Bilan 2019 - Rhône

full_actu_69_bilan19.jpg
Partager :

 

Portrait du territoire

Un territoire dense mais contrasté

 

Le Rhône regroupe la Métropole de Lyon et le nouveau département Rhône. Ce territoire a pour caractéristique une forte densité de population. Le territoire de la métropole lyonnaise est majoritairement urbain mais compte également 40 % d’espaces naturels et agricoles. Le territoire du nouveau Rhône est quant à lui constitué de zones périurbaines, rurales et de moyennes montagnes (Monts du Lyonnais, Monts du Beaujolais et Monts d’Or). Sa population, de près de 460 000 habitants le place au cinquante-troisième rang des départements métropolitains. La majorité des habitants du Rhône est implantée autour de l'agglomération lyonnaise et le long de la vallée de la Saône. Trois habitants sur quatre habitent en milieu urbain. En particulier, la moitié de la population habite dans l'unité urbaine de Lyon. 

À l'ouest, le territoire présente une facette plus rurale, à vocation principalement agricole. Forêts et milieux semi-naturels ne couvrent que 26 % des sols mais l'agriculture en occupe 65 %. 

Chiffres clés du territoire

 

Métropole de Lyon
  • 1.3 millions
    habitants

     

  • 59
    communes

  • 538 km2
    de superficie

 

Département du Nouveau Rhône
  • 447 000
    habitants

     

  • 221
    communes

  • 2715 km2
    de superficie

 

enjeux DU TERRITOIRE

Les 4 enjeux d'une meilleure qualité de l'air

 

Comme sur le reste de la région, ce territoire est au carrefour de quatre enjeux. 

Cliquez sur la carte ci-dessous pour voir le détail des enjeux.

 

fiche_sraddet_69_rhone_v3.jpg

 

état de la qualité de l'air

Des améliorations et des points de vigilances

 

Département le plus peuplé de la région, le Rhône est aussi le territoire le plus émetteur et donc soumis à des enjeux sanitaires. Les niveaux de particules très fines, bien qu’en diminution, restent supérieurs au seuil OMS, surtout dans la métropole de Lyon où 65 % de la population est exposée. Les habitants proches des voiries importantes sont aussi exposés à des dépassements de la valeur limite en dioxyde d’azote. Concernant l’ozone et contrairement aux années précédentes, 1/3 de la population a été touchée par un dépassement de la valeur cible pour la santé en 2019.

Focus sur l'année 2019

Le territoire du Rhône est particulièrement touché par la pollution atmosphérique, avec notamment une exposition marquée au dioxyde d’azote en proximité routière et certaines années, comme en 2019 (mais déjà les années précédentes) de fortes concentrations d’ozone principalement en zones périurbaines et rurales. 

D’une manière générale, le Rhône et plus particulièrement l’agglomération lyonnaise, sont marqués : 

  • par une forte densité humaine ayant pour double conséquences une concentration des émissions polluantes d’origines routière, industrielle et tertiaire et de surcroit une grande quantité de personnes vulnérables à la pollution atmosphérique. 
  • par des conditions climatiques contrastées, avec des vents dominants parfois intenses, orientés Nord-Sud et Sud-Nord, ce qui peut favoriser la dispersion des polluants, mais aussi importer des masses d’air polluées : import d’ozone l’été du sud de la France, import de poussières en fin d’hiver et au printemps du nord et de l’est de l’Europe. 
  • en hiver, par des inversions de températures favorisant la stagnation des polluants à basse altitude. 
  • par une forte densité industrielle au sud de l’agglomération lyonnaise, nécessitant un besoin de surveillance ponctuel. 
expositionpop_rhone_2019_.png

 

 

 

 

 

 

vigilances pollution

  • 33

    jours d’activation d’une vigilance pollution dans le département

 

Agir sur le territoire - leviers et actions

emissions_rhone_2019_.png

 

planS

  • 1
    Plan de protection de l'atmosphère

  • 1
    Plan de déplacement Urbain

  • 1
    Plan Oxygène

  • 12
    PCAET qui ont besoin des données produites par l’observatoire

 

bilan des actions

Des plans pour améliorer la qualité de l'air dans le Rhône

 

Surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la qualité de l’air est assurée par une modélisation sur l’ensemble du département du Rhône à une résolution de 10 mètres afin d’appréhender l’exposition chronique des habitants du territoire. Ces cartographies sont validées par les mesures des stations de référence implantées sur la région, dont 17 sur le territoire. 

