement bactérien à l'intérieur « d'un bassin d'orage » serait à l'origine de ces mauvaises odeurs. Les sapeurs-pompiers ont effectué des premiers prélèvements qui n’ont à priori révélé pour l’instant aucun risque de toxicité pour la population. Depuis vendredi dernier, des traitements sont appliqués dans le bassin pour atténuer les bactéries et les nuisances odorantes.

    La station de mesure de Montluçon (située rue Hector Berlioz) n’a pas relevé ces derniers temps de valeurs atypiques sur les polluants réglementaires surveillés (oxydes d’azote, ozone et particules PM10). Pour l’instant, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas été sollicité pour effectuer de mesures complémentaires, mais l'observatoire continue de se tenir informé régulièrement de l’évolution de la situation auprès du Directeur de l’usine et de la DREAL.

     
    Voir les autres commentaires
  • Prélèvement d'air site de surveillance de Feyzin-ZI
    Partager :

    Incident technique - Raffinerie de Feyzin

    Date de début de l'alerte :
    20 avril 2018 11:30
    Date de fin de l'alerte :
    22 avril 2018 11:30
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    Rhône
    Feyzin
    État :
    Terminé

    Jeudi 19 avril, nous avons été informé par la Raffinerie de Feyzin d’un incident technique en début de soirée, ayant conduit à l'arrêt d'une unité de production. Les opérations de redémarrage en cours depuis cette nuit entraînent la combustion de gaz à la torche sud.

    Un retour à la normale est envisagé ce vendredi 20 avril à la mi-journée. Pour plus d'informations concernant cet incident, vous pouvez contacter l'établissement industriel au 04 72 09 50 50.

    Malgré la stabilité atmosphérique et un vent faible, le panache de fumées se dirige progressivement vers le nord, et il est visible à plusieurs kilomètres.

    Atmo Auvergne Rhône-Alpes n’a mesuré pour le moment aucune élévation des niveaux de particules (PM10) ou de dioxyde de soufre (SO2) sur les capteurs situés autour de la Raffinerie (Feyzin-Stade, Saint-Fons, Pierre-Bénite, Gerland).

    Nous continuons à surveiller avec attention les niveaux de pollution autour de la Plateforme de Feyzin et remettrons cette news à jour en cas d’évolution de la situation.

  • axe5 : accident incendie industriel
    Partager :

    Dépassement de seuil réglementaire en dioxyde de soufre (SO2) aux Roches de Condrieu (38)

    Date de début de l'alerte :
    03 novembre 2017 13:15
    Date de fin de l'alerte :
    04 novembre 2017 20:00
    Zones géographiques :
    CC du Pays Roussillonnais
    Roches-de-Condrieu (Les)
    État :
    Terminé

    Vendredi 3 novembre en fin de matinée, le seuil horaire d’information et de recommandations concernant le dioxyde de soufre (SO2) a été dépassé ponctuellement aux abords de la plateforme industrielle des Roches de Condrieu, puisqu’il a été observé un pic à 375 ug/m3 entre 11h et 12h.

    En effet, suite à un arrêt des ateliers de fabrication en début de semaine, des unités d’acide sulfurique ont été redémarrées  ce vendredi engendrant des émissions importantes. La réactivité de l’industriel a permis de limiter le dépassement car la situation revient progressivement à la normale.

    Les équipes d'Atmo Auvergne Rhône-Alpes maintiendront une vigilance particulière sur la surveillence de ce secteur dans les heures et jours qui viennent.

  • Partager :

    Incendie d'un stock de bois sur une plateforme de recyclage en Savoie (Francin)

    Date de début de l'alerte :
    23 octobre 2017 12:45
    Date de fin de l'alerte :
    28 octobre 2017 12:45
    Zones géographiques :
    CC Coeur de Savoie
    Francin
    Mollettes (Les)
    Montmélian
    Sainte-Hélène-du-Lac
    État :
    Terminé

    Vendredi 20 octobre, un incendie s'est déclaré dans une plateforme de recyclage de bois en Savoie (Francin). Les pompiers ont pu définitivement éteindre l'incendie jeudi 26 octobre au soir. 

    Un premier état de la qualité de l’air sur les communes environnantes a été réalisé le 20 octobre par une cellule spécialisée des sapeurs-pompiers venant de Lyon, concluant à l’absence d’une toxicité aigüe entrainant un éloignement des populations. Toutefois, il a été demandé de ne pas s’approcher du site, les teneurs en poussières pouvant être élevées aux abords mêmes du lieu de l’incendie.

    En lien avec la Préfecture et les Collectivités, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a déployé lundi 23 dans l’après-midi des moyens de prélèvements et d’analyses d’air, afin d'évaluer l'impact de cet incendie sur la qualité de l'air dans le voisinage. Il s'agit d'une unité mobile de mesure, homologuée permettant des enregistrements en continu, pour mesurer les niveaux de pollution jusqu’au la fin de l’incendie conformément à la réglementation européenne en vigueur. Les vents amènaient régulièrement les fumées dans cette direction, ce qui a permis d’estimer les moyennes respirées à distance proche du site en fonction des vents.

    Des prélèvements ont également été effectués pour des analyses de substances complémentaires sur plusieurs points autour du site de l’évènements : les échantillons continuent d'être prélevés puis seront envoyés dans un laboratoire d'analyse.

    Ces moyens viennent en complément des sites permanents de surveillance de la qualité de l’air, qui sont surtout concentrés dans les zones les plus densément urbanisées de la région (pour connaitre la localisation de ces sites permanents : http://www.air-rhonealpes.fr/donnees/acces-par-station). 

