Expertise de la qualité de l'air intérieur à Pont-Salomon (43)

Partager :
classe_actu_air_interieur_full.jpg
Etude
Réalisée
Du
12 octobre 2016
au
1 mars 2017

Pont-Salomon
Pourquoi cette étude ?

L’école maternelle de Pont Salomon (43) a été rénovée et agrandie pour la rentrée des classes 2015-2016. Le personnel a pu constater des odeurs qui ont été présentes de manière variable durant toute l’année scolaire. Compte tenu de la persistance de celles-ci à la rentrée 2016-2017, et notamment lors de la mise en route du chauffage, Monsieur le Maire a fermé l’école par mesure de précaution le 29 septembre 2016. Les autorités ont été informés du problème. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes est intervenu afin d’expertiser la situation et identifier la cause du problème et les polluants responsables des odeurs. L’objectif était de pouvoir définir la marche à suivre pour assainir la situation et donc permettre la réouverture de l’école.

Que peut-on en retenir ?

L’investigation menée par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes à l’école « Graine d’éveil » de Pont Salomon a permis d’identifier le processus à l’origine des troubles. La réaction entre l’humidité de la dalle béton avec le revêtement de sol engendre des produits de dégradations responsables des odeurs ressenties. Il s’agit d’un phénomène connu puisque bien documenté par les experts du bâtiment et de la rénovation.

Une des principales conclusions de l’étude est que parmi toutes les molécules odorantes identifiées, aucune molécule toxique n’a été trouvée à une concentration pouvant avoir un risque sur la santé.

L’installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) dans toute l’école a montré une efficacité certaine. En effet, les composés identifiés comme responsables de la situation ont vu leurs niveaux diminuer de façon importante. D’autres composés, tel que l’acétone, ont au contraire vu une augmentation de leurs concentrations mais qui restent cependant faibles et très éloignées des valeurs de référence.

Du point de vue du ressenti, les utilisateurs du bâtiment ont constaté une nette amélioration du confort olfactif après l’installation de la VMC. Cependant, la gêne, bien que diminuée, est encore présente. Le Maire et les services de l’état ont décidé de ne pas rouvrir la partie neuve de l’école.

Polluant(s) concerné(s)
Composés Organiques Volatils (benzène, toluène, Aldéhydes...)
Catégorie
Amélioration des connaissances, innovations et partenariats
Thématiques
Air intérieur
Nuisances (odeurs, bruits, ondes…)
Zone(s) concernée(s)
Pont-Salomon
Région Rhône-Alpes

En savoir plus, contactez :
M
Mario Duval