Alertes Incidents

Filtrer la recherche par :

Résultats 1 à 10 sur 37.
  • Alerte incident_visuel_teaser.jpg
    Partager :

    Incendie à Villeurbanne

    Date de début de l'alerte :
    08 octobre 2019 07:00
    Date de fin de l'alerte :
    08 octobre 2019 12:30
    État :
    Terminé

    Un important incendie s’est déclaré mardi 8 octobre dans un entrepôt situé dans le quartier Bel-Air de Villeurbanne (69). Cinquante-cinq sociétés ont été détruites ou fortement endommagées. Un important panache de fumées noires était visible. Le vent, en provenance du sud, a poussé les fumées vers le nord.  A la demande des services de l'Etat, Atmo-Auvergne Rhône-Alpes a complété son réseau permanent de surveillance en déployant des dispositifs spécifiques de prélèvements et d'analyses.  

    Déploiement de moyens complémentaires pour effectuer des analyses
    Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a en effet déployé, à la demande des services de l'Etat, un dispositif en complément de l’observatoire permanent de surveillance, pour mesurer les concentrations de polluants dans l’air et dans les retombées sur le territoire susceptible d’être impacté par l’incendie. L’objectif de ces mesures est d'informer la population et de fournir des éléments de diagnostic à l'État et aux autres services intervenant dans le dispositif de crise et post-crise, chargés d’analyser l’ensemble des impacts sur la pollution, et notamment la contribution à l’exposition chronique des citoyens résidents dans les zones touchées par cet évènement.

    Installée à Miribel, la remorque dotée du matériel de prélèvements et d'analyses est opérationnelle depuis le 8 octobre et permet de connaitre en temps réel les taux de dioxyde de soufre, dioxyde d'azote, ammoniac et particules PM10. Après récupération des échantillons, des analyses de composés organiques volatils, hydrocarbures aromatiques polycycliques et dioxines/furanes seront réalisées par des laboratoires.  

    Des prélèvements instantanés d'air ont par ailleurs été effectués sur le parcours potentiel du panache de fumées, de Villeurbanne jusqu'à Mionnay. Ils permettront de connaitre les taux de composés organiques volatils, après analyse en laboratoire.

    Premiers résultats

    Si certains polluants nécessitent une analyse différée en laboratoire (dioxines/furanes, hydrocarbures aromatiques polycycliques, éléments traces métalliques, composés organiques volatils), après prise d’échantillon, d’autres sont mesurés par des analyseurs automatiques, ce qui permet de connaitre leur concentration en temps réel, notamment les particules, le dioxyde de soufre et le dioxyde d’azote.  

    Une élévation ponctuelle des taux de particules dans l’air a été relevée le 08/10 sur plusieurs sites de l’agglomération lyonnaise, notamment en bordure du périphérique à Lyon (site Lyon Périphérique) et à Vaulx-en-Velin, entre 9h30 et 11h30. Le maxima horaire mesuré est de 205 µg/m3 en bordure du périphérique, 39 µg/m3 à Vaulx-en-Velin. Ces taux mettent en évidence un impact probable de l’incendie, sans être exceptionnels. Ainsi, la valeur horaire à 205 µg/m3 en bordure de périphérique est la plus élevée de ces 3 dernières années, 2 fois plus forte que le maxima enregistré en 2018 et sur le reste de l'année 2019.  Pour autant, cette valeur n'est pas atypique, des taux nettement supérieurs ont été relevés en 2019 sur d'autres sites de surveillance, en bordure d'autoroute notamment, indépendamment de tout évènement.

    A 11h30, les taux de particules étaient en baisse et retrouvaient des valeurs plus habituelles. Le seuil d’information et de recommandations pour les particules, fixé à 50 µg/m3 en moyenne journalière, n’a pas été dépassé.  Sur le site complémentaire investigué à Miribel, une légère élévation des taux a été relevée à 15h30 le 8 octobre, avec une valeur horaire de 40 µg/m3. Il ne s'agit toutefois pas d'une valeur atypique. Depuis le 8/10 16h00, les taux de particules sont habituels.

    Concernant d'autres polluants ayant pu être émis, à savoir le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote et l'ammoniac, aucune valeur atypique n'a été mesurée, les concentrations sont très faibles à faibles.

