Edito et rapport moral du Président

edito_full.jpg
Partager :

2017, année à l’actualité qualité de l’air chargée ! 

La pression exercée sur l’Etat par les contentieux européens traduit concrètement la préoccupation croissante de nos concitoyens sur l’air. Le souhait d’accélérer les changements de société en modifiant les priorités va croissant, la voie judiciaire jusqu’au Conseil d’Etat n’étant pas écartée. Dans ce contexte beaucoup d’initiatives apparaissent, dans les domaines technique comme médiatique, plus ou moins heureuses.

Pour garder le bon cap, il est primordial que le dispositif national de surveillance et d’information fasse entendre sa voix, donne à voir la référence et le niveau de qualité des données produites pour ne pas disperser les énergies et les moyens.

Atmo Auvergne Rhône Alpes a vécu cette année 2017 dans ce contexte difficile de sollicitations externes constantes, tout en s’organisant après un exercice de fusion, une nouvelle programmation quinquennale et une modification de ses missions régaliennes à la mi-année.

Le travail d’adaptation de la structure à la nouvelle demande sociale s’est néanmoins  poursuivi à un rythme soutenu : les décisions prises en fin d’année que ce soit sur les accords sociaux, la mise en place de nouveaux services de prévision et risques ou la mise en chantier d’un fonds de dotation de mécénat préparent l’association à l’ouverture de son observatoire au monde économique, stimule les innovations,  permet des partenariats de plus en plus variés en parallèle de l’avancée des travaux régaliens de surveillance et d’accompagnement des acteurs.

Encore une belle aventure qui s’annonce donc pour 2018 sur cette base, pour les administrateurs comme pour les équipes salariées…