Puy-de-Dôme : le bilan du 3ème trimestre 2019

Partager :
Puy-de-Dôme_paysage

Les indices du trimestre en un clin d'oeil

Dans l’agglomérations de Clermont-Ferrand, les indices de la qualité de l'air étaient bons 48% du temps (soit 44 jours) et moyens à médiocres 52% du temps (soit 48 jours).

Dans l’agglomération de Riom, les indices de la qualité de l'air étaient bons 49% du temps (soit 45 jours) et moyens à médiocres 51% du temps (soit 47 jours).

Aucun indice qualifié de mauvais sur ces 2 secteurs.

Pour ces 2 agglomérations, le polluant majoritairement responsable de l’indice était l’ozone à 96% du temps en moyenne. Pour le reste de la période, il s’agissait des particules.

Indice-3eme_Trimestre_2019

Les épisodes de pollution

Dans le Puy-de-Dôme, au cours du trimestre :  2 journées ont été touchées par l’activation d’une vigilance pollution à l’ozone.

  • Vigilance pollution au niveau jaune les 23 et 24 juillet.
nombre_de_jours_de_vigilance_0101-3009-2019.png

 

Accès à l'espace cartographique des mesures

Avec ce lien accédez à un accès direct vers toutes les données de l'observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes : 

https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/donnees/acces-par-station