Haute-Savoie

RA15 - Haute-Savoie
Partager :

Le département de la Haute-Savoie présente un relief montagneux et des vallées où se concentrant les émissions du secteur résidentiel, tertiaire mais aussi les émissions du transit routier (avec un axe structurant vers l’Italie). Certaines vallées abritent des émissions industrielles. Le département est également tourné vers le tourisme.
En hiver, les inversions de température favorisent la stagnation des polluants à basse altitude, particulièrement les poussières en suspension. En été et dans les zones d’altitude, les rayonnements solaires ont plus d’énergie et favorisent sur ces territoires la formation d’ozone.

Problématiques principales liées à la pollution 

Télécharger diagnostic 74

Le département de la Haute-Savoie est particulièrement sensible à la pollution atmosphérique. Avec des zones urbanisées denses, des voiries très fréquentées et une présence industrielle importante en fond de vallée, les sources de pollution sont nombreuses et variées. De plus, le relief et les conditions météorologiques fréquemment stables constituent des facteurs aggravants, favorisant l’accumulation des polluants.
 

Focus sur Annecy

Avec des pics de pollutions aux particules fines, un trafic amenant des concentrations élevées en dioxyde d’azote, la prise en compte de la qualité de l’air est un enjeu fort dont l’agglomération s’est emparée. Les services de l’Etat vont également mettre en place un Plan Local de Qualité de l’Air afin de réduire les rejets de polluants et l’exposition de la population et des écosystèmes, via des actions pérennes et des actions spécifiques pendant les pics de pollution.

Focus sur la Vallée de l’Arve

A l’issue d’une phase de concertation et d’élaboration de 2 ans, un Plan de Protection de l’Atmosphère est entré en vigueur dans la vallée de l’Arve en 2012. A travers des actions pérennes (fond Air-Bois, limitation de la vitesse en période hivernale etc.) et des actions spécifiques pendant les pics de pollution (limitation de la circulation des poids-lourds les plus polluants etc.), l’objectif est de réduire les rejets de polluants et l’exposition des populations.

 

 

Votre référent territorial : Guillaume BRULFERT

gbrulfert@air-rhonealpes.fr 

RA 2015 : Guillaume BRULFERT
Ce territoire particulièrement sensible à la pollution atmosphérique doit faire face à plusieurs problématiques : des sources de pollution nombreuses et variées et des conditions météorologiques fréquemment stables qui constituent des facteurs aggravants qu’il ne faut pas négliger. 

 

Chiffres clés 

Chiffres clés 74 - RA2015

 

10 plans d'actions

 

  • Projet d'agglomération franco-valdo-genevoise
  • PCAET Annemasse Agglo
  • PCAET Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix - Mont Blanc
  • PCET Conseil Départemental de la Haute Savoie
  • PDU Annecy Agglo
  • PDU de la Vallée de Chamonix
  • PLQA d'Annecy
  • PPA de la Vallée de l'Arve 
  • PDU Annemasse Agglo
  • SCoT du Bassin Annecien

 

4 études du territoires

 

  • Cartographies réglementaires 2015
  • Contribution de la COMbustion de la BIOmasse aux PM10 dans la vallée de l'Arve (DECOMBIO)
  • Création d'une nouvelle station de proximité trafic à Annemasse
  • Programme de surveillance des dioxines et des métaux lourds

Actualités Air 2015 de la Haute-Savoie

Un Comité d’Orientation de la Qualité de l’Air pour l’agglomération d’Annecy.

L’ensemble des acteurs (citoyens, associations, entreprises, collectivités…) ont été invités à échanger et à faire ressortir des idées pour améliorer la qualité de l’air.
Pour répondre aux problématiques de qualité de l’air de son territoire, l’agglomération d’Annecy s’est dotée d’un Comité d’Orientation sur la Qualité de l’Air pour faire émerger les bonnes idées.

EN SAVOIR + : 
Espace citoyen de la commune de Giez 
 

Deux « villes respirables en 5 ans » en Haute-Savoie !

Les communautés de communes d’Annemasse et de Faucigny-Glières-Bonneville sont lauréates de l’appel à projets de l’ADEME.
L’appel à projets vise à faire émerger des « villes laboratoires » volontaires pour mettre en œuvre des mesures exemplaires pour la reconquête de la qualité de l’air afin de garantir, dans un délai de 5 ans, un air sain aux populations. Zones de circulations restreintes, mesures sur des chantiers vertueux pour la qualité de l’air, etc… : des initiatives locales qui ne manqueront pas d’améliorer la qualité de l’air !
 
EN SAVOIR + : 
L'appel à projet Villes respirables en 5 ans sur le site du MEEM 
Actualité du 7/10/2015 : Villes respirables : la région Rhône-Alpes à l'honneur