Vie associative 2018

Retour à la fiche bilan
vie_associative.jpg
Partager :

 

Les Présidents des Comités Territoriaux

 

Jérôme DUTRONCY

Jérôme DUTRONCY, Grenoble Alpes Métropole

Président du Comité territorial Sud-Isère

A l'heure où la prise de conscience pour lutter et s'adapter au dérèglement climatique, Atmo AuRA démontre encore que son action de long terme est porteuse de résultats, d'abord parce que lutter contre les pollutions atmosphériques améliore aussi l'empreinte carbone des territoires, mais aussi parce que réduire l'impact sur le cadre de vie et la santé est au coeur des enjeux. L'accompagnement des décideurs comme des citoyens, aider à rendre possible les changements est plus que jamais la vocation de l'AASQA.

 

Jean-Yves HEDON -  © Jean-FrançoisBasset

Jean-Yves HEDON, Conseil Départemental de l'Ain

Président du Comité territorial de l'Ain et des Pays de Savoie

La qualité de l’air poursuit sa lente amélioration : les plans d’actions locaux des collectivités venant amplifier les baisses liées aux politiques publiques régionales, nationales ou européennes. Toutefois, la demande sociétale d’un « Air Pur » n’a jamais été aussi forte et l’année 2018 a rappelé la nécessité de l’ancrage local d’Atmo AuRA  pour expliquer les diagnostics, amener des éléments de prise de décision et inciter au changement de comportement. L’observation, l’accompagnement, la communication et l’anticipation sont les clés de la réussite. 

 

Luc satre

Luc SATRE, Communauté de communes du Pays roussillonnais

Président du Conseil territorial AIR - Ain-Rhône-Isère

 

La qualité de l’air doit être notre préoccupation première pour diminuer les risques de maladie auxquels les citoyens pourraient être soumis. Les mesures effectuées quotidiennement par ATMO permettent aux acteurs du monde économique de connaître l’origine de la pollution de l’air que nous respirons et de prendre les mesures nécessaires pour l’améliorer. Les prises de conscience se multiplient. Les collectivités, avec la réalisation des plans climat-air-énergie territorial  (PCAET) sont sensibilisées et proposent des actions pour obtenir des améliorations, après un diagnostic  territorial préalable. Le Comité territorial AIR a été accueilli au centre Léon Bérard, nous permettant de voir les progrès faits par le milieu hospitalier quand la maladie est présente. Continuons à agir.

 

Michèle RIVASI

Michèle RIVASI, Députée européenne- Personnalité qualifiée

Présidente du Comité Territorial Drôme-Ardèche

La pollution de l'air tue ! Nous le savions déjà et nous ne cessions d'alerter l'opinion et les gouvernements successifs depuis des nombreuses années sur ce combat sanitaire majeur. Alors que nos investives n'ont toujours pas été entendue voici qu'une étude de plus vient confirmer l'ampleur du phénomène : la pollution de l'air tue près de 9 millions de personnes sur terre. Nous devons prendre conscience de la crise sanitaire, quatrième crise écologique, de toute urgence et lancer des mesures ambitieuses ! Nous devons défendre la gratuité des transports en commun pour diminuer les voitures en ville, imposer des quotas aux usines et aux entreprises les plus polluantes, interdire les moteurs diesel tout en aidant les usagers dans leur transition vers une voiture électrique, lancer un plan sanitaire d'urgence vers les populations les plus touchées en ville ou en périphérie....  La crise écologique est sanitaire et la pollution de l'air en est la démonstration majeure !

 

nicolas bonnet

Nicolas BONNET, Clermont Communauté

Président du Comité territorial Auvergne

 Comme la plupart des pollutions de notre environnement, la pollution de l’air est la plupart du temps invisible à l’œil nu, et donc difficile à appréhender par tout un chacun, alors qu’elle peut avoir de graves conséquences sur notre santé. Un des rôles essentiels d’Atmo est de faire la transparence sur la qualité de l’air que nous respirons en informant le grand public afin que chacun puisse (ré)agir en conscience face à cela. A ce titre, je tiens à saluer en 2018 la généralisation au territoire de l’ex-région Auvergne de deux outils numériques : l’application pour téléphone « Air-to-Go » et la plateforme air-bruit « ORHANE ».

 

 

L'année 2018 du côté des comités territoriaux

Les comités territoriaux sont le lieu d'échange autour des besoins locaux de surveillance et d'information sur la qualité de l'air. Les membres ont pu prendre connaissance des différents enjeux sur leur territoire et également des travaux en cours à venir. Il est à mettre en avant la contribution de certains membres sur chacun des CT pour participer à l’élaboration de l’offre aux membres qu’Atmo AuRA va mettre en œuvre.

Cette année dans le cadre des comités territoriaux, les membres ont également pu participer à des ateliers spécifiques :

Auvergne : Respirer, bouger…. C’est bon pour la santé. Participation à la Journée Nationale de la Qualité de l’Air et dans les locaux de Vichy Communauté, des présentations techniques sur les effets de la pollution de l’air sur l’organisme.

Drôme-Ardèche : tri et valorisation des déchets dans le cadre de la visite du SYTRAD.

Ouest de l’Ain-Nord-Isère-Rhône : cancer et qualité de l’air (présentation et visite du centre Léon Bérard).

Ain et Pays de Savoie : le fret ferroviaire et le report modal.

Sud Isère : comment éclairer la décision politique dans le cadre de projets interdisciplinaires (QAMECS / MobilAir) avec les Universités et l’IGE.

Loire et Haute-Loire : quelles sont les actions mises en place pour protéger l’environnement ? Visite de la Maison de la réserve des gorges de la Loire.

Retrouvez les autres sujets abordés durant les comités territoriaux ainsi que les bilans de qualité de l'air sur la page Nos territoires en 2018.