    Les autres éléments seront portés à connaissance au fur et à mesure de leur arrivée, et un rapport complet de l’intervention sera diffusé sur ce site web après réception de l’intégralité des résultats d’analyses et interprétation des données

     

  • Alerte incident_visuel_teaser.jpg
    Partager :

    Incendie dans un centre de tri à St-Fons dans la soirée de samedi

    Date de début de l'alerte :
    21 juillet 2019 10:45
    Date de fin de l'alerte :
    22 juillet 2019 21:15
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    État :
    Terminé

    Samedi 20 juillet au soir, un incendie s'est déclaré dans un centre de tri de la zone industrielle de Saint-Fons, au centre de tri Nicollin.

    Les concentrations en poussières des stations à proximité du sinistre et en moyenne sur l’agglomération ont augmenté le soir sans doute en lieu avec les émissions dues à l’incendie mais il n’y a pas eu de pics importants.

    Les poussières ont globalement pu se disperser grâce à une aérologie favorable liée à des basculements de vents et à une dissipation verticale des fumées dans l’atmosphère.

  • Alerte incident_visuel_teaser.jpg
    Partager :

    Incendie à l'usine FerroPem à La Lechere (73) le 11 juillet 2019

    Date de début de l'alerte :
    11 juillet 2019 17:00
    Date de fin de l'alerte :
    12 juillet 2019 17:15
    Zones géographiques :
    Savoie
    Albertville
    Léchère (La)
    État :
    Terminé

    Un incendie a débuté jeudi 11 juillet dans l'usine Ferropem à La Léchère (Savoie) vers15h30. Le feu aurait pris dans une trémie contenant des métaux en fusion.

    FerroPem est une entreprise spécialisés dans la production et la vente de silicium et produits de ferroalliages.

    Un gros panache de fumées se dégageait de l'usine en flammes. Une soixantaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour maîtriser ce feu d'après la Préfecture.

    Atmo Auvergne-Rhône a été informé de l'évènement par les pompiers. Il existe une station de surveillance de la qualité de l'air assez proche de Ferropem, au Lieu-dit Verney à la Léchère. Depuis le début de l'incendie jusquà 22h (heure de rédaction de cette actualité), le vent est très probablement en provenance du nord. La station de surveillance de la qualité de l'air de La Léchère étant au nord de Ferropem, aucun impact de l'incendie n'a pour le moment été décelé sur cette station, notamment sur les taux de particules, qui constituent un excellent traceur des incendies. Une "bascule" de vent est toutefois possible dans le courant de la nuit, ce qui pourrait se traduire, si l'incendie n'est pas maitrisé, par une augmentation des taux de particules sur la station de surveillance.

    Atmo Auvergne-Rhône continue à suivre les taux de particules sur la station de La Léchère, mais également sur celle d'Albertville, qui pourrait être impactée en cas de changement durable d'orientation de la masse d'air.

    En cas d'évolution significative des relevés, cette actualité sera mise à jour.

    Pour plus d'informations vous pouvez contacter la préfecture de Savoie

  • Incendie crolles © Aurélie Massait Salamanca
    Partager :

    Incendie dans les locaux d'Hager Security dans la zone industrielle de Crolles (Isère) le 10 juillet 2019

    Date de début de l'alerte :
    11 juillet 2019 09:00
    Date de fin de l'alerte :
    11 juillet 2019 19:00
    Zones géographiques :
    CA Agglomération grenobloise (METRO)
    CC du Pays du Grésivaudan
    Crolles
    État :
    Terminé

    Un incendie a débuté mercredi 10 juillet vers 19h00 sur le site de la société Hager Security dans la zone industrielle à Crolles, à une vingtaine de kilomètres de Grenoble. Le feu aurait pris dans une zone de stockage de matériel électrique et électronique.

    Ayant constaté visuellement le panache, le personnel d'Atmo-Auvergne Rhône-Alpes a surveillé les taux de pollution relevés sur les différentes stations de son réseau de mesures.

    Lors d'un incendie, les matières brûlées ont évidemment un impact sur la nature des polluants présents. Cependant, dans tous les cas, des particules sont présentes. Le réseau de surveillance permanent d'Atmo Auvergne-Rhône-Alpes dispose d'analyseurs de particules en plusieurs sites de la région grenobloise, le plus proche de l'entreprise Hager est à Crolles, rue Léo lagranges, au nord-ouest du lieu de l'incendie. Les autres sites sont à Saint-Martin-d'Hères et Grenoble. Les résultats enregistrés sur les différents sites de la région grenobloise, site de Crolles compris, n'ont pas mis en évidence d'impact décelable de l'incendie sur les taux de particules.

    Les autres polluants mesurés automatiquement par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, notamment les oxydes d'azote et l'ozone, n'ont pas non plus montré de valeurs atypiques pouvant être reliées à l'incendie, mais ce ne sont pas les principaux traceurs d'incendies, à la différence des particules.

