Bilan 2018 - Loire

loire-ra2018-full
Partager :

 

Portrait du territoire

Les contrastes d’altitude, d’exposition des versants et l’étirement en latitude du département ligérien induisent des nuances sensibles de climat et de topographie. Espaces de moyenne montagne, plaines, bassins et versant rhodanien se côtoient au sein du département. De par cette topographie, le département de la Loire présente un contraste marqué en termes de qualité de l’air.

Avec plus de 760 0000 habitants sur l’ensemble du territoire, le département présente une densité moyenne de 160 hab/km2, légèrement supérieur à la densité de population régionale auvergne-rhone alpes de 120 hab/km2.

 

 

Chiffres clés du territoire

  • 760 000
    habitants

  • 326
    communes

  • 4781 km2
    de superficie

 

 

enjeux DU TERRITOIRE

Les 4 enjeux d'une meilleure qualité de l'air

 

Comme sur le reste de la région, ce territoire est au carrefour de quatre enjeux.

Cliquez sur la carte ci-dessous pour voir le détail des enjeux.

fiche_sraddet_42_vdef_1juin17.jpg

 

 

 

état de la qualité de l'air

 

La qualité de l’air est contrastée sur le territoire. Certaines zones, de type périurbaines ou rurales (comme le nord de la plaine du Forez), sont plus épargnées par les problèmes de pollution atmosphérique que d’autre zones qui concentrent une forte densité de population et d’activités, comme l’agglomération stéphanoise, le roannais, la vallée du Gier ou le secteur de Montbrison dans une moindre mesure

De plus, la proximité du département du Rhône place potentiellement la Loire, et plus particulièrement la vallée du Gier, sous l’influence de masses d’air venant de l’agglomération lyonnaise.

Au sud du département, le parc naturel régional du Pilat présente une spécificité propre avec une thématique importante d’ozone, très présent sur les territoires d’altitude.

Sur le territoire ligérien, la qualité de l’air peut être un véritable enjeu d’attractivité du territoire, aussi bien d’un point de vue touristique que de la qualité de vie. Cet enjeu d’attractivité et de valorisation peut être développé sur le territoire.

 

Focus sur l'année 2018

Une qualité de l’air satisfaisante sur le territoire ligérien tant au niveau réglementaire que sanitaire. Un territoire à préserver ! 

 

A l’instar du territoire régional, la qualité de l’air s’améliore globalement, mais reste sensible :

 

  • Pour le dioxyde d’azote, les abords directs des axes routiers restent problématiques, en particulier dans la vallée du Gier. Sur l’ensemble du département, 700 personnes ont été exposées à des concentrations supérieures à la valeur limite réglementaire (qui est égale au seuil OMS).
  • Pour les particules PM10, le nombre de personnes exposées à des niveaux strictement supérieurs à la valeur recommandée de l’OMS est faible (100 personnes), mais il faut noter qu’autour de l’agglomération stéphanoise et des axes routiers, les niveaux de PM10 fleurtent souvent avec ce seuil.
  • Pour les particules fines PM2,5, près de 30 000 personnes (3,8% de la population du département) ont été exposées à un dépassement du seuil préconisé par l’OMS.
  • Et pour l’ozone, 26 000 habitants du département ont été exposés à des niveaux d’ozone qui dépassent la valeur cible pour la santé (3,5% de la population du département).

 

 

CHIFFRES CLÉS

  • 0
    habitant concerné par le dépassement des valeurs réglementaires de PM10 ou PM2.5

Exposition des populations
  • 100
    habitants exposés à des niveaux de PM10 supérieurs aux seuils préconisés par l’OMS

  • 29 000
    habitants exposés à des niveaux de PM2.5 supérieurs aux seuils préconisés par l’OMS

  • 700
    habitants sont concernés par des dépassements du seuil européen pour le dioxyde d’azote (NO2)

  • 26 00
    habitants sont concernés par des dépassements de la valeur cible ozone

Vigilances pollution
  • 5
    journées concernées par une vigilance pollution sur le département
     

 

Agir sur le territoire - leviers et actions

Les émissions de polluants sont en baisse sur ce territoire comme sur le reste de la région. Les efforts sont à poursuivre pour respirer un air qui ne nuise pas à notre santé, en particulier dans les secteurs suivants :

  • le transport (2/3 des émissions de NOx sont dues au secteur trafic sur la Loire),
  • le résidentiel en particulier le chauffage au bois non performant (responsable à lui seul d’un peu moins des 2/3 des PM2.5 et de la moitié des PM10)
  • l’industrie (env 1/5 des PM10)
  • l’agriculture (env 1/5 des PM10).

