Isère : le bilan du 3ème trimestre 2018

Partager :
NL_nord_isere.jpg

Les indices du trimestre en un clin d'oeil

Sur le troisième trimestre de l'année 2018, dans l’agglomération de Grenoble, les indices de la qualité de l'air ont été bons seulement 29% du temps et moyens à médiocres 71% du temps. Dans l’agglomération de Bourgoin, les indices ont été bons 30% du temps, moyens à médiocres 67% du temps et mauvais 2% du temps (soit deux jours). Sur Vienne-Roussillon, ils ont été bons seulement 18% du temps, moyens à médiocres 76% du temps (soit 70 jours) et mauvais 5% du temps (soit 5 jours).

Le polluant majoritaire était l'ozone plus de 90% du temps.

Indice département Isère 3eme trimestre 2018

 

Les épisodes de pollution

L’été 2018 aura été marqué par 2 épisodes de pollution à l’ozone. Un premier épisode de 3 jours, du 25 au 28 juillet, où 9 zones ont été placées en vigilance pollution en raison d’une prévision ou d’un constat de dépassement du seuil d’information (180 µg/m3) pour l’ozone (O3). Un second, de 8 jours, du 31 juillet au 8 août où, au total, 16 bassins d’air ont été placés en vigilance.

En Isère, la vigilance pollution a été activée plusieurs fois au cours de ce trimestre :

  • Sur le nord Isère > 16 jours d’activation de la vigilance pollution (6j en vigilance jaune, 5j orange et 5j rouge).
  • Sur le sud Isère > 9 jours d’activation de la vigilance pollution (1j en vigilance jaune, 6j orange et 2j rouge).
nombre épisodes de pollution 2018 Isère

 

Que dit le réseau fixe ?

Pour les particules PM10, la réglementation fixe une valeur limite avec le seuil de 50 µg/m3 en moyenne journalière à ne pas dépasser plus de 35 jours par an.

Au cours de ce trimestre, sur le département de l’Isère, ce seuil n’a été franchi sur aucun site, que ce soit en fond ou en proximité trafic.

nombre de dépassements Isère