En complément de ces outils « permanents » d’observation, des laboratoires mobiles et des moyens « légers de mesures » sont mobilisés lors de campagnes de mesures temporaires permettant d’investiguer des situations particulières. En 2019, une campagne de mesures a été réalisée autour de l’autoroute A46 Sud entre Communay et Saint-Priest. 

En addition de ces dispositifs, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes assure la surveillance de la qualité de l’air du territoire au travers : 

  • D’une surveillance industrielle renforcée dans le sud lyonnais par des mesures, notamment, de composés organiques volatils ; 
  • Du programme de surveillance « Dioxines Métaux Lourds » auquel participent plusieurs sites industriels ; 
  • Des plateformes de prévision pollinique et d’ambroisie ainsi que de signalement des odeurs ODO.  

10m

Résolution fine échelle

10 mètres, c'est la résolution de nos cartes d'exposition des population sur l’ensemble du département.

 

Accompagnement des acteurs territoriaux

  • Suivi et évaluation du PPA de l’agglomération lyonnaise ; 
  • Accompagnement de la Région sur les 9 territoires prioritaires AIR ; 
  • Surveillance pollinique sur le territoire ; 
  • Accompagnement de la Métropole de Lyon dans le cadre de ses actions de suivi et d’amélioration de la qualité de l’air (Plan Oxygène), avec, notamment : 
  • La mise en place d’un protocole de suivi / évaluation de l’impact sur la qualité de l’air de la Zone à Faibles Emissions de l’agglomération lyonnaise ; 
  • La réalisation de tests de sensibilité concernant différents scénarios de Zones à Faibles Emissions
  • L’évaluation théorique des gains puis suivi métrologique de l’impact de l’abaissement de vitesse du périphérique Laurent Bonnevay sur la qualité de l’air ; 
  • L’accompagnement de l’évaluation de l’impact sur la qualité de l’air de l’expérimentation de piétonnisation de la Presqu’île ; 
  • La finalisation et publication de la Carte Stratégique Air de l’agglomération lyonnaise ; 
  • La poursuite de l’accompagnement des services de la PMI dans l’analyse des sites de projets d’implantation des Etablissements Accueillant des Jeunes Enfants ; 
  • La poursuite de l’accompagnement de la démarche d’innovation faisant suite à la sélection des lauréats du [R]Challenge et poursuite du projet de mesures en mobilité « Geoptis » (partenariat Métropole de Lyon, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, Geoptis, La Poste, capteurs Atmotrack) ; 
  • Accompagnement du Plan Climat Air Energie Territorial de la Métropole de Lyon ; 
  • Accompagnement du Sytral, avec, notamment : 
  • L’évaluation de gains sur les émissions de polluants atmosphériques de l’électrification de lignes ; 
  • L’initiation de l’évaluation de la situation actuelle au regard des objectifs PDU 2030 ; 
  • La mise en place d’une collaboration pour une surveillance pérenne de la qualité de l’air dans le métro à partir de 2020 ; 
  • Echanges dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial de la Communauté de d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien nouvellement adhérent à l’association.

 

Réunions du comité territorial 

 

Les comités territoriaux d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes constituent les lieux de concertation, d’élaboration des programmes et de communication au plus proches des préoccupations des acteurs du territoire. Ses membres assurent ainsi un lien fort sur le territoire et une remontée des besoins et attentes locales. Voici un tour d’horizon des sujets traités en 2017.

PRINTEMPS 2019

2 avril Comité territorial AIR

​• Elections
​• Présentation d’un premier bilan de qualité de l’air pour l’année 2018
​• Retour sur les épisodes de pollution, 
​• Mesures de qualité de l'air dans le réseau souterrain de transports en communs lyonnais (SYTRAL)

AUTOMNE 2019

2 avril  Comité territorial AIR)

Visite du laboratoire Environnement- Aménagement Sécurité et éco-conception de l'IFSTTAR.
Transport et qualité de l'air  : de la recherche à l'accompagnement des solution pour réduire l'impact du secteur sur la qualité de l'air.

HIVER 2019

26 novembre  Comité territorial AIR

• Bilan des épisodes de pollution estivaux : Bilan et liens avec l’arrêté cadre
• Révision de l’indice ATMO : état des lieux et perspectives après son approbation au CNA
• Projets d’actions sur le territoire en 2020

 

Les outils à disposition sur le territoire

 

 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 79 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air-bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE et ORCAE.
 
 
 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API
  • 1 Plateforme Data