Isère

RA15 - Grenoble - Isère
Partager :

Le département de l’Isère présente une grande diversité de paysages, d’occupation du sol et d’activités économiques. Le territoire se partage entre des zones urbaines denses connectées entre elles et à celles des départements voisins par des axes routiers structurants, des zones d’habitat périurbaines, des territoires ruraux agricoles ou naturels et deux plateformes industrielles majeures.

Cette diversité est à l’origine de nombreux enjeux liés à la pollution atmosphérique et d’un contraste assez marqué entre le sud Isère et le nord Isère. 

Problématiques principales liées à la pollution

Télécharger diagnostic 38

La région grenobloise et plus généralement le sud Isère sont des zones particulièrement sensibles à la pollution de l’air en raison d’un relief et d’une climatologie défavorables à la dispersion atmosphérique associés à des rejets de polluants importants (liés notamment au trafic routier, à l’utilisation assez répandue du chauffage au bois non performant et à l’activité industrielle).

Le nord du département de l’Isère est soumis à une grande diversité de sources de pollution. En effet, il est le siège d’une importante activité industrielle, d’un trafic routier important (de transit notamment). En outre, les zones rurales peuvent être à l’origine de polluants spécifiques (pesticides, ammoniac, pollen d’ambroisie…). Ainsi, le nord du département, malgré la présence d’un vent parfois important et dispersif, présente des enjeux de pollution de l’air notables.

Votre référent territorial : Camille RIEUX

crieux@air-rhonealpes.fr 

Camille RIEUX - référent territorial
Le département de l’Isère est marqué par une diversité de sources de pollution : l’amélioration de la qualité de l’air ne peut donc pas reposer sur une solution « miracle » unique mais bien sur une gamme d’actions concernant tous les secteurs et mise en œuvre de manière concertée par l’ensemble des acteurs concernés. Les plans d’actions existants sont des outils pour agir dans ce sens.

Chiffres clés 

Chiffres clés 38 - RA2015

 

14 plans d'actions

  • PCET du Pays Voironnais
  • PCET Conseil Départemental de l'Isère
  • PCAET Grésivaudan
  • PCAET Vallons de la Tour et CAPI (Portes de l'Isère)
  • Plan Air Energie Climat Grenoble Alpes Metropole 
  • PDU de l'agglomération grenobloise
  • PDU du Grésivaudan
  • PDU de l'agglomération viennoise 
  • PCET d'agglomération du Pays Viennois
  • PLUi  Métropole Grenobloise
  • PPA de l'agglomération de Grenoble 
  • SCoT Nord Isère
  • SCoT de la Région Urbaine de Grenoble
  • SCoT Rives du Rhône

 

11 études

  • Etude de qualité de l'air intérieur dans des collèges de l'Isère
  • Etude de zone à Roussillon
  • Etude de zone du sud grenoblois
  • Evaluation annuelle de pesticides dans l'air ambiant en 2013-2014
  • Evaluation annuelle de pesticides dans l'air ambiant en 2014-2015
  • Exposition personnelle des lycéens
  • Observatoire des particules ultra-fines
  • Programme de surveillance des dioxines et des métaux lourds
  • Suivi des innovations technologiques
  • Suivi des zones multi-exposées à Grenoble (points noirs)
  • Suivi du Mercure à Arkéma Jarrie - Phase 3

 

Actualités Air 2015 en Isère

Focus sur trois démarches d’amélioration de la qualité de l’air qui se sont concrétisées en 2015 sur le territoire isérois. Elles mettent en lumière la capacité des acteurs du territoire à se mobiliser de manière concertée autours des principaux leviers d’actions (chauffage au bois, le secteur industriel ou les déplacements) pour répondre aux enjeux sanitaires liés à la pollution atmosphérique. Une dynamique est enclenchée, elle devra être maintenue dans les années à venir.

Chauffage au bois et qualité de l’air une démarche ambitieuse et cohérente à l’échelle de l’Y grenoblois

Le chauffage au bois individuel peut être une source majeure de pollution aux particules fines. Il est possible de concilier chauffage au bois et bonne qualité de l’air, pour cela il convient : 

  1. De s’équiper d’un appareil de chauffage au bois performant,
  2. D’utiliser un combustible de qualité,
  3. De bien utiliser et entretenir son installation.

