Loire

Ra2016 St Jean St Maurice
Partager :

Les contrastes d’altitude, d’exposition des versants et l’étirement en latitude du département ligérien induisent des nuances sensibles de climat et de topographie. Espaces de moyenne montagne, plaines, bassins et versant rhodanien se côtoient au sein du département.

Problématiques principales liées à la pollution 

Télécharger diagnostic 42

Le département de la Loire présente un contraste marqué en termes de qualité de l’air. Certains territoires ruraux sont plutôt épargnés alors que d’autres territoires, comme l’agglomération stéphanoise, et les grands axes routiers sont plus touchés par la pollution atmosphérique. Au même titre que pour l’ensemble de la région, on retrouve deux problématiques : le dioxyde d’azote en proximité trafic, et les particules fines sur les zones urbanisées et en particulier sur l’agglomération de Saint-Etienne.

Consultez la carte des enjeux de qualité de l'air de la Loire

Bilan 2016 en carte

 

Actualités 2016

Depuis plusieurs années, la tendance est à l’amélioration pour les polluants réglementés. Les concentrations, en effet, diminuent. Le territoire ligérien à l’instar de l’ouest de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes reste un territoire relativement préservé, qu’il faut valoriser. En 2016, toutes les stations du territoire respectent la réglementation européenne. Néanmoins la situation est encore trop fragile, les niveaux recommandés par l’OMS ne sont pas respectées, et les épisodes de pollution, comme celui de cet hiver par exemple, restent toujours très marqué sur le territoire, en particulier dans la vallée du Giers.

Les actions mises en place sur le territoire permettent d’aller dans le bon sens, il faut les poursuivre !  En 2016, Saint Etienne a signé la convention Villes Respirables. Ce plan d’actions présente 16 actions, en plus de la Zone à Circulation Restreinte (ZCR). L’évolution des motorisations diesel vers du Gaz Naturel Véhicule (GNV) constitue par exemple une action importante du territoire. La prise en compte de la qualité de l’air dans les documents d’urbanisme est également un enjeu majeur pour réduire l’exposition des populations. Au niveau des collectivités de l’ensemble du département, l’intégration d’un volet AIR dans les plans Climat Air Energie est aussi primordiale pour identifier les enjeux de qualité de l’air sur chacun des territoires, et réduire à terme les émissions polluants pour respecter les normes fixés  par l’organisation mondiale de la santé.

L’expérience montre que rendre le citoyen acteur de la surveillance grâce aux nouveaux outils numériques constitue également un bon levier d’action pour sensibiliser les population aux enjeux majeurs de santé publique et d’économie liée à la pollution de l’air.

Sur le territoire ligérien, la qualité de l’air est véritable enjeu d’attractivité du territoire, aussi bien d’un point de vue touristique que de la qualité de vie, qu’il faut développer.