Evolution des concentrations d’arsenic dans l’air Stéphanois

Partager :
st-etienne_etude_episode_full.jpg
Etude
Réalisée
Du
1 janvier 2015
au
31 décembre 2016

Place préhe - Rue de la Veue. Sud Stéphanois
Pourquoi cette étude ?

En 2014, Air Rhône-Alpes a observé des dépassements de la valeur réglementaire de l’arsenic dans l’air du sud stéphanois. Les objectifs de cette étude sont de 

  • Connaître l’origine de ces dépassements de la valeur réglementaire de l’arsenic  dans l’air
  • Connaître l’étendue de la zone impactée

 

Que peut-on en retenir ?

Sur Saint-Etienne, le partenariat mis en place avec des chercheurs du BRGM, les services de la ville et la DREAL, a permis de conclure, via des analyses qualitatives et quantitatives approfondies, que le transfert entre milieu (du sol vers l’air) était à l’origine des concentrations atypiques : il s’agit spécifiquement du matériau de remblai utilisé sur la place publique à proximité immédiate de la station de mesure. Il pourrait donc s’agir d’un impact très ponctuel. L’origine du remblai et d’éventuelles autres utilisations restent encore à définir par les partenaires concernés.
La validité des données (dépassement réglementaire en As) a donc été confirmée pour le reportage européen.

Perspective :

Le prochain PRSQA ciblera des « territoires à enjeux » : cette problématiques pourrait être approfondies dans ce cadre avec un suivi météorologique plus précis, et des choix de sites de mesures éclairés par des informations issues de la ville (Saint-Etienne).

 

Polluant(s) concerné(s)
Métaux lourds (Plomb, mercure…)
Catégorie
Amélioration des connaissances, innovations et partenariats
Thématiques
Evaluation de la qualité de l’air
Recherche/coopération
Zone(s) concernée(s)
CA Saint-Etienne Métropole
Loire

En savoir plus, contactez :
M
Micallef Steve