Ardèche

RA 15 - Aubenas - Ardèche
Partager :

L’ouest de l’Ardèche, territoire de basses et moyennes montagnes contraste fortement avec la vallée du Rhône très urbanisée et industrialisée. L’influence méditerranéenne est très marquée en particulier dans le sud du département, avec des températures élevées et un ensoleillement beaucoup plus marqué que sur le reste de la région.
L’ensemble du département est fortement marqué par la présence du vent, parfois favorable à une bonne dispersion des polluants, d’autre fois défavorable et véhiculant des polluants d’autres territoires.

Problématiques principales liées à la pollution 

Télécharger diagnostic 07

La vallée du Rhône, très urbanisée et très fréquentée par le trafic routier, concentre les polluants. De plus, ce secteur canalise les masses d’air en provenance d’autres territoires, parfois déjà chargées en polluants. Oxydes d’azote et particules sont par conséquent très présents dans toute la vallée du Rhône.

 

Le polluant caractéristique de ce territoire est l'ozone. Les températures estivales élevées dans le sud de la région sont favorables à la formation de ce polluant, en particulier en milieu rural. Les deux départements de la Drôme et de l’Ardèche sont par conséquent très affectés par cette pollution, qui les touche presque en totalité durant l’été.

 

Bilan 2016 en carte

Actualités 2016

L’Ardèche, territoire rural, est relativement préservé en terme de pollution au dioxyde d’azote et de particules

Cependant, malgré les apparences, des problématiques spécifiques en terme de qualité de l’air  sont bien présentes sur le territoire.
Cet hiver, la vallée du Rhône a subi d’important épisode de pollution avec des niveaux rarement atteints. En outre, l’exposition chronique à l’ozone en 2016 reste, à l’instar des années passées, prégnant sur le territoire.
Au même titre que la Drôme, l’Ardèche est particulièrement touché en raison d’un fort ensoleillement et d’un climat à influence méditerranéenne. 
Le chauffage au bois non performant et les feux de végétaux, très émetteurs de particules, constituent également une problématique propre au territoire.

La qualité de l’air est un enjeu majeur d’attractivité du territoire ardéchois, aussi bien d’un point de vue touristique que du point de vue de la qualité de vie.
Il est dont primordial de préserver sur notre territoire un air de bonne qualité, par exemple par la mise en place d’actions et de sensibilisation.

Au niveau des collectivités par exemple, l’intégration d’un volet AIR dans les plans Climat Air Energie est primordiale pour identifier spécifiquement les enjeux de qualité de l’air sur chacun des territoires, et réduire à terme les émissions polluants pour respecter les normes fixés  par l’organisation mondiale de la santé.