Bilan 2019 - Allier

full_actu_03_bilan19.jpg
Partager :

 

Portrait du territoire

Un territoire dense mais contrasté

 

Installé au pied du massif central, le département de l’Allier est largement ouvert aux influences océaniques. En termes de paysage, l’Allier est dominé par une succession de bocages et de petites montagnes qui n'induisent pas de phénomènes sévères d'accumulation des polluants. 

Peu densément peuplé (moitié moins que la moyenne régionale), le département compte 3 zones urbaines principales avec les agglomérations de Montluçon, Moulins, et Vichy. Trois axes routiers structurants parcours le département avec des trafics importants : A71, RN7 et RN79 (ou RCEA pour Route Centre-Europe – Atlantique).

L’économie est marquée par une surreprésentation de l’industrie et de l’agriculture par rapport au niveau national.

Les enjeux en matière de pollution de l’air sont principalement liés à l’exposition de population au dioxyde d’azote aux abords des grandes voies de circulation et aux particules fines dans les grandes agglomérations (impacts liés aux émissions du chauffage auxquels s’ajoute les contributions directs ou indirects du trafic routier et du monde agricole).

Chiffres clés du territoire

  • 343 988
    habitants

     

  • 317
    communes

  • 7340 km2
    de superficie

 

enjeux DU TERRITOIRE

Les 4 enjeux d'une meilleure qualité de l'air

 

Comme sur le reste de la région, ce territoire est au carrefour de quatre enjeux.

Cliquez sur la carte ci-dessous pour voir le détail des enjeux

fiche_sraddet_03_vdef_19mai17.jpg

 

 

état de la qualité de l'air

 
 

Dans l’Allier, la majorité de l’année, les conditions climatiques et géographiques sont plutôt favorables à une bonne qualité de l’air. Toutefois, certains territoires peuvent ponctuellement être touchés par des épisodes de pollution : 

  • L’été, en présence de rayonnement ultra-violet plus important (lié à l’ensoleillement) qui favorise la formation d’ozone (O3). Ce dernier est un polluant secondaire formé à partir de précurseurs (oxydes d’azote et composés organiques volatils) et n’est donc pas directement émis dans l’atmosphère par les activités humaines.
  • En hiver ou au printemps, sous régime anticyclonique qui peut entrainer, quelques jours dans l’année, une accumulation de particules fines notamment. Ces « pics de pollution » sont imputables aux émissions locales de polluants (chauffage et agriculture) et à l’influence des émissions polluantes des régions voisines avec le déplacement de grandes masses d'air.

A l’instar d’autres territoires, la proximité avec les axes de circulation importants représentent des zones particulièrement vulnérables quant à l’exposition des habitants aux concentrations en NO2.

 

 

FOCUS SUR L'ANNÉE 2019

 

L’Allier est un département préservé, avec peu de problématiques sanitaires. En particulier, ce territoire est très peu concerné par les fortes concentrations d’ozone en période estivale, ce composé étant présent mais à des niveaux raisonnables la plupart du temps. Concernant le dioxyde d’azote, à l’instar de toute zone urbanisée, la proximité immédiate des voiries principales est soumise à des concentrations ponctuellement importantes, mais souvent géographiquement limitées. L’exposition de la population aux particules s’améliore en lien avec la baisse des émissions.

expositionpop_allier_2019.png

 

 

 

vigilances pollution

  • 8

    jours d’activation d’une vigilance pollution dans le département

 

 

Agir sur le territoire - leviers et actions

 

emissions_allier_2019_.png

 

bilan des actions

Des plans pour améliorer la qualité de l'air dans l'Allier

 

Surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la qualité de l’air est assurée par une modélisation régionale et 3 modélisation fine échelle. Ces cartographies sont validées par les mesures des stations de référence implantées sur la région, dont 5 sont sur l'Allier.

Conformément au nouveau PRSQA (Programme Régional de Surveillance de la Qualité de l’Air), une nouvelle station de mesure a vu le jour à Vichy. Le site de Busset a été arrêté début 2019. 

De manière quotidienne, une cartographie journalière à l’échelle du kilomètre pour tout le département et à l’échelle de 10m pour les agglomérations de Montluçon, Moulins et Vichy sont également disponibles afin de prévenir les épisodes de pollution.

En complément du dispositif de surveillance permanent, Atmo-Auvergne Rhône-Alpes a été mandaté par la préfecture pour réaliser des mesures en air ambiant et dans les retombées autour de la zone touchée par l’incendie du site industriel d'Environnement Recycling à Domérat qui est survenu le 1er août. Le feu concernait essentiellement des appareils électro-ménagers en passe d'être recyclés. 

 

10m

Résolution fine échelle

10 mètres, c'est la résolution de nos cartes d'exposition des population sur l’ensemble du département.

 

Accompagnement des acteurs territoriaux

 

  • Les Plans climat-air-énergie territoriaux

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et le SDE 03 ont initié un partenariat dans le cadre de l’élaboration des Plan Climat Air Energie Territoriaux (PCAET) de l’Allier. Démarche inédite, le SDE 03 porte l’élaboration de ces plans sur l’ensemble des EPCI du département (les 6 EPCI obligées de plus de 20 000 habitants et les 5 non-obligés). L’observatoire accompagne le SDE03 dans cette démarche en apportant ces outils d’évaluation des politiques publiques et son expertise sur le volet « Air ». Il participe à la concertation et à la mise en application des plans d’actions pour ce qui relève de sa compétence.

  • Animation « Respirer, bouger… c’est bon pour la santé ! »

À l’occasion du cross académique UNSS, le 11 décembre 2019 à Vichy, Atmo Auvergne Rhône-Alpes a animé un stand en partenariat avec le Comité Régional Auvergne contre les Maladies Respiratoires pour sensibiliser les participants (près de 1 800 enfants venus de l’ensemble de l’Auvergne) aux enjeux santé et de la qualité de l’air en lien avec la pratique sportive et les modes de déplacements actifs. 

 

 

 

Réunions du comité territorial 

 

Les comités territoriaux d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes constituent les lieux de concertation, d’élaboration des programmes et de communication au plus proches des préoccupations des acteurs du territoire. Ses membres assurent ainsi un lien fort sur le territoire et une remontée des besoins et attentes locales. Voici un tour d’horizon des sujets traités en 2019.

9 avril 2019

• Elections

• Présentation d’un premier bilan de qualité de l’air pour l’année 2018

• Retour sur les épisodes de pollution, 

​• Mesures de qualité de l'air dans le réseau souterrain de transports en communs lyonnais (SYTRAL)
• Évaluation du PCAET de Thiers Dore et Montagne
• Étude de préfiguration d’un “fond air bois” sur le territoire de Clermont Auvergne Métropole
• Présentation de la plateforme ODO

30 septembre 2019

Visite de la plateforme PAVIN développement des véhicules autonomes.
Vers une mobilité innovante et durable : de la recherche à l’application concrète

3 décembre 2019

• Bilan des épisodes de pollution estivaux : Bilan et liens avec l’arrêté cadre

• Révision de l’indice ATMO : état des lieux et perspectives après son approbation au CNA

• Projets d’actions sur le territoire en 2020
• 
Polluants émergents: le point sur les Particules Ultrafines (PUF) 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 79 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air et bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE et ORCAE.

 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API
  • 1 Portail Data