    D'autres polluants susceptibles d'être présents lors de tels incendies (éléments traces métalliques, dioxine et furanes, hydrocarbures aromatiques polycycliques, composés orgnaiques volatils, acides,...) nécessitent, pour être mis en évidence, des moyens spécifiques de prélèvements. De tels moyens fonctionnent en "routine" en région grenobloise, et des analyses de certains de ces composés seront réalisées dans les prochains jours, après récupération des échantillons, afin de repérer un éventuel impact de l'incendie. Toutefois, les sites qui accueillent ces moyens de prélèvements sont éloignés de l'incendie, à plus de 15 km, ce qui rend peu probable l'identification d'un impact. 

    Le vent au début de l'incendie et jusqu'à 22h le 10 juillet était dispersif, avec une vitesse moyenne de l'ordre de 25 km/h, en provenance du nord-est, suivant l'écoulement de la vallée. A compter de 22h environ, le vent s'est affaibli (inférieur à 5 km/h), sa provenance restant inchangée. Les conditions de dispersion étaient alors moins favorables et les fumées émises par l'incendie ont probablement davantage stagné, avec des retombées possibles au sol, sous le vent de l'incendie (de Crolles en direction de Grenoble).

    L'incendie aurait été maitrisé vers 1h du matin le 11 juillet.

    Pour en savoir plus sur l'incendie, veuillez contacter la Préfecture de l'Isère.

  • Partager :

    Incident technique sur le site pétrochimique Adisseo (38370 Saint-Clair-du-Rhône)

    Date de début de l'alerte :
    29 juin 2019 14:30
    Date de fin de l'alerte :
    01 juillet 2019 14:30
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    État :
    Terminé

    Nous avons été informés d'un incident technique par l'entreprise Adisseo (38370 Saint-Clair-du-Rhône). L'incident a conduit à l'arrêt d'une unité. Une mise en sécurité par torchage a, par conséquent, été opérée. Ce torchage a entrainé une hausse ponctuelle des concentrations de dioxyde de soufre (dépassement sur une heure du seuil d'information). Nous suivrons attentivement l'évolution des niveaux jusqu'au retour à la normale sur le site et communiquerons toutes informations supplémentaires le cas échéant.

  • interway_incendie_teaser_190627.jpg
    Partager :

    Incendie sur le site Interway à Saint-Priest (Rhône)

    Date de début de l'alerte :
    27 juin 2019 06:00
    Date de fin de l'alerte :
    27 juin 2019 17:00
    Zones géographiques :
    Métropole de Lyon
    Rhône
    Saint-Priest
    État :
    Terminé

    Ce jeudi 27 juin à 6h00, un important incendie s’est déclaré dans un entrepôt de stockage de plastique sur la commune de Saint-Priest.

    La combustion des matériaux a provoqué un panache de fumée conséquent, visible à plusieurs kilomètres à la ronde, dirigé vers le nord du fait d’un faible vent de sud.

    L’incendie a rapidement été maîtrisé par les pompiers, et nous n’avons pas observé de hausse particulière des taux de polluants réglementés dans les environs du site pendant la durée du sinistre.

    Nos équipes restent toutefois mobilisées et vigilantes afin de suivre l’évolution de la situation.

    Ce jeudi 27 juin à 6h00, un important incendie s’est déclaré dans un entrepôt de stockage de plastique sur la commune de Saint-Priest.

    La combustion des matériaux a provoqué un panache de fumée conséquent, visible à plusieurs kilomètres à la ronde, dirigé vers le nord du fait d’un faible vent de sud.

    L’incendie a rapidement été maîtrisé par les pompiers, et nous n’avons pas observé de hausse particulière des taux de polluants réglementés dans les environs du site pendant la durée du sinistre.

    Nos équipes restent toutefois mobilisées et vigilantes afin de suivre l’évolution de la situation.

    Voir les autres commentaires
  • Prélèvement d'air site de surveillance de Feyzin-ZI
    Partager :

    Soucis technique empêchant la diffusion de la prévision

    Date de début de l'alerte :
    09 juin 2019 12:00
    Date de fin de l'alerte :
    10 juin 2019 13:00
    État :
    Terminé

    En raison d'un problème technique, nous sommes dans l'incapacité de mettre à jour les cartes de Prévision sur le site web et d'envoyer le mail quotiden aux abonnés. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionée.

    Samedi 8 juin, la qualité de l’air fut bonne sur la moitié ouest de la région. Elle était plus dégradée sur le territoire rhônalpin où elle pouvait être moyenne.

