Plateforme de signalement des nuisances olfactives ODO : Bilan été 2018

Partager :
bilan_odo_trimestriel_ok-01.jpg

Avec 539 signalements entre le 01/06 et le 01/09, l’utilisation de la plateforme ODO reste stable en Auvergne-Rhône-Alpes. L’outil semble s’être bien diffusé au sein de la population et permet dès à présent de distinguer des spécificités locales

 

A terme, la plateforme aura pour vocation :

  • D’objectiver les nuisances perçues par les riverains (fréquence, intensité, type, niveau de gêne, localisation, etc.)
  • D’alerter un exploitant d'une odeur/nuisance inhabituelle ou gênante afin de gagner en réactivité
  • D’identifier la ou les source(s) potentielle(s) d'une odeur
  • D’améliorer le dialogue et la communication entre les différents acteurs
  • De suivre l'évolution des perceptions odorantes après la mise en place de solutions techniques de la part des exploitants d’installations

Il est bien évidemment encore trop tôt pour tirer des enseignements robustes, mais cette première phase est encourageante, avec une base de données qui s’est enrichie au fil des jours, avec des signalements en Haute-Savoie mais pas uniquement. En effet si l’annonce l’ouverture de la plateforme ciblait pour commencer la Haute-Savoie, la plateforme couvre l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Afin de valoriser l’implication citoyenne des signalants, nous comptons rédiger et diffuser 4 bilans saisonniers par an, présentant quelques statistiques et les principaux faits marquants de la période écoulée.

Un signalement et après ?
Beaucoup d’entre vous se demandent si effectuer un signalement a une réelle utilité, et quelles seront les suites à attendre.
Un signalement est avant tout un apport personnel et local à une démarche collective et globale. Chaque signalement enrichit une base de données, qui va nous permettre d’agir à différentes échelles de temps.
A court terme, plusieurs signalements effectués par différents signalants sur un territoire restreint, vont nous aider à mieux cerner le territoire exposé, nous donneront des indications pour rechercher la source et nous permettront de fournir des éléments factuels aux autorités compétentes.
A plus long terme, la richesse de la base de données constituée au fil des mois va constituer un levier d’action pour identifier et agir sur des problématiques récurrentes, en partenariat avec les collectivités concernées, et évaluer l’efficacité des actions de réduction des émissions d’odeurs mises en œuvre par les exploitants.
Un signalement sur ODO s’inscrit donc dans une démarche citoyenne, et contrairement à une plainte, le signalant ne recevra pas en retour de réponse personnalisée et immédiate.  Cependant, chaque signalant qui en fait la demande sera destinataire de bilans saisonniers permettant d’avoir une visualisation globale des nuisances olfactives sur la Région, de l’évolution, et des actions menées. 

 

Bilan statistique

Cartographie régionale des signalements

1_odo_carto.jpg

Nombre de signalements par commune

 

Entre le 14 mai et le 31 août 2018, la plateforme ODO a recueilli 310 signalements sur l’ensemble de la région. 
De fortes disparités géographiques apparaissent logiquement puisque deux signalements sur trois ont...

En savoir

Les épisodes olfactifs

Lorsque l’on s’intéresse à la répartition journalière des signalements, plusieurs « pics » sont observables. Nous avons choisi de nous intéresser ci-après aux journées recensant 10 signalements ou plus, localisés dans un même secteur géographique.

4_repartition_signalements_jour.jpg

Répartition des signalements par jour

...
En savoir