Sud-Isère : le bilan du 4ème trimestre 2015

Partager :
NL_vue-de-grenoble_t.jpg

Les indices du trimestre en un clin d'oeil

Lors de ce quatrième trimestre de l’année, comme sur le trimestre précédent, la qualité de l’air a été mitigée avec 48% du temps représenté par un indice de qualité de l’air "bon à très bon" (indices 1 à 4) et 52% du temps avec un indice de qualité de l'air "moyen à médicore" (indices compris entre 5 et 7). Les particules étaient le polluant majoritaire lors du calcul de l'indice de qualité de l'air au quotidien (presque 90% du temps).

indices_sud_isere_4eme_trimestre_2015.jpg

Les épisodes de pollution

Durant ce trimestre, une seule journée  d'activation d'un dispositif préfectoral dus aux particules a été enregistrée sur la zone du bassin grenoblois. Pour rappel, sur cette même période en 2014, cette zone avait connu 4 jours d'activation d'un dispositif préfectoral.

sud_isere_activation-du-dispositif_2015.jpg

Que dit le réseau fixe ?

Peu de changements notables concernant les dépassements réglementaires entre octobre et décembre pour les particules PM10, le dioxyde d’azote ou le dioxyde de soufre. En effet, toujours aucun franchissement constaté sur l’ensemble des sites. Concernant l’ozone, pas de changement par rapport au troisième trimeste , la quasi totalité des sites du sud Isère dépassent la valeur cible (seuil journalier de 120 µg/m3 sur 8 heures  à ne pas dépasser plus de 25 jours par an). C'est le site de Champ sur Drac qui est le plus touché, avec 48 dépassements.

 

fichiers_statistiques_reglementaires_2015_isere_1.jpg