Rhône : le bilan du 1er trimestre 2019

Partager :
NL_rhone.jpg

Les indices du trimestre en un clin d'oeil

Au cours de ce premier trimestre 2019, dans l’agglomération de Lyon, les indices de la qualité de l'air ont été bons 66% du temps, moyens à médiocres 27% du temps (soit 21 jours) et mauvais 7% du temps (soit 6jours).

Les polluants majoritairement responsables de l’indice étaient, à parts égales, les particules et l’ozone (respectivement 41 et 43%).

indices_rhone-t12019.jpg

 

Les épisodes de pollution

Dans le Rhône : 13 journées ont été touchées par l’activation d’une vigilance pollution aux particules.

  • Vigilance pollution au niveau jaune sur la zone la zone du bassin lyonnais les 20 janvier et 5,6 et 7 février.
  • Vigilance pollution au niveau orange sur la zone du bassin lyonnais les 14, 15, 20, 21, 22, 25 et 26 février.
  • Vigilance pollution au niveau rouge sur la zone du bassin lyonnais les 27 et 28 février.
nbre_de_jours_vigilance_rhone-T12019.jpg

 

Que dit le réseau fixe ?

Pour les particules PM10, la réglementation fixe une valeur limite avec le seuil de 50 µg/m3 en moyenne journalière à ne pas dépasser plus de 35 jours par an.

Au cours de ce trimestre, sur le département du Rhône, ce seuil a été dépassé à plusieurs reprises sur la quasi-totalité des sites de mesure. Ce seuil a notamment été franchie à 7 reprises sur les sites urbains de Lyon Centre et Vaulx en Velin, mais aussi 12 fois sur le site de proximité trafic A7 Sud lyonnais pour ne citer que cela.

 

depassement_rhone-t12019.jpg