Bilan 2017 - Allier

allier_ra2017_full.jpg
Partager :

 

Portrait du territoire

Un territoire dense mais contrasté

 

Installé au pied du massif central, ce département est largement ouvert aux influences océaniques (flux favorable à la dispersion de la pollution de l’air). En termes de paysage, l’Allier est dominé par une succession de bocages et de petites montagnes qui ne n'induisent pas d'accumulation des polluants.

Peu densément peuplé (moitié moins que la moyenne régionale), le département compte 3 zones urbaines principales avec les agglomérations de Montluçon, Moulins, et Vichy. L’économie est marquée par une surreprésentation de l’industrie et de l’agriculture par rapport au niveau national. Enfin le département possède 3 axes routiers structurants avec des trafics importants : A71, RN7 et RN79 (ou RCEA pour Route Centre-Europe – Atlantique).

Chiffres clés du territoire

  • 343 000
    habitants

     

  • 317
    communes

  • 5340 km2
    de superficie

 

enjeux DU TERRITOIRE

Les 4 enjeux d'une meilleure qualité de l'air

 

Comme sur le reste de la région, ce territoire est au carrefour de quatre enjeux.

Cliquez sur la carte ci-dessous pour voir le détail des enjeux

fiche_sraddet_03_vdef_19mai17.jpg

 

 

état de la qualité de l'air

 

Si globalement, les conditions climatiques sont plutôt favorables à la dispersion de la pollution de l’air et à une bonne qualité de l’air la majorité du temps, des épisodes anticycloniques peuvent conduire quelques jours dans l’année à une accumulation de particules fines notamment en hiver ou au printemps. Ces « pics de pollution » sont imputables aux émissions locales de polluants (chauffage et agriculture) lors des conditions anticycloniques et à l’influence des émissions polluantes des régions voisines avec le déplacement de grandes masses d'air souvent en provenance du nord.

La proximité entre des axes de circulation importants et des zones habitées engendre des situations problématiques au regard de la qualité de l’air. Ainsi les abords de la RN7 représentent une zone particulièrement vulnérable quant à l’exposition des habitants aux concentrations en NO2.

 

Focus sur l'année 2017

La qualité de l’air s’améliore globalement et durablement dans le département de l’Allier comme à l’échelon régional. Au niveau des particules fines (PM10 et PM2.5), aucun dépassement réglementaire n’a été constaté.

Si les valeurs réglementaires sont respectées, une large partie du département est concerné par des niveaux supérieurs aux valeurs recommandées par l’OMS (Organisme Mondiale de la Santé).

Si les valeurs réglementaires sont respectées, une large partie du département est concerné par des niveaux supérieurs aux valeurs recommandées par l’OMS  

 

Ainsi, 62 % des habitants du département sont soumis à des concentrations en particules fines (PM2.5) susceptibles d’impacter leur santé.

La zone de la Nationale 7 traverse le département de l’Allier selon un axe du sud-est au nord-ouest et borde certaines zones urbanisées. Cette pollution localisée entraîne une surexposition des riverains vivant à proximité directe de cet axe notamment au nord de Moulins. Des travaux de déviation de l’axe routier vis-à-vis des zones habitées (courant 2019) devraient permettre d'éloigner les populations des zones d'impact.

 

 

CHIFFRES CLÉS

  • 0
    habitant concerné par le dépassement des valeurs réglementaires de PM10 ou PM2.5

Exposition des populations
  • 213 000
    habitants exposés à des niveaux de PM2.5 supérieurs aux seuils préconisés par l’OMS

  • moins de 500
    habitants sont concernés par des dépassements du seuil européen pour le dioxyde d’azote (NO2)

Vigilances pollution
  • 6
    journées concernées par une vigilance pollution au niveau information sur le bassin d’air Ouest de l’Ain
     

 

Agir sur le territoire - leviers et actions

Les émissions de polluants sont en baisse sur ce territoire comme sur le reste de la région.

Les baisses observées ne suffisent toutefois pas à atteindre des taux de concentrations dans l’air inférieurs aux seuils réglementaires et sanitaires. Aussi, des efforts sont à poursuivre dans différents secteurs, en particulier sur :

  • le transport (responsable de 40% des émissions de d’oxydes d’azote dont la quasi-totalité imputable aux véhicules Diesel),
  • le résidentiel en particulier le chauffage au bois non performant (responsable à lui seul d’environ des 2/3 des émissions de particules PM2.5)
  • l’agriculture (près de 40% des émissions de particules PM10).

 

CHIFFRES CLÉS

  • 6
    PCAET qui ont besoin des données produites par l’observatoire.

 

bilan des actions

Des plans pour améliorer la qualité de l'air dans l'Allier

 

Surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la qualité de l’air est assurée par une modélisation régionale et 3 modélisation fine échelle. Ces cartographies sont validées par les mesures des stations de référence implantées sur la région, dont 5 sont sur l'Allier.

10m

Résolution fine échelle

10 mètres, c'est la résolution de nos cartes d'exposition des population sur l’ensemble du département.

 

Conformément au nouveau PRSQA (Programme Régional de Surveillance de la Qualité de l’Air) et en lien avec la mise en place de la modélisation haute définition :

  • Les stations de « Montluçon - Centre », « Montluçon - Hippodrome » et « Montluçon - Château » ont été arrêtées au profit d’une nouvelle station de mesure de la qualité de l’air située rue Hector Berlioz. Afin de confirmer le choix du nouveau site, la station de « Montluçon Château » a été conservée durant 3 mois, de janvier à mars 2017, pour fonctionner en simultané avec la nouvelle station : les résultats sont présentés au sein d’une étude spécifique.
  • Une station de mesure a vu le jour à Vichy.

De manière quotidienne, une cartographie journalière à l’échelle du kilomètre pour tout le département et à l’échelle de 10m pour les agglomérations de Montluçon, Moulins et Vichy sont également disponibles afin de prévenir les épisodes de pollution.

Accompagnement des acteurs territoriaux

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a accompagné la DREAL dans le cadre de la révision de l’Arrêté Préfectoral sur la gestion des épisodes de pollution atmosphérique dans l’Allier.

Par ailleurs, Atmo Auvergne Rhône Alpes est intervenu lors de la journée d’information et d’échange « COMMENT FAIRE UN PCAET ? » le 27 juin 2017 organisée dans le cadre de la Plate-forme 21 par le CNFPT Auvergne-Rhône-Alpes (délégation d’Auvergne) et à destination des élus et des services techniques des EPCI auvergnates.

 

 

Réunions du comité territorial 

 

Les comités territoriaux d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes constituent les lieux de concertation, d’élaboration des programmes et de communication au plus proches des préoccupations des acteurs du territoire. Ses membres assurent ainsi un lien fort sur le territoire et une remontée des besoins et attentes locales. Voici un tour d’horizon des sujets traités en 2017.

 

20 mars 2017

apport de l’analyse de la composition chimique des aérosols en temps réel dans la compréhension des phénomènes de pollution,

25 septembre 2017

visite des locaux de l’Observatoire Physique du Globe de Clermont-Ferrand (OPGC) au sommet du Puy de Dôme et complémentarité des observations réalisées par le LaMP (Laboratoire de Météorologie Physique) et Atmo Auvergne Rhône-Alpes

4 décembre 2017

immersion dans une journée de pollution, du travail du prévisionniste à la décision du préfet.

 

 

Les outils à disposition sur le territoire

 

 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 96 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air et bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE, OREGES et ORECC.
 
 
 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API