Bilan 2017 - Région Auvergne-Rhône-Alpes

aura_ra2017_full.jpg
Partager :

 

Portrait du territoire

Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des régions les plus peuplées d’Europe, la première région industrielle française et la deuxième sur le plan touristique.

Elle se caractérise par la grande étendue de son territoire alliant à la fois de grandes agglomérations (4 métropoles de plus de 250 000 habitants et 4 unités urbaines de plus de 100 000 habitants) et des zones rurales de très faible densité de population.

La région dispose de multiples atouts, elle se distingue par une forte attractivité économique, touristique et démographique ainsi qu’un patrimoine naturel exceptionnel.

 

Chiffres clés du territoire

  • 8 000 000
    d'habitants

  • 70 000
    km2

  • 9
    Parcs Naturels Régionaux (2 autres en projets).

  • 3
    Parcs Nationaux.

 

enjeux DU TERRITOIRE

Les 4 enjeux d'une meilleure qualité de l'air

 

L’amélioration de la qualité de l’air est au carrefour de divers enjeux : un enjeu réglementaire, un enjeu sanitaire et sociétal, un enjeu de transition énergétique dans un contexte de changement climatique, un enjeu d’attractivité économique.
 

Cliquez sur la carte ci-dessous pour voir le détail des enjeux.

 
fiche_sraddet_region_bilan_2016_v4.jpg

 

 

 

état de la qualité de l'air

 

Auvergne-Rhône-Alpes dispose de territoires variés mais présente également de fortes disparités d’exposition à la pollution de l’air. Des territoires surexposés, les grandes agglomérations, où vivent près de 80 % de la population régionale ; des zones à risques (vallée du Rhône, vallée de l'Arve, Allier- zone nationale 7); des territoires à préserver sur plus de la moitié du territoire régional mais sensibles à une pollution secondaire estivale (ozone) néfaste pour la végétation et la santé des populations (ouest auvergnat, parcs naturels régionaux, zones d’altitude et zones de plaine, Drôme-Ardèche hors vallée du Rhône). La promotion des zones de bonne qualité de l’air sera un plus dans l’avenir pour certains territoires de la région

Focus sur l'année 2017

L’année 2017 vient conforter la tendance à une amélioration pérenne de la qualité de l’air ; les résultats ayant été particulièrement satisfaisants au regard des valeurs réglementaires.

2017 marque également un tournant historique à pérenniser. Il s’agit de la première année au cours de laquelle aucun dépassement de la valeur réglementaire française et européenne (annuelle et journalière) n’est mesuré pour les particules PM10 dans la région.

Mais il n’en est pas de même pour le dioxyde d’azote (NO2) et l’ozone (O3) pour lesquels l’exposition des populations reste supérieure aux valeurs fixées par la réglementation sur plusieurs zones de la région. De plus pour les particules, les seuils sanitaires préconisés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus bas que les seuils réglementaires, sont encore dépassés.

Par ailleurs, subsistent encore des valeurs très proches de la valeur cible visée par la réglementation européenne pour le Benzo(a)Pyrène dans le verrou Sallanches-Passy en Haute-Savoie qui reste sous étroite surveillance malgré une amélioration certaine dans les dernières années.

L’année 2017 marque un tournant historique à pérenniser  

 

 

 

CHIFFRES CLÉS

  • 0
    habitant concerné par le dépassement des valeurs réglementaires de PM10 ou PM2.5 et moins de 100 habitants au regard de la valeur limite journalière pour les particules PM10.

Exposition des populations
  • + de 6 600 000
    habitants sont exposés à des niveaux de PM2.5 supérieurs aux seuils préconisés par l’OMS, soit 85% de la population

  • + de 2 000 000
    des habitants sont exposés à des niveaux de PM10 supérieurs aux seuils préconisés par l’OMS, soit 27% de la population

  • + de 40 000
    habitants sont concernés par des dépassements du seuil européen pour le dioxyde d’azote (NO2), dans le centre des agglomérations et le long des axes routiers majeurs.

     

  • + de 2 000 000
    des habitants sont exposés au regard de la valeur cible réglementaire pour l’ozone sur la période estivale, dans le sud de la région et les zones d’altitude.

Vigilances pollution
  • 38
    journées concernées par une vigilance pollution en 2017, contre 43 l'année précédente.
     

 

Agir sur le territoire - leviers et actions

Les émissions de polluants sont en baisse constante sur la région. Les polluants d’origine industrielle sont ceux qui connaissent la plus forte baisse (de l’ordre de -60% depuis 2000). Les particules (PM10 et PM2.5) ainsi que le dioxyde d’azote connaissent des baisses de l’ordre de -40%.

Les baisses observées ne suffisent toutefois pas à atteindre des taux de concentrations dans l’air inférieurs aux seuils réglementaires et sanitaires.