C’est pour cela que les trois grandes collectivités du bassin grenoblois (Grenoble-Alpes Métropole, Le Grésivaudan et le Pays Voironnais) ont engagé une démarche concertée en relation avec la DREAL, avec le soutien financier de l’ADEME et l'accompagnement technique des trois structures de l’ESP’ACE (Air Rhône-Alpes, l’ALEC et l’AGEDEN) articulée autour de trois axes : 

L'extension de ce type de dispositif à d'autres territoires est un enjeu d'amélioration de la qualité de l’air à l'échelle de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et certaines intercommunalités de l’Isère ont déjà manifesté leur intention de s’engager en 2016.
L’ADEME devrait renouveler en 2016 l’appel à manifestation d’intérêt « Fonds Air » et ainsi assurer le soutien financier de certains territoires.

Etudes de zone : une démarche partagée pour affiner le diagnostic dans les zones d’exposition « multi-sources » du Sud grenoblois et du Pays roussillonnais

Une « étude de zone » (ou Suivi Environnemental Global) est une démarche conduite sur les territoires susceptibles de présenter une surexposition de la population en lien avec un cumul d’exposition multi-sources (notamment routières, industrielle, et résidentielle). Elle vise à évaluer l’impact des activités humaines sur l’état des milieux ainsi que les risques ou les impacts sanitaires inhérents pour les populations. In fine son objectif est d’identifier et de hiérarchiser des actions, pour prendre en charge et maîtriser ces risques ou impacts.
Deux « études de zone » sont en cours en Isère et en 2015. Air Rhône-Alpes y a contribué en mettant à disposition son expertise et ses moyens techniques : dans le Sud Grenoblois et dans le Pays Roussillonnais. Ces études sont réalisées dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement 2, et font suite à l’étude « Air et Santé » de 2006-2007, qui avait permis pour la première fois d’évaluer les niveaux de 85 polluants simultanément sur ces deux zones multi-émettrices ainsi que dans le sud lyonnais.
Au-delà des enjeux techniques et scientifiques liés à l’élaboration du diagnostic, ces études de zone forment le cadre d’une concertation entre les différentes parties prenantes de ces territoires aux enjeux d’exposition complexes : l’Etats, les acteurs industriels, les collectivités, les associations et les experts techniques.

 

Inauguration de l’ESP’ACE : un lieu unique en France pour avancer sur les enjeux croisés de l’Air, du Climat et de l’Energie 

Air Rhône-Alpes, l’Agence Locale de l’Energie et du Climat de la métropole grenobloise (ALEC) et l’Association pour une Gestion Durable de l’Energie en Isère (AGEDEN), ont choisi de se réunir dans un même lieu pour renforcer leurs interactions techniques et incarner la nécessité de travailler de manière intégrée les enjeux air de la pollution de l’air, du climat et de l’énergie. 
Inauguré le 20  novembre  2015  en  présence  des  présidents  des  trois  structures,  l’ESP’ACE  –  Air-Climat- Énergie de Saint-Martin d’Hères (Isère), est un lieu partagé de travail et d’accueil du public qui réunit 60 salariés. Ce bâtiment présente en outre des qualités environnementales, sa consommation énergétique étant inférieure de 10 % à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012). 
Certains territoires « précurseurs » ont déjà engagé des démarches visant à traiter de manière cohérente la pollution de l’air, le climat et l’énergie. C’est notamment le cas de la Métropole grenobloise dont le Plan Air Energie Climat intègre l’enjeu de la qualité de l’air depuis 2012. En 2016, cette transformation des Plans Climat Energie Territoriaux (PCET) en PCAirET se généralisera sous l’impulsion de la Loi sur Transition Energétique et la Croissance Vert d’aout 2015. Les territoires Isérois pourront s’appuyer sur l’écosystème technique de l’ESPACE pour construire un PCAET cohérent et efficace.

En savoir + 
Le dossier de presse "Inauguration de l'ESP'ACE Air climat Energie de Saint-Martin d'Hères"
L'actualité du 18/09/2015 : Le pôle grenoblois d'Air Rhône-Alpes a déménagé

Pourquoi les acteurs de l’air et du climat se rapprochent-ils ?
Parce que les enjeux de la qualité de l’air et des modifications climatiques sont fortement interdépendants.
3 infographies pour en savoir + : 
Polluants de l’air et du climat : quels sont les enjeux communs ?
Dérèglement climatique : quels sont les effets pour la région Rhône-Alpes ?
L’air et le climat en Rhône-Alpes : comment peut-on agir ?