    L'ensemble des résultats sera diffusé par la Préfecture et Atmo AuRA dès leur consolidation. Les mairies en seront également destinataires.

    Les mesures automatiques mises en place dès lundi fournissent des résultats en particules PM10. Seule la journée du jeudi a enregistré un dépassement du premier seuil d'information et de recommandations pour les personnes sensibles. Du fait de l'extinction, les résultats enregistrés depuis vendredi 27 octobre montrent un retour à la normale. Les mesures se poursuivent après l'extinction jusqu'au lundi 6 novembre.

     

     

  • Partager :

    Emissions de composés soufrés odorants par la plateforme industrielle des Roches-de-Condrieu

    Date de début de l'alerte :
    20 octobre 2017 19:00
    Date de fin de l'alerte :
    21 octobre 2017 19:00
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    CC du Pays Roussillonnais
    État :
    Terminé

    Vendredi 20 octobre 2017, la plateforme industrielle de Roussillon-Les Roches(Isère rhodanienne) a communiqué sur des rejets de dioxyde de soufre liés à  l’arrêt d’une unité : http://www.adisseo.com/impact-visuel-et-olfactif-du-a-lemission-dun-nuage-de-dioxyde-de-soufre-suite-a-larret-de-nos-unites-de-production-du-site-des-roches/

    Cette émission de composés soufrés a été ressentie par des habitants dans le voisinage. Les odeurs perçues laissent à penser que d’autres composés soufrés très odorants auraient pu être rejetés, en plus du dioxyde de soufre.  Des signalements d’odeurs ont également été recensés dans la région lyonnaise via le dispositif Respiralyon (http://www.respiralyon.org/index.php?Rub=67) ; il n’est pas impossible qu’ils soient en lien avec cette émission de composés soufrés aux Roches de Condrieu.

    Les relevés de dioxyde de soufre réalisés par Atmo Auvergne-Rhône-Alpe sur les différents sites permanents de surveillance n’ont pas mis en évidence jusqu’à présent (19h) des concentrations très élevées, le maximum enregistré sur le site de surveillance des Roches de Condrieu était de 62 µg/m3 sur un quart d’heure à 16h15 (le seuil d'information et de recommandations est de 300 µg/m3 sur une heure). Atmo Auvergne-Rhône reste vigilant et signalera tout éventuel dépassement de seuil.

    Pour rappel, les données des sites fixes de surveillance peuvent être consultées à cette adresse : http://www.air-rhonealpes.fr/donnees/acces-par-station.

  • Partager :

    Elévation ponctuelle des taux de dioxyde de soufre aux Roches de Condrieu (Isère) le 23 septembre 2017

    Date de début de l'alerte :
    23 septembre 2017 12:15
    Date de fin de l'alerte :
    23 septembre 2017 14:15
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    CC du Pays Roussillonnais
    État :
    Terminé

    Samedi 23 septembre 2017 à compter de 11h00, une élévation très rapide des taux de dioxyde de soufre a été constatée sur le site de surveillance des Roches de Condrieu, en Isère Rhodanienne. Le seuil d'information et de recommandations (300 µg/m3 sur une heure) a été franchi durant une heure, à midi, avec une concentration horaire de 936 µg/m3. Un retour à la "normale" a été relevé à compter de 13h00, avec des valeurs inférieures à 30 µg/m3.

    La plateforme industrielle de Roussillon-Les Roches1 et la DREAL2 ont été prévenues par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Pour rappel, les données peuvent être consultées à cette adresse : http://www.air-rhonealpes.fr/donnees/acces-par-station.

    1 La plateforme industrielle de Roussillon-Les Roches, par ses activités, peut être à l'origine d'émission de dioxyde de soufre, notamment lors de mise en sécurité d'unités de production. Pour en savoir plus : http://www.adisseo.com/sites/adisseo-roches-roussillon-france/

    2 La DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) a en charge le suivi des installations classées pour la protection de l'environnement et à ce titre contrôle le fonctionnement des installations industrielles, notamment celles situées à Saint-Clair-du-Rhône et aux Roches-de-Condrieu. En saovir plus : http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/installations-classees-r3024.html

     

  • bois_t_actu.jpg
    Partager :

    Incendie d'un stockage de bois en vallée de la Tarentaise

    Date de début de l'alerte :
    07 septembre 2017 12:30
    Date de fin de l'alerte :
    08 septembre 2017 20:30
    Zones géographiques :
    Vallée Maurienne Tarentaise
    État :
    Terminé

    En vallée de la Tarentaise, l’incendie d’un stockage de bois, commencé le 7 septembre matin sur la commune de la Léchère, a provoqué d’importantes fumées visibles sur toute la vallée.
    ATMO Auvergne-Rhône-Alpes dispose d’une station de mesure sur cette commune sur le lieu-dit des Verney et communique les résultats avec l’équipe des pompiers du SDIS73. Les chiffres sont également disponibles en ligne dans la rubrique "accès cartographique aux données".
    Jusqu’à la nuit du 7 septembre, les fumées ne se dirigeaient pas dans le sens de la station de mesure et des populations ont pu être localement  incommodées sans que l'on puisse en mesurer les effets.  De La Léchère jusqu’à Albertville, les concentrations relevées par la station étaient normales. Depuis 3h du matin le 8 septembre, l’influence de l’incendie qui est désormais maîtrisé est observable : les concentrations de particules varient autour des niveaux du seuil journalier d’informations et recommandations pour les personnes sensibles (50 µg/m3 en concentration moyenne journalière de particules à ne pas dépasser). A 11h le 8 septembre, une baisse est observée. 
     

Pages