CHIFFRES CLÉS

  • 1
    Plan de protection de l'atmosphère sur Saint-Etienne Métropole

  • 1
    Plan de déplacement Urbain sur Saint-Etienne Métropole

  • 5
    Plans Climat Air Energie Territoriaux obligatoires qui ont besoin des données de l'observatoire. Ils visent à réduire les émissions polluantes sur ces différents secteurs d’activité.

 

 

bilan des actions

Des plans pour améliorer la qualité de l'air dans la Loire

 

Surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la qualité de l’air est assurée par une modélisation sur l’ensemble du territoire ligérien à une résolution de 10 mètres afin d’appréhender l’exposition chronique des habitants du territoire. Ces cartographies sont validées par les mesures des stations de référence implantées sur la région, dont 6 sont sur le territoire. A ce dispositif s’ajoute ponctuellement des mesures par moyens mobiles. De manière quotidienne, une cartographie journalière à l’échelle du kilomètre est également disponible afin de prévenir les épisodes de pollution sur l’ensemble du territoire ligérien. Le territoire de Saint- Etienne Métropole dispose d’une résolution fine échelle à 10 mètres pour ses cartes quotidiennes.

10m

Résolution fine échelle

10 mètres, c'est la résolution de nos cartes d'exposition des populations sur l’ensemble du département de la Loire.

 

Accompagnement des acteurs territoriaux

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a accompagné SaintEtienne Métropole dans sa politique environnemental liée à la qualité de l’air :

  • Accompagnement pour l’appel à projet Villes Respirables et pour l’intégration de l’air dans le PCAET(diagnostic, réunions, indicateur de suivi)
  • Etude de préfiguration de la mise en place d’une Zone à Faible émissions pour réduire les émissions de polluants liées au trafic routier.
  • Mise à disposition de nouveaux outils : carte stratégiques Air, campagne de communication, application smartphone, évaluations prospectives dans le cadre du PDU et du Tramway
  • Suivi du Plan de Protection de l’Atmosphère et de l’observatoire du bruit
  • Mise à disposition de l’API dans le cadre de l’AMI ville durable

L'observatoire a également accompagné la DREAL et la DDT dans la mise en place opérationnelle de l’Arrêté Préfectoral sur la gestion des épisodes de pollution atmosphérique et du suivi du Plan de Protection de l’Atmosphère

 

 

Réunions du comité territorial 

 

Les comités territoriaux d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes constituent les lieux de concertation, d’élaboration des programmes et de communication au plus proches des préoccupations des acteurs du territoire. Ses membres assurent ainsi un lien fort sur le territoire et une remontée des besoins et attentes locales. Voici un tour d’horizon des sujets traités en 2018.

6 Avril 2018

Lors de ce comité territorial les 1ers éléments du bilan annuel 2017 et les enjeux du territoire ont été présenté aux membres. Les échanges ont, par la suite, portés sur les pesticides et sur les outils d’évaluation qu’Atmo met à disposition auprès de ces membres.

28 SEPTEMBRE 2018

Ce comité territorial, a été délocalisé à la maison de la réserve des Gorges de la Loire, à Saint Victor sur Loire. C’était l’occasion de faire le lien entre la qualité de l’air et l’attractivité du territoire, et de valoriser les territoires préservés en termes de qualité de l’air. L’objectif était également de sensibiliser les membres à la biosurveillance de la qualité de l’air par les lichens.

 

Les outils à disposition sur le territoire

 

 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 79 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air et bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE et ORCAE.
 
 
 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API
  • 1 Plateforme Data