    Dimanche 9 juin, la qualité de l’air a tendance à nettement s’améliorer en raison de conditions météorologiques très perturbées. La qualité de l’air devrait être bonne sur toute la région.

    Lundi 10 et mardi 11 juin, la situation n’évolue pas et la qualité de l’air devrait ainsi rester bonne.

  • Prélèvement d'air site de surveillance de Feyzin-ZI
    Partager :

    Incident technique raffinerie de Feyzin mercredi 5 juin 2019

    Date de début de l'alerte :
    05 juin 2019 07:00
    Date de fin de l'alerte :
    07 juin 2019 08:00
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    Rhône
    Feyzin
    État :
    Terminé

    Mercredi 5 juin en début de matinée, un important panache noir en provenance de la raffinerie de Feyzin a été signalé. Renseignement pris auprès de Total, il s'agit d'une mise en sécurité de l'établissement suite à un incident, entraînant la combustion de gaz à la torche nord et un panache de fumées. Pour plus d'informations concernant cet incident, nous vous recommandons de contacter l'établissement industriel au 04 72 09 50 50.

    Les deux derniers incidents recensés datent du 22 et 27 mars dernier.

    Point sur la qualité de l'air :

    Les taux de  dioxyde de soufre (SO2), composés organiques volatils (COV), oxydes d’azote ou particules mesurés sur les analyseurs situés autour de la Raffinerie, et plus généralement en région lyonnaise, ne mettent pas en évidence d'impact de cet incident. Les taux ne sont pas atypiques au regard des valeurs habituellement enregistrées sur ce secteur et aucun dépassement de seuil réglementaire n'est à cette heure constaté.

    Le vent est soutenu, en provenance du sud, les conditions de dispersion sont donc actuellement favorables à une dilution du panache. Un affaiblissement du vent est possible dès jeudi.

    Nous continuons à surveiller avec attention les niveaux de pollution autour de la Plateforme de Feyzin et remettrons cette actualité à jour en cas d’évolution de la situation.

  • 220519_stfons_incendie.jpg
    Partager :

    Incendie dans un centre de valorisation des déchets à Saint-Fons les 22 et 23 mai 2019

    Date de début de l'alerte :
    22 mai 2019 17:00
    Date de fin de l'alerte :
    23 mai 2019 15:00
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    État :
    Terminé

    Mercredi 22 mai, en fin d’après-midi, un incendie s’est déclaré sur un site de reconditionnement de déchets (papiers, cartons et plastiques) à Saint Fons occasionnant le dégagement d’un panache noir important dans le sud Lyonnais.

    Selon nos informations, une opération de déblaiement est toujours en cours pour éteindre les derniers foyers.

    La qualité globale de l’air de l’agglomération Lyonnaise ne s’en est pas trouvée affectée. Seule une hausse ponctuelle des concentrations en particules fines sur notre station de Saint-Fons (à 2 kilomètres de l’incendie) a été enregistrée durant la nuit, lors d’un affaiblissement et changement de direction du vent.

    Ce jeudi  23 mai matin, les niveaux de pollution mesurés se situent dans la normale, aucune élévation atypique n’est à signaler dans l’agglomération Lyonnaise.

    Pour suivre en continu les taux de pollution mesurés sur les différentes stations de surveillance de la qualité de l’air : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/donnees/acces-par-station

  • Partager :

    Opérations de maintenance sur le site Adisseo - Saint-Clair-du-Rhône

    Date de début de l'alerte :
    19 avril 2019 15:45
    Date de fin de l'alerte :
    29 avril 2019 08:00
    Zones géographiques :
    Bassin Lyon Nord-Isère
    État :
    Terminé

    Nous avons été informés par l'entreprise Adisseo (38370 Saint-Clair-du-Rhône) que des opérations de marche/arrêt sont actuellement en cours sur leurs unités de production. Ces opérations impliquent la mise en oeuvre des torchères du site. Outre l'impact visuel, cela pourrait entraîner des niveaux de dioxyde de soufre atypiques durant le week-end, sans pour autant que les seuils réglementaires soient atteints.

    Nous suivrons attentivement l'évolution des niveaux et communiquerons toutes informations supplémentaires le cas échéant. 

    MISE A JOUR DU 23/04 : les opérations de maintenance vont se poursuivre durant toute la semaine. Des hausses ponctuelles de dioxyde de soufre seront donc encore possibles jusqu'au lundi 29/04. L'évolution des concentrations est suivie attentivement et toutes nouvelles informations seront communiquées.

Pages