Actualités phares 2017

actualites_ra2017_full.jpg
Partager :

2 nouvelles études confirment l'impact de la pollution sur la santé des populations

Le rapport de l'Agence Européenne de l'Environnement et la publication d'une étude internationale publiée dans la revue médicale The Lancet confirment que la pollution de l'air reste un enjeu majeur de santé publique.

 

planisphère actu santé - @fotolia #90591273 - rtguest

L’Agence européenne pour l’environnement estime que la pollution de l’air est à l’origine de plus de 400 000 décès prématurés (avant 65 ans) en Europe par an. La plupart des personnes qui vivent dans des villes européennes sont exposées à de l'air de mauvaise qualité. L’Agence précise que les données montrent cependant que la qualité de l’air en Europe s’améliore peu à peu grâce aux politiques des villes ainsi qu’aux développements technologiques. Son directeur appelle à maintenir les efforts pour renverser cette tendance.

L'autre étude publiée par « The Lancet » estime qu’un décès sur six à l’échelle de la planète est attribuable à une forme de pollution (air, eau, sol ou milieu professionnel). Si tous les pays sont touchés, ce sont essentiellement les plus pauvres qui paient le prix fort. Environ 92 % des 9 millions de victimes de la pollution se trouvent dans des pays à bas et moyen revenus.

EN SAVOIR + : consulter le rapport de l'AEE ou le rapport de "The Lancet"

 

"Nous sommes tous connectés à l'air"

Voilà une évidence que l’on oublie souvent : à chaque instant nous respirons. Ainsi, partout, tout le temps, nous sommes connectés à l’air. Mais le connaissons nous vraiment ? Atmo Auvergne-Rhône-Alpes vous met à disposition de nombreux services pour mieux connaître l'air qui vous entoure.

 

lola_.jpg

 

Qu'est-ce que je respire ? L'air est-il pollué aujourd'hui ? Mes enfants peuvent-ils jouer dehors sans danger ? Ma nouvelle maison se situe elle dans un quartier préservé ? Puis-je faire mon footing ce matin ? Répondre à ces questions nécessite un peu d'aide.
Pour cela, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes offre des services adaptés aux besoins de chacun. Ils se composent d'applications smartphone, de cartes de prévision, d'éléments d'analyse, d'outils de planification ou de plateformes de diffusion de données. 
Gratuits et librement utilisables, nous espérons qu'ils vous aideront à mieux comprendre l'air que vous respirez, l'air que nous respirons tous.

EN SAVOIR + : Pour connaître le service le plus adapté à vos besoins, cliquez ici 

 

L'édition 2017 des journées de l'air s'est déroulé en Auvergne-Rhône-Alpes

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a eu le plaisir d’accueillir les Journées Techniques des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) les 27, 28 et 29 septembre 2017 à Valence.

drome_actu_jta_full.jpg

Cette rencontre annuelle a réuni plus de 200 salariés et personnalités et a permis de favoriser les échanges d’expériences. Le thème central était « l’AASQA de demain », les débats et recherches de solution ont porté essentiellement sur les innovations technologiques, la prévision de la qualité de l’air, les nouvelles formes de communication et la nécessaire adaptation du management.

EN SAVOIR + : http://www.atmo-france.org/jtas/

 

Le Conseil d’Etat demande au gouvernement d’agir vite pour résorber la pollution de l’air

Le Conseil d’Etat a rendu public mercredi 12 juillet un arrêt condamnant le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour que soient élaborés et mis en œuvre des plans relatifs à la qualité de l’air.

Conseil d'Etat (Fotolia #89580410-FineBokeh)

Ce plan devra permettre de respecter les valeurs limites réglementaires pour deux polluants problématiques faisant l’objet d’un contentieux avec l’Union Européenne : les particules (PM10) et le dioxyde d’azote (NO2). Cette décision fait suite à une procédure juridique de l’association les Amis de la Terre initiée à l’été 2015 à l’encontre du Président de la République, du Premier ministre et des ministres chargés de l’environnement et de la santé. A l’époque, ces demandes avaient été rejetées et le Conseil d'Etat saisi.

 

Les missions confiées aux AASQA détaillées dans un nouvel arrêté

L’arrêté, publié le 22 avril au Journal Officiel, a modifié la réglementation relative à la surveillance de la qualité de l'air et précise en particulier le rôle des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) dont le nombre des missions réglementaires s'allonge.

ra15 - axe2 - Assemblée Nationale

La relation entre l'Etat et les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air se fonde historiquement sur un agrément ministériel renouvelable et valable pour trois années, ainsi qu’une lettre de cadrage explicitant annuellement les priorités du ministère auxquelles devaient répondre les AASQA. Dans le nouvel arrêté (du 19 avril 2017), le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a, pour la première fois, détaillé les missions confiées par l’Etat aux Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air.

Les missions principales sont les suivantes :

  • La surveillance et la prévision de la qualité de l'air ;
  • L'information quotidienne des autorités et du public ;
  • La mise à disposition d'information pour les porter-à-connaissance prévus par le code de l'urbanisme ;
  • La fourniture gratuite et libre d'informations au LCSQA et au consortium PREV'AIR ;
  • La réalisation des inventaires régionaux spatialisés des émissions ;
  • L'évaluation de l'impact des réductions d'émissions prévues par les dispositions des plans de protection atmosphérique ;
  • La contribution aux programmes CARA et MERA.

EN SAVOIR + : Arrêté du 19 avril 2017 relatif au dispositif national de surveillance de la qualité de l'air ambiant ​

 

Des actions opérationnelles pour l’air d’Auvergne-Rhône-Alpes

Après une fin d’année 2016 marquée par un épisode de pollution aux particules en suspension de grande ampleur au niveau national et en particulier en région Auvergne-Rhône-Alpes, la ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, Ségolène Royal a présenté des actions opérationnelles pour l’air début janvier 2017.

Paysage pollution Grenoble

La ministre a présenté les actions opérationnelles pour la qualité de l'air selon 4 différentes thématiques :

  • associer les industriels à la lutte contre la pollution de l'air,
  • agir pour la qualité de l'air dans les transports »,
  • réduire les pollutions liées au chauffage »,
  • accompagner le secteur agricole sur le long terme ».

EN SAVOIR + :  Actualité complète