Aussi, des efforts sont à poursuivre dans différents secteurs, en particulier sur :

  • le transport (responsable de la moitié des émissions régionales d’oxydes d’azote dont la quasi-totalité imputable au Diesel),
  • le résidentiel en particulier le chauffage au bois non performant (responsable à lui seul de plus de 40 % des émissions de particules PM10)
  • l’industrie (plus de 15 % des émissions de particules PM10)
  • l’agriculture (environ 20 % des émissions de particules PM10).

Différents plans d’actions en faveur de la qualité de l’air sont déclinés de l’échelle régionale à l’échelle locale :

CHIFFRES CLÉS

  • 1
    PRSE

     

  • 1
    projet de SRADDET

     

  • 2
    SRCAE

     

  • 5
    PPA

     

  • 92
    PCAET qui ont besoin des données produites par l’observatoire dont 30 accompagnés spécifiquement par l’observatoire

     

  • 2
    PLQA

     

  • 12
    SCOT

     

  • 11
    PDU

     

  • 2 SPPPI
     

     

  • 5
    Villes respirables lauréates

     

 

 

bilan des actions

Des plans pour améliorer la qualité de l'air dans la région

 

Surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la qualité de l’air est assurée par une modélisation sur l’ensemble de la région à une résolution de 10 mètres afin d’appréhender l’exposition chronique des habitants du territoire.

Ces cartographies sont validées par les mesures des stations de référence implantées sur la région. On compte 96 stations fixes et 20 stations mobiles.

De manière quotidienne, une cartographie journalière à l’échelle du kilomètre pour toute la région et à l’échelle de 10m pour 10 agglomérations sont également disponibles afin de prévenir les épisodes de pollution.

10m

Résolution fine échelle

10 mètres, c'est la résolution de nos cartes d'exposition des populations sur l’ensemble de la région.

 

Accompagnement régional

Plan Régional Santé Environnement

L’année 2017 a été mise à profit de la rédaction du 3ème Plan Régional Santé Environnement, déclinaison régionale du Plan National Santé Environnement 3. Il a l’ambition, en synergie avec d’autres démarches structurantes en santé-environnement (Ecophyto, SRADDET, PPA, plan santé travail, biodiversité, plan d’adaptation au changement climatique, etc.) de réduire l’impact des altérations de notre environnement sur notre santé. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a activement participé à son élaboration en prenant part à différents groupes de travail. Le PRSE est officiellement opérationnel depuis fin avril 2018.

Objectifs :

  • Consolider les progrès déjà accomplis ;
  • Proposer une nouvelle approche de la santé environnementale, à la fois plus forte, plus positive, plus ancrée sur les territoires et qui intègre le développement de nouveaux concepts scientifiques, plus particulièrement celui d’exposome.

Quelques 107 actions à décliner au niveau régional dans les PRSE3

Déclinaison régionale : Le PRSE3 n’a pas pour objet de décliner la totalité des actions du plan national mais devra répondre aux préoccupations locales (issues de diagnostics territoriaux ou de baromètres sur la perception des risques) et tenir compte des priorités régionales de santé publique, notamment en matière de réduction des inégalités territoriales, environnementales et de santé.

 

Accompagnement de la Région dans l’élaboration du projet de SRADDET

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est donnée l’ambition d’élaborer son SRADDET (Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires) en 2017-2018.

Le SRADDET est un schéma stratégique, car il va constituer l’instrument privilégié du développement équilibré des territoires d’ici à l’horizon 2030. Ce schéma traite de nombreuses thématiques, dont la qualité de l’air, et doit fixer des objectifs de moyen et long termes dans ce domaine.

L'amélioration de la qualité de l'air est au carrefour de divers enjeux : un enjeu réglementaire, un enjeu sanitaire et sociétal, un enjeu de transition énergétique et de changement climatique, un enjeu économique. Ces enjeux sont très variables d’un territoire à l’autre.

En 2017, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a réalisé un travail approfondi sur la définition des enjeux, qui a conduit à la rédaction :

  • d’un document régional des enjeux détaillant le contexte et les orientations,
  • d’un diagnostic et d’une carte territoriale des enjeux pour chaque département de la région,
  • ainsi que d’un diagnostic et d’une carte à l’échelle régionale.

 

Ces éléments ont été mis à profit lors de la participation active d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes dans les 12 rencontres territoriales.

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a également été à l’initiative, avec la Région, de travaux réalisés dans le cadre d’une concertation thématique régionale dédiée à la qualité de l’air qui a permis, avec les acteurs territoriaux, de réfléchir à la proposition d’objectifs, de règles et d’actions.

 

Les outils à disposition sur le territoire

 

 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 96 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air et bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE, OREGES et ORECC.
 
 
 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API