Indices de qualité de l'air

vue aerienne grenoble
Partager :

L’indice national Atmo

Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air calculent et publient chaque jour un indice de la qualité de l’air appelé indice ATMO. Cet indice est mis à disposition du public depuis le 1er janvier 2021. Cet indice est défini par l’Etat en concertation avec les AASQA. Ses modalités sont précisées dans un arrêté ministériel.  Ce nouvel indice apporte des évolutions notables au regard des enjeux de santé publique. Il permet de mieux appréhender la pollution dans toute sa diversité, et répond davantage aux attentes des citoyens qui souhaitent une information localisée et contextualisée leur permettant d’adapter leur comportement et de préserver leur santé lors des journées très polluées. Consulter les indices communaux en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Méthode de calcul

Les modalités de calcul du nouvel indice Atmo sont définies dans l’arrêté ministériel et précisées dans la notice technique. Cet indice se caractérise par les points décrits ci-dessous. 

- Un indice de prévision basé sur les modélisations quotidiennes intégrant les données mesurées aux stations, les sources de pollution et la météo.

- Un indice calculé pour les 4030 communes de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

- Un indice incluant 5 polluants : PM2,5 / PM10 / NO2 / O3 / SO2

- Un indice journalier expertisé par un prévisionniste et mis à jour en début d’après-midi.

- Un indice disponible jusqu’au surlendemain.

- Un indice national basé sur les seuils de l’indice européen.

 Retrouvez une présentation complète de ce nouvel indice sur notre page web dédiée

atmo-tableau-seuil-qualificatifs.jpg

 

 

Communication

Cet indice s’article autour de différents éléments visuels et textuels : 

- 6 qualificatifs

- Une couleur associée à chaque qualificatif

- Des recommandations sanitaires associées à chaque qualificatif et valables pour la population générale et pour les populations sensibles

- Un smiley par qualificatif

 Tous les visuels sont disponibles en différents formats web et print dans notre kit communication.

 

atmo_indice-recos-sanitaires_rvb-700x400px.jpg

 

L'indice géolocalisé d'Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

appli_airtogo_actu_smartphone_teaser.jpg

L’indice de qualité de l’air diffusé sur la carte de prévision quotidienne ou sur les applications Air to Go et Air2G2 reprennent la méthode de calcul de l’indice national Atmo mais sont proposés à une échelle géographique plus fine que celle prévue dans l’arrêté ministériel. Cet indice est calculé à une échelle de 10 mètres pour les principales agglomérations de la région (Grenoble, Lyon, Saint-Etienne, Annecy, Clermont-Ferrand, Moulins, Aurillac, Vichy, Montluçon, Le Puy-en-Velay) et à l’échelle du kilomètre sur le reste de la région.

 

 

L'indice européen de la qualité de l’air (European Air Quality Index)

La Commission européenne et l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE) mettent à disposition du public un indice européen de la qualité de l’air. Cet indice apporte des informations sur la situation actuelle de la qualité de l’air sur la base de mesures provenant de plus de 2 000 stations de mesure de la qualité de l’air en Europe.

L’indice consiste en une carte interactive qui montre la situation locale de la qualité de l’air au niveau des stations, sur la base de cinq polluants majeurs, nocifs pour la santé des citoyens et pour l’environnement : les particules en suspension (PM2,5 et PM10), l’ozone troposphérique (O3), le dioxyde d’azote (NO2) et le dioxyde de soufre (SO2).

indice_europeen.jpg

Les utilisateurs peuvent agrandir la carte ou chercher une ville ou une région d’Europe afin de vérifier la qualité globale de l’air et les mesures par polluant. L’indice présente une évaluation globale pour chaque station de surveillance, grâce à un point coloré sur la carte, qui correspond à la plus mauvaise évaluation pour l'un des cinq polluants.

 «Le nouvel indice européen de la qualité de l’air permet aux citoyens d’accéder facilement aux informations sur la qualité de leur air local, qui peut avoir une incidence directe sur leur santé. Ces informations, accessibles à tous, constituent une base importante pour un dialogue ainsi que pour les décisions nécessaires pour préserver la santé des citoyens, surtout dans les villes», selon Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l’AEE. 

 

Les indices allergo-polliniques

Légende de la carte des pollens

Le risque allergique d’exposition aux pollens (RAEP) est un indice caractéristique de l’impact sanitaire lié à l’exposition au pollen. Il dépend du potentiel allergisant du pollen, de la période dans la saison pollinique, des quantités de pollens, des conditions météorologiques, de la situation géographique du capteur de pollen, etc.
Cet indice de risque allergique va de 0 (nul) à 5 (très élevé)
Un RAEP supérieur ou égal à 3, c'est-à-dire moyen, élevé ou très élevé correspond à un niveau où tous les allergiques au pollen concerné souffrent de pollinose.

La surveillance des allergène aériens débute selon les villes entre février et mars pour se terminer entre septembre et octobre.

Consulter les indices allergo-polliniques en Auvergne-Rhône-Alpes