Haute-Loire

Ra2016 le puy en velay
Partager :

La Haute-Loire reste un territoire relativement épargné en termes de qualité de l’air qu’il faut réussir à préserver et à valoriser. 

Son climat est de tendance atlantique, généralement propice à une bonne dispersion des polluants, avec une continentalité dues aux montagnes qui l'entourent. L’ensoleillement y est donc bien présent (situant la Haute-Loire dans le premier tiers des départements les plus ensoleillé), et l’altitude moyenne demeure forte (en France, seules les Hautes-Alpes possèdent une altitude minimale plus élevée). Ces conditions sont propices à la formation du polluant Ozone, dont la valeur cible n’est d’ailleurs pas respectée sur l’extrême partie est du département.  

Problématiques principales liées à la pollution

Télécharger le diagnostic 43

L’activité économique se concentre le long des 2 axes majeurs du territoire (A75 et RN102), et plus spécifiquement sur les 2 aires urbaines : celle du Puy-en-Velay et la seconde au nord-est, qui est l'extension en Haute-Loire de l'aire urbaine de Saint-Étienne. Les problématiques réglementaires de qualité de l’air sont d’ailleurs majoritairement présentes sur ces zones.  

Entourée de 3 parcs naturels régionaux (les parcs naturels du Livradois-Forez, du Pilat et des monts d’Ardèche) à ses frontières, la Haute-Loire est un territoire très ouvert au tourisme de pleine nature, à égale distance de Clermont-Ferrand et de Lyon.

Consultez la carte des enjeux de qualité de l'air dans la Haute-Loire

Bilan 2016 en carte

 

Actualités 2016

La préservation d’un environnement de qualité avec un air sain, reste un enjeu majeur d’attractivité sur le territoire.

Plusieurs actions peuvent concourir à cet objectif :  

  • Au niveau des collectivités par exemple, l’intégration d’un volet AIR dans les plans Climat Air Energie est primordiale pour identifier précisément les enjeux de qualité de l'air, et réduire à terme les émissions polluants. C’est dans ce sens que l’agglomération du Puy-en-Velay travaille à l’élaboration d’un nouveau Plan Climat Air Energie.
     
  • La modélisation fine échelle a été étendue sur l’ensemble du territoire de la Haute-Loire en 2016. Ainsi, les plateformes de modélisation numérique à haute-résolution permettent la production opérationnelle de cartographies de la qualité de l'air à l'échelle de la rue.
     
  • Le réseau de mesure de la Haute-Loire a été mis à jour. Un site a été installé sur la façade est de la Haute-Loire afin de suivre les niveaux d’ozone dans la partie la plus impactée et ainsi étudier l’exposition de la population aux dépassements réglementaires dans les prochaines années.