Etude de la qualité de l’air sur le secteur de la Croix-Rousse (Lyon 1er et 4ème) – Rapport de synthèse des mesures et modélisation (2014-2015)

Partager :
Tunnel Croix-Rousse Ecole full
Etude
Réalisée
Du
1 janvier 2014
au
1 décembre 2016

Quartier de la Croix-Rousse à Lyon
Pourquoi cette étude ?

Les abords du tunnel de la Croix-Rousse ont été identifiés depuis plusieurs années comme étant des zones à enjeux prioritaires en termes de qualité de l’air, mais également d’autres nuisances environnementales comme le bruit. En effet, la combinaison d’une aérologie complexe, d’une qualité de l’air dégradée et de la présence de populations sensibles en fait une zone fragilisée avec des enjeux prioritaires.

L’étude vise à analyser la situation particulière de dépassements des niveaux de polluants aux abords du tunnel de la Croix-Rousse, à mettre en place des outils fins d’analyse pour caractériser la dispersion des polluants en zone aérologique complexe, à identifier des actions permettant de diminuer l’exposition actuelle et future des populations impactées et enfin à constituer une base méthodologique de remédiation des zones urbaines en surexposition (zones à enjeux prioritaires).

Cette étude a permis de donner des éléments factuels sur l’exposition des populations de l’ensemble du quartier de la Croix-Rousse, et en particulier des enfants de l’école Michel Servet localisée au niveau des entrées/sorties du tunnel.
Des préconisations ont d’une part été proposées pour limiter les concentrations de polluants à l’intérieur et aux abords de l’école Michel Servet. D’autre part, des recommandations permettent à la Métropole d’envisager des pistes de restriction de circulation à l’échelle du quartier et de l’agglomération.

 

Que peut-on en retenir ?

L’étude montre que le quartier de la Croix-Rousse est exposé à des dépassements de valeur limite pour le NO2, avec un niveau moyen équivalent à l’ensemble de l’agglomération lyonnaise. Les niveaux de particules fines PM10 et PM2.5 respectent la réglementation, mais dépassent la valeur guide OMS sur 90% de la zone (cas similaire à l’ensemble de l’agglomération).

Le calcul de l’exposition de la population, et plus particulièrement des établissements sensibles, révèle un nombre non négligeable d’établissements exposés dans ce secteur.

L’ensemble des résultats indique que l’impact du trafic issu du tunnel Croix-Rousse en termes de concentrations de polluants est assez localisé, mais qu’il est plus important côté Rhône que côté Saône. Ceci est lié à une aérologie nettement plus défavorable à la dispersion des polluants côté Rhône et explique notamment pourquoi l’école Michel Servet est plus exposée à la pollution atmosphérique que l’école des Entrepôts.

Le modèle montre que le trafic qui circule dans le tunnel a un impact important sur la concentration moyenne annuelle du NO2 (40% en 2014), mais qu’une part plus importante encore est liée à l’impact du trafic des rues avoisinantes (notamment les quais du Rhône) ainsi que du fond urbain.
Des disparités sont également observées au niveau des bâtiments de l’école Michel Servet, puisque la cour d’école dite « haute » est plus impactée que les cours de l’école maternelle qui sont « protégées » par le bâtiment de l’école primaire.

Sans action volontaire à l’échelle du quartier ou de l’agglomération, les niveaux en NO2 dépasseraient encore la valeur limite réglementaire en moyenne annuelle en 2020 au niveau de l’école Michel Servet, malgré une diminution importante des concentrations de NO2.

Des tests de sensibilité trafic, avec restriction de circulation par norme EURO appliquée uniquement  sur le quartier de la Croix-Rousse montrent qu’il faudrait la mise en place de restrictions de circulation drastiques afin d’atteindre les seuils réglementaires en NO2 sur la zone la plus impactée. Des actions globales mises en œuvre sur les différentes sources au niveau de l’agglomération, combinées avec des actions locales permettraient d’agir plus efficacement.

 

Polluant(s) concerné(s)
Dioxyde d'azote (NO2)
Particules (PM10, PM2,5, ...)
Catégorie
Amélioration des connaissances, innovations et partenariats
Thématiques
Evaluation de la qualité de l’air
Zone(s) concernée(s)
Métropole de Lyon
Lyon
Lyon 1er Arrondissement
Lyon 4e  Arrondissement

En savoir plus, contactez :
Mme
Linda MAUPETIT