Evaluation de la qualité de l’air dans le Val d’Azergues (69) suite à des signalements de retombées de particules par des habitants

Partager :
azergues_full_actu.jpg
Etude
Réalisée
Du
20 mai 2015
au
20 juin 2016

Belmont d’Azergues (69)
Pourquoi cette étude ?

Des habitants du Val d’Azergues ont signalé à plusieurs reprises des retombées de particules, mettant en cause les activités de la cimenterie Lafarge. Dans ce contexte, Air Rhône-Alpes a proposé de déployer un dispositif spécifique de surveillance de la qualité de l’air, avec un double objectif :

  • évaluer la qualité de l’air du secteur par rapport à d’autres territoires et aux valeurs de référence ;

  • évaluer l’impact des sources locales, notamment de la cimenterie.

Ce dispositif a été déployé de mai 2015 à janvier 2016.

Que peut-on en retenir ?

Les mesures réalisées en 2015/2016 ont permis de mieux caractériser l’impact des rejets de particules de la cimenterie Lafarge sur le secteur de Belmont d’Azergues (géographiquement et temporellement) ainsi que de confirmer les observations de l’étude de 2008 :

  • Du point de vue réglementaire, les campagnes de mesures montrent un respect des normes sur les trois sites investigués pour les trois polluants suivis. Les particules en suspension constituent la pollution la plus présente des trois. La plus forte moyenne est relevée sur le site sur pont de Dorieux (32 µg/m3 pour une valeur limite annuelle à 40 µg/m3), confirmant ce secteur comme plus exposé aux retombées de particules. Très peu de dépassements du seuil de la valeur limite journalière ont été enregistrés. Concernant les NO2 et le SO2, les niveaux sont restés très bas et aucun dépassement réglementaire ne semble à craindre.

  • Pas ou peu d’évolution dans le temps, les concentrations moyennes sont très proches de celles relevées en 2008.

  • L’impact des activités industrielles apparait clairement de façon épisodique. Ainsi, plusieurs pics de particules PM10 et un pic de dioxyde de soufre (SO2) ont été observés. L’examen de la direction des vents montre que ce paramètre joue un rôle très important. Ainsi les pointes sur le secteur du Pont de Dorieux sont principalement observées lorsque les vents sont de secteur ouest et nord-ouest (secteur cimenterie), épargnant le centre de Belmont. Lorsque que les vents sont de secteur nord en revanche (secteur carrière), les dégradations de la qualité de l’air sont observables sur l’ensemble de la zone d’étude. Quelques situations, plus rares, avec un vent en provenance du secteur sud-ouest, ont entrainé une augmentation des taux au niveau du Quartier Paradis.

Polluant(s) concerné(s)
Dioxyde d'azote (NO2)
Dioxyde de soufre (SO2)
Particules (PM10, PM2,5, ...)
Catégorie
situations d'urgence
Thématiques
Activités industrielles
Nuisances (odeurs, bruits, ondes…)
Zone(s) concernée(s)
CC Beaujolais Pierres Dorées
Rhône
Belmont-d'Azergues

En savoir plus, contactez :
M
Nicolas Vigier