Ardèche : le bilan du 4ème trimestre 2017

Partager :
Ardèche-Aubenas Fotolia_14120456@ainoa

Les indices du trimestre en un clin d'oeil

Sur ce dernier trimestre de l'année 2017, la qualité de l'air était "très bonne à bonne" environ 61 % du temps (un peu plus de 3 jours sur 5) sur l’agglomération de Valence et 83 % du temps (4 jours sur 5) sur celle de Romans dans la Drôme, au niveau des sites permettant le calcul des indices à proximité du département de l'Ardèche. La qualité de l’air était "moyenne à médiocre" le reste du temps. Comme attendu en période hivernale, les particules en suspension PM10 ont été le polluant majoritaire lors du calcul de l'indice de qualité de l'air au quotidien à près de 86 % sur Valence et 65 % sur Romans.

drome_indices_qa_t42017.jpg

 

Les épisodes de pollution

Au cours de ce trimestre, aucun dispositif réglementaire d'information et de recommandation ou d'alerte n’a été activé sur le département de l’Ardèche. La situation est restée stable depuis le mois de janvier à la suite de l’épisode pollué dû aux particules. En 2017, le département de l’Ardèche a connu a connu 7 jours d’activation d’un dispositif préfectoral sur la vallée du Rhône et 6 jours sur l’ouest Ardèche.

ardeche_activation_du_dispositif_t42017.jpg

Que dit le réseau fixe ?

Pour le dioxyde de soufre, en 2017 aucun dépassement des seuils réglementaires sur le site de Saint-Bauzile (la réglementation autorise au maximum 24 dépassements du 350 µg/m3 en valeur horaire et 3 dépassements du 125 µg/m3 en valeur journalière)