Prévenir

RA15 - Axe5 - prevenir alerter
Partager :

Episodes de pollution, incidents ou accidents industriels, plaintes liées à des nuisances : autant de situations nécessitant de mobiliser rapidement l’observatoire de la qualité de l’air, pour fournir des éléments de diagnostics, informer ou alerter. 
Au cours de ces dernières années, l’organisation et les outils d’Air Rhône-Alpes ont évolué afin de mieux prendre en compte ces situations dites d’urgence. Une marge de progression est possible afin d’obtenir un dispositif pleinement opérationnel dans le cas d’incidents ou d’accidents industriels impactant l'air, comme le montrent les perspectives 2016.

SOMMAIRE

 

L'essentiel de 2011 à 2015 :
Optimisation du dispositif de gestion des épisodes de pollution
Meilleure « prise en compte des incidents/accidents industriels
Mise en service d’une cartographie et d’une plateforme de recueil des signalements de l’ambroisie. 

 

Les épisodes de pollution

axe5 : alerter - épisode de pollution

De 2011 à 2015 : parution de deux arrêtés inter préfectoraux de gestion des épisodes de pollution, avec à chaque fois des changements importants, notamment sur les critères d'activation, et la nécessité pour Air Rhône-Alpes d’adapter son organisation et ses outils. 

Air Rhône-Alpes a contribué à cette évolution de la réglementation régionale en réalisant des simulations (impact nouveaux critères d’activation), en évaluant l’efficacité potentielle des actions de réduction des émissions envisagées et en proposant le zonage le plus adapté. 

Air Rhône-Alpes a procédé à une adaptation de ses outils, notamment de modélisation, afin de pouvoir caractériser un épisode de pollution selon les nouveaux critères.

Enfin, Air Rhône-Alpes s’est doté de plusieurs analyseurs qui permettent, en temps réel, de connaitre la composition chimique des particules, et ainsi de savoir sur quelles sources agir en priorité. 

Station de surveillance de la qualité de l'air de Lyon centr - analyseur "ACSM" de la composition chimique des particules
Station de surveillance de la qualité de l'air de Lyon centreAu premier plan analyseur "ACSM" de la composition chimique des particules
CARINE, interface utilisée par les prévisionnistes d'Air Rhône-Alpes
CARINE, interface utilisée par les prévisionnistes d'Air Rhône-Alpesafin de vérifier si les critères définissant un épisode de pollution sont atteintsOutil développé à l'occasion de la parution de l'arrêté inter préfectoral du 1er décembre 2014

 

Chiffres clés 2015 : Episodes de pollution

 

Perspectives 2016

Evolution de l’organisation

  • Le 7 avril 2016 est paru un arrêté interministériel relatif aux déclenchements des procédures préfectorales en cas d’épisodes de pollution, se substituant à l’arrêté du 26 mars 2014. Les nouvelles dispositions inhérentes à ce texte devront être intégrées dans les procédures d’Air Rhône-Alpes. 
  • Afin de gagner en efficacité et en réactivité, il est envisagé de davantage spécialiser le personnel intervenant dans la diffusion de l’information quotidienne en mettant en place un métier de prévisionniste, la prise en compte de différents « signaux faibles », la prévision de qualité de l’air et la gestion des épisodes de pollution.  

Evolution des outils

  • Suite à la fusion des régions, les arrêtés inter-préfectoraux en vigueur en Auvergne et en Rhône-Alpes devraient être harmonisés. Dans ce contexte, il est envisagé de faire évoluer la plateforme de prévision CARINE, en l’étendant au territoire auvergnat.
  • Des cartes de prévision « fine échelle » seront disponibles avant fin 2016 pour les agglomérations de Grenoble, Lyon et Saint-Etienne. Elles permettront de connaitre la qualité de l’air attendue à l’échelle de la rue, à l’image de l’existant dans plusieurs agglomérations auvergnates.
  • Un travail visant à rendre plus lisibles les recommandations sanitaires et comportementales a été engagé en 2015 et sera poursuivi en 2016, en partenariat avec l’ARS. 

EN SAVOIR +

Les  rubriques

L’actualité 2015 en Rhône-Alpes : 

Pages