Bilan 2020 - Loire

header_bilan2020_loire.png
Partager :

 

Portrait du territoire

Les contrastes d’altitude, d’exposition des versants et l’étirement en latitude du département ligérien induisent des nuances sensibles de climat et de topographie. Espaces de moyenne montagne, plaines, bassins et versant rhodanien se côtoient au sein du département. 

Avec plus de 760 000 habitants sur l’ensemble du territoire, le département présente une densité moyenne de 160 hab./km2, légèrement supérieur à la densité de population régionale Auvergne-Rhône-Alpes (120 hab./km2). 

Du fait de la topographie et de la répartition démographique, le département de la Loire présente un contraste marqué en termes de qualité de l’air avec l’agglomération stéphanoise et la vallée du Giers, zones dans lesquelles les populations peuvent être impactées par la pollution liée aux transports routiers. L’ensemble du territoire à l’exception des zones de reliefs connaissent des concentrations en particules fines pouvant s’avérer supérieurs aux seuils recommandés par l’OMS. 

 

Chiffres clés du territoire

  • 762 941
    habitants

  • 323
    communes

  • 4781 km2
    de superficie

 

état de la qualité de l'air

 

 

Ozone

Peu touché il y a quelques années, le département de la Loire a vu ses concentrations d’ozone augmenter nettement en 2019 puis plus raisonnablement en 2020 avec un nombre d’habitants concernés par des niveaux supérieurs à la valeur cible pour la santé représentant actuellement près de 35% des ligériens, situés sur la partie Est/Sud-Est du territoire départemental, dont l’agglomération de Saint-Étienne et la vallée du Gier, ainsi qu’une partie de la façade contre le Rhône.

Particules

Pour les particules, la population exposée à des valeurs supérieures au seuil sanitaire recommandé par l’OMS a doublé dans le département entre 2019 et 2020 mais représente une part minime des habitants (0,3%) reflétant une situation nettement meilleure que celle de 2017. Ce constat n’est cependant pas applicable à la métropole de Saint-Étienne puisque l’exposition des stéphanois est plutôt en diminution et ne concerne que quelques centaines de personnes.

Dioxyde d’azote

Comme pour d’autres territoires, il n’y a plus de dépassement de la valeur limite en dioxyde d’azote, ni mesuré, ni évalué par modélisation sur l’ensemble du territoire départemental compte tenu de la diminution particulière des émissions de ce composé traceur de la pollution routière en 2020. Par conséquent, il faudra rester vigilant les prochaines années sur une possible recrudescence, mais aussi potentiellement limitée grâce à l’évolution du parc de véhicules.

bandeau_decouvrez_bilan_loire.png

 

Les outils à disposition sur le territoire

 

 

Des outils pour accompagner les acteurs locaux

En complément de l’accompagnement réalisé aux côtés des partenaires locaux, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition un certain nombre d’outils d’information et de diagnostics. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.
 
 

Ressources

  • Les résultats à l’échelle communale de son inventaire des émissions.
  • 1 cartothèque comprenant notamment les 7 cartographies régionales réglementaires réalisées chaque année.
  • Les données des 79 stations fixes réparties sur la région
  • Des bilans trimestriels et un bilan annuel par département
  • Les données air et bruit et air-climat-énergie produites dans le cadre des observatoires associés ORHANE et ORCAE.
 
 
 

Des outils pour informer et sensibiliser

Au quotidien, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met à la disposition de tous sa prévision quotidienne de qualité de l’air à trois jours (aujourd’hui, demain et après-demain). Pour aller plus loin et mieux comprendre les enjeux liés à l’air, de nombreux contenus et supports multimédias sont proposés sur son site Internet. Pour découvrir toutes ces ressources, consultez la page dédiée.

Ressources

  • 1 prévision régionale
  • 1 prévision fine échelle quotidienne sur 10 agglomérations (115 Go de données quotidiennes)
  • 1 prévision régionale quotidienne (résolution 1km)
  • En saison, 1 carte hebdomadaire du risque d’exposition aux pollens et une carte quotidienne de prévision du risque allergique à l’ambroisie.
  • 1 site web
  • 1 application smartphone
  • 1 API
  • 1 Plateforme Data