Bilan 2019 - Région Auvergne-Rhône-Alpes

full_actu_region_bilan19.jpg
Partager :

 

Portrait du territoire

Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des régions les plus peuplées d’Europe, la première région industrielle française et la deuxième sur le plan touristique.

Elle se caractérise par la grande étendue de son territoire alliant à la fois de grandes agglomérations (4 métropoles de plus de 250 000 habitants et 4 unités urbaines de plus de 100 000 habitants) et des zones rurales de très faible densité de population.

La région dispose de multiples atouts, elle se distingue par une forte attractivité économique, touristique et démographique ainsi qu’un patrimoine naturel exceptionnel.

 

Chiffres clés du territoire

  • 8 000 000
    d'habitants

  • 70 000
    km2

  • 9
    Parcs Naturels Régionaux (2 autres en projets).

  • 3
    Parcs Nationaux.

 

enjeux DU TERRITOIRE

Les 4 enjeux d'une meilleure qualité de l'air

 

L’amélioration de la qualité de l’air est au carrefour de divers enjeux : un enjeu réglementaire, un enjeu sanitaire et sociétal, un enjeu de transition énergétique dans un contexte de changement climatique, un enjeu d’attractivité économique.
 

Cliquez sur la carte ci-dessous pour voir le détail des enjeux.

 
fiche_sraddet_region_bilan_2016_v4.jpg

 

état de la qualité de l'air

 

Auvergne-Rhône-Alpes dispose de territoires variés mais présente également de fortes disparités d’exposition à la pollution de l’air. Des territoires surexposés, les grandes agglomérations, où vivent près de 80 % de la population régionale ; des zones à risques (vallée du Rhône, vallée de l'Arve, Allier- zone nationale 7); des territoires à préserver sur plus de la moitié du territoire régional mais sensibles à une pollution secondaire estivale (ozone) néfaste pour la végétation et la santé des populations (ouest auvergnat, parcs naturels régionaux, zones d’altitude et zones de plaine, Drôme-Ardèche hors vallée du Rhône). La promotion des zones de bonne qualité de l’air sera un plus dans l’avenir pour certains territoires de la région

Focus sur l'année 2019

Malgré une amélioration qui se confirme depuis une dizaine d’années pour les polluants soumis à réglementation, la qualité de l’air de notre région reste fragile et certains habitants sont encore trop exposés à la pollution. Par ailleurs, la surveillance réglementaire ne constitue que la face émergée de l’iceberg. En tant qu’observatoire expert de la qualité de l’air, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes anticipe la surveillance de nombreux autres polluants présents dans les masses d’air. En complément des mesures réglementaires, l’observatoire assure un rôle de veille scientifique et métrologique afin d’anticiper la surveillance de polluants émergents et d’apporter des données de mesure aux autorités sanitaires et organismes scientifiques. Certains polluants, non réglementés ou émergents, méritent une vigilance particulière. Il s’agit des particules les plus fines (PM1 et Particules Ultra Fines - PUF), des pesticides et de certains Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP). Il reste donc encore plusieurs étapes à franchir avant de pouvoir affirmer que chaque habitant de la région respire un air pur et pour longtemps.  

Etape n°1 : si le respect des valeurs réglementaires est atteint pour les particules, d'autres polluants restent problématiques. 

Comme en 2017 et 2018, les seuils réglementaires européens pour les particules PM10 et PM2,5 sont respectés.
Cependant, d'autres polluants, l’ozone et le dioxyde d’azote en particulier, nécessitent une attention particulière. En effet, l'ozone reste encore ces dernières années l'unique polluant en progression constante, essentiellement dûe à l'intensification des épisodes de canicule. Près de 4,4 millions d’habitants de la région sont encore exposés à ce polluant.

Pour ces deux polluants,  il faut donc maintenir les actions et la surveillance, pour mesurer l'efficacité des mesures destinées à aider au rapprochement des valeurs réglementaires.

Populations exposées en 2019 au dioxyde d'azote au regard des valeurs réglementaires et sanitaires ​et tendance d’évolution depuis 2016 à l'échelle régionale

Exposition des populations aux valeurs réglementaires et sanitaires ​-NO2- Région Auvergne-Rhône-Alpes

Populations exposées en 2019 à l'ozone au regard des valeurs réglementaires et sanitaires ​et tendance d’évolution depuis 2016 à l'échelle régionale

Exposition des populations aux valeurs réglementaires et sanitaires  - O3 - Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Etape n°2 : sur le plan sanitaire, les efforts pour réduire l'exposition des populations aux particules PM2,5 doivent se poursuivre.

De plus, il est indispensable de continuer et maintenir les actions engagées aussi bien sur le plan collectif qu'individuel, ceci avec l'objectif de respecter les seuils sanitaires préconisés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). A ce jour, près d'un habitant sur 5 de la région Auvergne-Rhône-Alpes est encore exposé aux particules PM2,5 au regard des seuils sanitaires préconisés par l’OMS, soit près de 1,4 millions. Les territoires de la région les plus touchés sont le Rhône, l’Isère, la Haute-Savoie et la Drôme.

Populations exposées en 2019 aux PM2.5 au regard de la valeur OMS et tendance d’évolution depuis 2016 à l'échelle régionale

 

Exposition des populations aux valeurs sanitaires ​de l’OMS - PM 2,5 - Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Etape n°3 : Anticiper les problématiques en renforçant la surveillance et la réglementation sur des polluants à enjeux

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes doit également travailler sur l'émergence de "nouveaux polluants"  du fait du développement de nouvelles technologies, d’enjeux sanitaires ou d’interrogations sociétales. Ce travail s'inscrit dans la veine de son rôle d'observation et de surveillance, et prolonge ainsi ses missions au-dela du champ des polluants inscrits dans la réglementation. C’est une condition nécessaire afin de récolter suffisamment de données de mesure pour procéder ensuite à l’évaluation des effets pour la santé des habitants de la région. L'observatoire travaille en ce sens depuis plusieurs années et dispose de moyens de surveillance des Particules Ultrafines (PUF), des pesticides et des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) notamment.

decouvrez_bilan_2019_700px.jpg

CHIFFRES CLÉS

  • 47 jours d’activation d’une vigilance pollution sur la région.

 

Agir sur le territoire - leviers et actions

Emissions Contributions secteurs Région

 

Différents plans d’actions en faveur de la qualité de l’air sont déclinés de l’échelle régionale à l’échelle locale :

PLANS

 

  • 5
    PPA

     

  • 33
    PCAET

     

  • 2
    PLQA

     

  • 12
    SCOT / PLUI

     

  • 14
    PDU / Projets de ZFE

     

  • 2 SPPPI
     

     

  • 5
    Villes respirables lauréates

     

 

bilan des actions

Des plans pour améliorer la qualité de l'air dans la région

 

Surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la qualité de l’air est assurée par une modélisation sur l’ensemble de la région à une résolution de 10 mètres afin d’appréhender l’exposition chronique des habitants du territoire.

Ces cartographies sont validées par les mesures des stations de référence implantées sur la région. On compte 87 stations fixes et 17 stations mobiles.

De manière quotidienne, une cartographie journalière à l’échelle du kilomètre pour toute la région et à l’échelle de 10m pour 10 agglomérations sont également disponibles afin de prévenir les épisodes de pollution.

10m

Résolution fine échelle

10 mètres, c'est la résolution de nos cartes d'exposition des populations sur l’ensemble de la région.

 

Accompagnement régional

Auvergne-Rhône-Alpes est une région contrastée en raison notam-ment de la variété de ses territoires. Certains méritent une attention particulière compte-tenu de la densité des activités humaines pouvant 
être à l’origine d’une dégradation de la qualité de l’air et d’une exposition importante des habitants.

C’est pourquoi, en juin 2018, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a initié un dispositif d’aide à destination de 9 territoires prioritaires et va investir pour chacun 4 M€ sur 3 ans, sur des actions permettant de réduire les polluants concernés par les contentieux européens. Elle a alors souhaité qu’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes puisse l’accompagner dans la mise en œuvre de ce nouveau dispositif.

 

Accompagnement de la Région dans l’élaboration des PLANS d'action et des conventions air

 

En 2019, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a réalisé plusieurs missions :

  • la sensibilisation et des échanges réguliers avec les chargés de missions territoires de la région,
  • l’accompagnement dans l’élaboration des plans d’actions et des Conventions air des territoires prioritaires.

Des diagnostics approfondis et des évaluations des gains en émissions des actions proposées ont notamment été réalisés, afin que les plans d’actions ciblent des actions efficaces sur les territoires.

En 2020, l’accompagnement est ciblé sur la définition d’indicateurs pertinents, la poursuite des échanges avec les chargés de mission territoires de la Région, l’animation auprès des territoires, le partage d’expérience.

 

Les outils à disposition sur le territoire

 

 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 87 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air et bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE, ORCAE.
 
 
 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API
  • 1 Portail Data